08 juin 2018

Un homme est mort : un film d'animation sincère et touchant sur un combat nécessaire !

   Le Festival d’Annecy n’est pas encore commencé qu’on en parle déjà pas mal sur Baz’art. Après un jeu concours pour faire gagner des places, voici notre toute première chronique d’un film d’animation qui sera présenté hors compétition la semaine prochaine et diffusé simultanément sur Arte le coproducteur du film, le mercredi 13 juin à 22h35 ( dans le cadre d’une programmation ARTE autour du festival d’Annecy). Ce film d’une durée de 66 minutes. C’est "Un Homme est Mor"t, réalisé par Olivier... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 mai 2018

Cannes 2018 : EN GUERRE : le duo de choc Brizé/ Lindon frappe encore de plein fouet

   En même temps  que les festivaliers, on a pu découvrir, cette année , trois films en compétition à Cannes et, par rapport à l'an passé où le triptique Rodin/ Les fantômes d'Ismaël/ L'amant double laissait (au mieux) quelque peu dubitatif, cette année,  ceux qui ne sont pas à Cannes sont bien lotis avec trois excellents longs métrages projetés simultanément dans les salles obscures. Ainsi, après Everybody Knows dont notre critique est bien plus enthousiaste que celles de nos collègues très tièdes sur le... [Lire la suite]
24 novembre 2014

Né sous les coups, l'ombre des chats: le roman noir européen se porte bien

 Encore du polar, toujours du polar sur baz'art : Quelques jours à peine après notre première revue de romans policiers, plus centrée sur les héros récurrents, voici maintenant trois  nouvelles chroniques de nos récentes lectures, à Michel et à moi, du roman noir, avec  deux (excellents) romans qui nous ramène dans l'Angleterre des années 80 et l"Islande d'aujourd'hui touchée par la crise économique occidentale. Et puis quelques mots aussi sur un roman policier américain  culte ressorti chez Sonatine  ... [Lire la suite]
30 octobre 2014

Pride, le feel good movie anglais qui fait sacrément du bien!!

 Vous l'avez vu hier avec mon absence exceptionnelle de sélection de la semaine, on assiste à un petit coup de moins bien après deux mois vraiment très bons pour les sorties ciné, et du coup, j'en profite pour revenir sur les films de septembre-octobre dont j'ai pas encore parlé et qui ont beaucoup plu à Michel et à moi. C'est notamment le cas de "Pride", ce film qui  a été un des rares rayons de soleil d'une sélection cannoise bien sombre, et  dont il vous tarde de vous en dire quelques mots, même si il ne doit plus... [Lire la suite]