13 février 2018

Me voici; Jonathan Safran foer : un pavé aussi brillant qu'agaçant

   "Le désir d'extraire quelques gouttes supplémentaires de bonheur détruisait presque toujours le bonheur qu'on avait la chance d'avoir, bien qu'on soit trop bête pour l'admettre." « Me voici »  sorti à l'automne dernier était très attendu par tous les fans de Jonathan Safran Foer. En quinze ans, Jonathan Safran Foer n’aura produit que trois romans " dont Tout est illuminé », ou le best seller sur le 11 septembre « Incroyablement fort et extrêmement près" complétés d’un essai  qui a fait pas mal de bruits sur... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 juillet 2015

Mon (mini) festival d'Avignon en 6 spectacles..

  Comme l'an passé, j'ai eu envie de me faire une petite journée pour profiter à fond du festival OFF d'Avignon d'autant plus que cette année, le OFF fétait ses 50 ans et qu'une grande partie des communiqués de presse que j'ai pu recevoir depuis presque deux mois sur les spectacles proposés me faisaient super envie.   L'an passé, connaissant mal la ville et l'emplacement des théâtres je n'avais pu voir que trois spectacles dans ma journée, ce qui était déjà pas mal (surtout comparé à ceux qui n'ont pas la chance d'aller... [Lire la suite]
21 juillet 2014

Que lire cet été (3)? : Nemesis : quand Philip Roth finit en beauté!

  Si Philip Roth est, de l'avis de tout le monde ou presque considéré comme l’un des plus grands écrivains américains contemporains, j'avoue, contrairement à mon comparse Michel, ne pas connaitre tout de sa bibliographie; n'ayant lu seulement que 3 ou 4 romans d'une oeuvre pour le moins pléthorique. Si j'espère rattraper mon retard  (et notamment "Pastorale américaine" décrite par beaucoup comme un chef d'oeuvre) un jour ou l'autre (quand je serais à la retraite), je ne voulais pas manquer de lire "Némésis"  que Roth... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 juillet 2014

Je suis interdite; Anouk Markovits

4 ème de couverture : Depuis la Transylvanie juste avant la Deuxième Guerre Mondiale, en passant par Paris après la guerre, jusqu’à Williamsburg aux USA, le roman fait revivre 4 générations d’une famille Satmar. En 1939, le petit Josef, 5 ans, est sauvé par une jeune fermière non juive qui le fait passer pour son fils. Cinq ans plus tard, Josef sauve la jeune Mila, une fois que les parents de celle-ci ont été tués et lui fait rejoindre Zalman Stern, un chef religieux de la communauté Satmar, où Mila va être élevée comme la sœur... [Lire la suite]
23 octobre 2013

Les Voisins du dieu, le dernier choc du cinéma israélien!!

Deux films aux titres ressemblants, sortant à quelques semaines d'intervalle l'un de l'autre, et traitant tous les deux de l'extremisme religieux sous fond de quartiers défavorisés. Il n'en fallait pas plus pour que j'ai une légère tendance à confrondre "les Chevaux de Dieu, film marocain de Nabil Ayouch , (que j'ai chroniqué ici même) et "Les Voisins de Dieu", film israélien de Meni Yaesh que j'aaurais beaucoup voir à sa sortie fin mars (ma mère m'en avait dit le plus grand bien, et j'avais même reçu des invitations), mais dont le... [Lire la suite]
04 février 2013

Rentrée littéraire de janvier : deux lectures, deux déceptions...

Même si je n'ai pas totalement fini (loin de là ) de lire toutes les parutions de la rentrée littéraire de septembre, j'ai commencé à me plonger dans celles de la rentrée de janvier 2013. Cette rentrée  est certes moins prolifique que celle de septembre (100 romans environ), mais qui recèle aussi, d'après ce que j'ai pu lire dans le presse, d'un certain nombre de belles découvertes. Ce n'est pas forcément le cas de ces deux livres  dont je vous parle ci dessous, et qui m'ont un peu déçu par rapport aux attentes que j' en... [Lire la suite]
31 janvier 2013

Rue Mandar : un arret pas indispensable

Dans la foulée de ma lecture du dernier roman de Shalom Alexander, l'espoir cette tragédie,  lecture récente dont je vous parle très prochainement, j'ai eu envie de prolonger la question juive avec un film récemment sorti en salles, et qui a également cette religion en toile de fond. Ce film, c'est Rue Mandar de la réalisatrice Idit Cebula, qui  s’est inspirée de ses propres souvenirs de jeune fille vivant dans une famille de juifs hauts en couleur, et dans la même rue que celle qui donne son nom au film. La réalisatrice... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 18:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 octobre 2012

Alyah est grand!!!

Qui n'a jamais éprouvé, au moins une fois dans sa vie, une folle envie de prendre la fuite et d'aller voir ailleurs, histoire de vérifier si nos galères et nos peines n'en profiteraient pas pour fuir aussi? En ce qui me concerne, je fais bien partie de ceux là, ceux qui pensent parfois qu'un eden peut se trouver ailleurs que dans notre quotidien. Mais, alors que j'ai eu quelquefois l'éventualité d'aller voir en dehors de nos frontières pour m'installer et vivre une autre vie, je n'ai pas été plus loin que la distance... [Lire la suite]
09 janvier 2012

3 livres, 3 déceptions...

Une fois n'est pas coutume, et histoire de changer les habitudes de l'année écoulée, je ne vais pas vous faire une chronique autour d'un seul livre, comme j'avais tendance à vous le faire en 2011. En effet, mon billet du jour regroupe trois lectures différentes que j'ai faites pendant les derniers jours de 2011: 3 ouvrages certes différents, tant par l'origine des auteurs que des sujets abordés, mais que j'ai eu envie de rassembler autour d'un seul et même billet. En effet, j'attendais beaucoup de ces livres, pour diverses raisons,... [Lire la suite]