28 mars 2017

Sage femme: un film de femmes oui, mais sans doute un peu trop sage...

 Sage Femme de Martin Provost, sorti mercredi dernier,  fait partie de nos petites déceptions du cinéma français de ce début d'année, qui pourtant n'en a connu assez peu jusqu'à présent. En effet,  on attendait bien plus de la rencontre entre deux de nos plus grandes actrices françaises, les deux Catherine,.Certes, Frot et Deneuve prouvent une nouvelle fois au gré d'une partition (trop?) bien huilée,  combien elles sont formidables, mais le reste n'est pas forcément à la hauteur de leur confrontation. On sait... [Lire la suite]

22 février 2017

Concours 20Th Century Women : 10 places à gagner pour voir un beau film féministe et nostalgique!!

  Après avoir  mis en fiction la vie de son père dans le très beau  Beginners en 2011, Mike Mills se penche avec son nouveau film "20th Century Women", qui sort en salles le 1er mars, sur une page inspirée de son adolescence, en y plantant les femmes qui l'ont aidé à grandir. Trois femmes de rêves, de tête et de coeur qu'interprètent avec brio les stars de 20th Century Women: Annette Bening  Greta Gerwig et Elle Fanning. 20th Century Women s'intéresse à la relation particulière entre une mère et son... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 12:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
20 septembre 2016

La saison des femmes : Inde, ma douleur...

    Après l'année dernière le sublime  Mustang sur la difficile  situation des femmes en Turquie, et quelques mois après l'âpre mais salutaire Much Loved sur celles de leurs homologues marocaines,   "La saison des femmes"  qui est sorti en salles en juin dernier- rencontrant un beau succès d'estime avec 160 000 entrées-  et en DVD ce 20 septembre chez Pyramide Vidéo,   se propose de sonder la non moins difficile condition de la femme indienne, en nous plongeant en plein dans la... [Lire la suite]
30 mai 2016

Julieta, le nouveau chef d'oeuvre de Pedro..

Malgré six films en compétition depuis 1999, parmi lesquels des chefs-d'œuvre incontestés, Almodóvar n'a jamais fait chavirer le jury du Festival de Cannes, et malheureusement, ,son superbe Julieta n'aura pas su renverser la tendance et est carrément reparti totalement bredouille, tout comme l'avait fait trois ans auparavant l'ambitieux mais plus radical La Piel que habito. Et j'avoue avoir un peu de mal à comprendre pourquoi certains festivaliers semblent juger son oeuvre « trop populaire » pour mériter une... [Lire la suite]