mardi 04 juin

Pour/Contre : Sybil, l'incompréhensible oubli cannois ou l'incompréhensible présence en sélection?

 Après  "The dead don't'die", "Douleur et Gloire", "Le jeune ahmed",  et ces deux deniers jours, "Rocketman" et "Les plus belles années d'une vie", on continue à chroniquer les films cannois qui sont sortis en salles simultanément avec Sybil, le dernier film français en compétition officielle qui est sorti en salles le 24 mai dernier, soit en même temps que sa projection cannoise... Et contrairement aux autres, celui ci n'a pas du tout fait l'unanimité à la rédaction de Baz'art, tant et si bien qu'un pour /contre,... [Lire la suite]

vendredi 17 mai

Concours Festival de Cannes 2019 : des places à gagner pour voir Sybil en compétition officielle !

La présence française de ce 72ème Festival de Cannes a bien des atouts pour créer l’événement. La sélection officielle en est la pure illustration. Avec cinq films en lice pour la palme, la sélection de notre chère ’hexagone fait bien envie. Parmi eux,  « Sybil », troisième  long-métrage de Justine Triet après La Bataille de Solférino et  « Victoria », est le décor  d’un face à face incandescent entre Virginie Efira et Adèle Exarchopoulos.  Après le merveilleux Victoria, Justine Triet retrouve Virginie... [Lire la suite]
mardi 27 septembre

On crie victoire devant Victoria!!

     Victoria-  à ne pas confondre avec le film allemand du même nom largement surestimé, c'est bien sur le nouveau film de Justine Triet avec Virginie Efira, présenté à Cannes dans le cadre de la Semaine de la Critique Un film qui est sorti en salles le 14 septembre dernier et dès que je l'ai vu fin aout, en avant première au cinéma Comoedia- la réalisatrice devait venir le présenter, mais malheureusement,  elle a fait faux fond à la dernière minute- je me suis dit que comme la presse l'avait reconnu... [Lire la suite]
lundi 09 juin

La bataille de Solférino ,le nouveau souffle dans le cinéma français

   L'an passé, certains observateurs avisés du cinéma ont ressorti plusieurs films français tournés hors des circuits traditionnels et qui par leur singularité et leur inventivité ont fait souffler un peu de nouveauté dans le cinéma français, à tel point que certains critiques ont parlé de nouvelle vague,  mêmê si elle reste évidemment plus modeste que celle des années 60-70. Parmi les portes étendarts de ce cinéma là, figurait en bonne place la fille 14 juillet et La Bataille de Solférino, tous les deux avec le même... [Lire la suite]