27 juin 2016

Trois films sur les tops qui visent l'élite..et y arrivent pas tous

 Heureux (?) hasard des sorties cinéma : en France, à quelques semaines d’intervalle à peine, trois films se proposaient  d’aller gratter du coté des agences de top models pour voir ce qui se passe derrière les filles sublimes et les plateaux de défilés. Ainsi, après "The Néon Démon", la sublime plongée de NWR dans l’enfer des top models –  et l’Idéal, dans laquelle Beigbeder plonge son alter égo Gaspar Proust en Russie pour trouver la top model la plus emblématique de son agence, le documentaire John... [Lire la suite]

29 septembre 2014

Oona et Salinger et... pas mal de Beigebeder aussi dedans!!

 A quelques jours près, j'ai lu deux livres qui se ressemblaient un peu et dans l'esprit et dans la forme, à savoir "Le manteau de Garbo", la tentative (à mes yeux ratée)  de Nelly Kapriélan d'allier la vie de Greta Garbo et réflexions intimes de l'auteur, et "Oona & Salinger" ,de Frédéric Beigbeder, deux romans qui partagent l'un et l'autre la même volonté de parler d'une star américaine ( du cinéma pour Kapriélan une star des lettres en la personne de JD Salinger, mais aussi du cinéma puisque Charlie Chaplin est un... [Lire la suite]
24 avril 2012

Gaspard Proust est-il si génial qu'on le dit?

Pratiquement totalement inconnu il y a un an, Gaspard Proust est sans doute l'humoriste qui a le plus crevé l'écran durant cette année 2011. Enfin, quand je dis crever l'écran, je ne pense pas forcément à l'écran de télévision, car Proust est rarement invité dans les émissions télévisées; son humour passant bien mal à des heures de grande écoute. D'ailleurs, il paraitrait que Gaspard Proust a une sainte horreur des choses figées, des enregistrements (pas de captation des spectacles, pas de DVD) et voue également un vrai mépris à... [Lire la suite]
18 janvier 2012

L'amour dure 3 films?

Comment cela, j'ai osé placer le premier film de Beibgbeder avant celui de Fincher dans ma sélection de la semaine??? Qu'est que c'est que ce cinéphile de pacotille, me diriez vous?  Et vous aurez sans doute raison: entre ce touche à tout de Frédéric Beibgbeder, romancier, soutien de Robert Hue, présentateur télé, fétard invértéré et j'en passe, et qui s'essaie pour la toute première fois à la mise en scène , et le tout nouveau film  de David  Fincher, reconnu comme tous par un virtuose de la caméra depuis Seven, et... [Lire la suite]
25 juillet 2011

Nicolas Rey, clone de Beigbeder?

Après une chronique sur Nicolas Fargues, voilà que je m'attaque aujourd'hui à un autre écrivain français prénommé Nicolas, et qui peut présenter quelques caractéristiques communes : un peu poseur, un peu dandy, un peu donneur de leçons aussi parfois... Mais en fait, plus qu'à Fargues, c'est à Frédéric Beigbeder que Nicolas Rey, puisque c'est de lui qu'il s'agit fait irrémédiablement penser (même si sur la photo, il ya comme un faux air de Bashung). Si je voulais être méchant (si si ca peut m'arriver), je dirais que Nicolas Rey est un... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:08 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 juin 2011

Le Cercle : traitement efficace contre la toute puissante promo

Depuis plusieurs années maintenant, c'est à dire depuis que les chaines de télévision constituent une source de financement vital pour la quasi totalité des projets cinématographiques qui naissent en France, aucune  remarque, même très légèrement,  critique  ne peut être émise, à la télévision française, sur un film  qui sort en salles. Le débat critique, omniprésent dans les émissions des années 80, telles que   "Cinémas, Cinémas", a laissé peu à peu  place à un discours promotionnel consensuel où... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 mai 2011

L'amour dure 3 ans, Beigbeider est aussi un grand sentimental

  "L'amour le plus fort est celui qui n'est pas partagé. Il n'y a rien de pire que d'aimer quelqu'un qui ne vous aime pas et en même temps c'est la chose la plus belle qui me soit arrivée. Aimer quelqu'un qui vous aime, c'est du narcissisme, aimer quelqu'un qui en vous aime pas, ça, c'est de l'amour." Les boires et les déboires de Marc Marronnier. Déçu par la vie, par l'amour, par ses amis... par le monde, il ne peut supporter l'idée de divorcer d'une femme qu'il n'aimait plus vraiment et se doit chaque jour se battre pour... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,