mercredi 03 novembre

ENTRETIEN AVEC MAKITA SAMBA, révélation du film Les Olympiades

  Il est, avec Lucie Zhang, la grande révélation du film Les Olympiades qui sort aujourd'hui en salles. Makita Samba, acteur d'obédience théâtrale, comme se plaisait à dire Jacques Audiard quand on l'a rencontré pour la promo du film, crève l'écran dans cette marivaudage amoureux 2.0 en jeune professeur égoiste et charmeur. On a eu la chance d'échanger avec lui la semaine passée sur ce film... Nul doute qu'on va vite reparler de lui, et notamment dès février prochain lors de la cérémonie des Césars  !   ... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 02 novembre

Interview cinéma : Rencontre avec Jacques Audiard pour le film Les Olympiades

Le  grand réalisateur français Jacques Audiard était la semaine passée sur Lyon avec le comédien Makita Samba, pour  présenter Les Olympiades, un portrait très juste, entre comédie et chronique mélancolique, d’une génération de trentenaires parisiens en plein  questionnement tant du point de vue familial que professionnel, amoureux et sexuel.Un grand moment avec un réalisateur au talent immense ! On vous en livre de suite les meilleurs moments à l'occasion de la sortie de son film au... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 28 octobre

Critique cinéma/Les olympiades: Ma nuit chez Maud version 2010 de Jacques Audiard

    Après  Les Frères Sisters, un film qui nous avait partagé et qui est un peu son exact contraire (puisque c'était un film très masculin, très sombre, très aéré, très peu urbain) Jacques Audiard revient  au cinéma  en grande force et en grande forme avec son nouveau film  Les Olympiades. Ce film que Jacques Audiard a coécrit avec Céline Sciamma et Léa Mysius, permet au réalisateur de se réinventer très joliment  en filmant une cartographie du discours amoureux aujourd’hui chez des... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 11 mai

Le Bureau des légendes saison 5 : une- splendide- page se tourne

     Le Bureau des légendes, cette formidable  série  créée de A à Z par Éric Rochant, vient de signer la fin d'une ère après sa cinquième saison. On le savait depuis plusieurs mois, Éric Rochant s'est désengagé de l'aventure à l'issue de cette saison 5 et affirme à qui veut l'entendre qu'il ne reprendra pas son poste de showrunner pour une hypothétique saison 6. A la vision des 10 épisodes qui ont été diffusés sur canal plus jusqu’à lundi dernier, on peut dire qu’une ère se termine après cinq... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 26 septembre

Les Frères Sister ( critique) Mon frère ma bataille....

La sortie du film "Les Frères Sisters", du très grand cinéaste français  Jacques Audiard, depuis tout juste une semaine sur nos écrans,  était forcément un des événements cinéma de cette rentrée 2018. Premier film entièrement tourné en langue anglaise par Jacques Audiard (son avant-dernier Dheepan avait remporté la Palme d'or au Festival de Cannes en 2015), Les Frères Sisters étincelle en premier lieu par son casting 4 étoiles (Joaquin Phoenix, John C. Reilly, Jake Gyllenhaal et Riz Ahmed ) Tiré d'un roman éponyme de... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 06 septembre

Concours Les frères sisters: 10 places pour voir le western choc de Jacques Audiard et des livres à gagner !!

   La sortie du film "Les Frères Sisters", du très grand cinéaste français  Jacques Audiard, est fixé au 19 septembre avec  un casting 4 étoiles (Joaquin Phoenix, John C. Reilly, Jake Gyllenhaal et Riz Ahmed ) et c'est forcément un des événements cinéma de cette rentrée 2018. Premier film entièrement tourné en langue anglaise par Jacques Audiard (son avant-dernier Dheepan avait remporté la Palme d'or au Festival de Cannes en 2015), Les Frères Sisters, tiré d'un roman éponyme de Patrick De Wiit,  permet... [Lire la suite]

lundi 10 octobre

Semaine Audiard sur Canal Plus : Pablo a vu et noté tous les films du grand Jacques

   Lors de la semaine du 24 au 30 septembre, Canal+Cinéma a eu la merveilleuse idée de réaliser une rétrospective de l'immense oeuvre de Jacques Audiard en proposant- du plus récént au plus ancien, et chaque soir,  l'intégrale de ses oeuvres et trois films de ses débuts (monteur pour Polanski, scénariste avec son père et dialoguiste). Du décevant Dheepan au superbe De battre mon coeur s'est arrêté, en passant par Sur mes lèvres avec Vincent Cassel, petit tour d'horizon - étoilé- pour Baz'art... [Lire la suite]
lundi 14 septembre

Dheepan : quand la très belle Palme d'Or 2015 a quand même réussi à me surprendre..

   Lors de mon billet bilan fait juste après la fin du dernier  Festival de Cannes,   j'avais regretté le fait d'en avoir trop lu et entendu sur certains films de la croisette, et cela concernait notamment la Palme D'or, le Dheepan de Jacques Audiard, tant dès sa première projection presse, les réseaux sociaux dévoilaient tout ou presque du film, et notamment de son dernier quart d'heure qui tranchait radicalement avec tout le reste et que d'aucuns avaient beaucoup de mal à comprendre. Visiblement, les... [Lire la suite]
mercredi 15 juillet

Snow In Paradise : du cinéma anglais coup de poing!!

  Snow in paradise, premier film d’Andrew Hulme, monteur pour Anton Corbijn- cinéaste de l'américain ou du très beau un homme très recherché,  sélectionné à Cannes  en 2014 dans la section Un Certain Regard avait impressionné par son grand style, et sa capacité de maintenir le spectateur en haleine. Sa sortie en DVD la semaine passée- le 8 juillet dernier chez Wild Side est l'occasion de revenir sur ce film sorti confidentiellement en salles en mars dernier. Dans un style très soigné,  léché , mais parfois un... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 22:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 15 juin

Pourquoi "De rouille et d'os" m'a (un peu) déçu...

Je vous le disais à l'occasion de mon article sur Hugo Cabret, j'ai retrouvé depuis quelques années mon âme d'enfant, et d'ailleurs, je pousse le mimétisme en étant aussi pénible qu'un gamin : quand je veux quelque chose, je le ressasse jusqu'à plus soif, pour un résultat souvent décevant, une fois que j'ai eu ce que j'ai voulu .  Prenons par exemple, De Rouille et d'Os, le dernier film de Jacques Audiard. Je vous ai certainement un peu fatigué, lors de la rédaction de mes billets sur le festival  de Cannes, et même avant,... [Lire la suite]