jeudi 13 juin

Cannes au Comoedia : Sorry we missed you: impossible de manquer un Ken Loach!

 Même si Loach a raté la passe de trois en étant absent au palmarès final, son Sorry we missed you a ébarqué à point nommé sur la croisette, au coeur d’une grogne sociale persistante en France et en Europe. Nous avons pu voir le film dimanche soir  dans le cadre du festival première vague du Comoedia  ( eh oui on ne parle pas que d'annecy cette semaine sur baz'art) et il nous a particulièrement retourné et rendu aussi un peu en colère d'impuissance :    Il a fallu vendre la voiture familiale pour... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 03 juillet

Concours cinéma L'olivier : 10 places à gagner pour un beau film espagnol humaniste et écolo!!

  Après Même la pluie  la réalisatrice Iciar Bollain revient avec L’olivier, une fable humaniste et écologique sur fond de conflit familial. Avec Anna Castillo, Javier Gutierrez et Pep Ambros qui.sortira en salles le 13 juillet prochain. Comme Même la pluie L'olivier  a été écrit par Paul Laverty, scénariste attitré de Ken Loach depuis quinze ans.scénariste du dernier Loach palmé à Cannes-    Il faut dire qu' Icíar Bollaín est l'épouse de Laverty, et que le cinéma de la... [Lire la suite]
samedi 29 novembre

Concours Univers ciné novembre: Des codes à gagner pour Black Coal et Jimmy's Hall

Comme chaque  fin de mois,  je continue à vous gater grâce à mon partenaire Univers ciné en vous proposant 5 codes de téléchargement pour deux films que j'aimerais mettre en avant parmi  les nouveautés de novembre du catalogue. Ce mois ci, contrairement aux précédents mois, où j'avais tendance à vous proposer un film vu et adoré et un autre que j'avais très envie de voir, j'ai vu...et approuvé les deux films de ma sélection. On va donc vous présenter  sur deux de nos coups de coeur du cinéma non plus français... [Lire la suite]
dimanche 03 août

Jimmy's Hall: quand mon vieil ami Ken finit en beauté

 Ken Loach est forcément un cinéaste pour qui j'aurais jusqu'à la fin de ma vie une tendresse particulière. En effet, il restera le tout premier que j'ai pu interviewer il y a de cela deux ans, à l'occasion du prix Lumière qu'il recut lors de 4ème édition du Festival Lumière et ce moment, un peu à part dans mon quotidien,  est resté intimement gravé dans un coin de ma tête.  Un prix que Frémeaux lui avait attribué pour l’ensemble de son oeuvre, pour son regard personnel sur la société industrielle et pour sa... [Lire la suite]
mercredi 25 juin

Concours Jimmy's hall : 10 places à gagner pour voir le nouveau Ken Loach

Ca y est, plus qu'un - le prochain Woody Allen, dont la sortie est prévue pour octobre- et on aura fait le tour des 10 films que j'attendais le plus pour 2014 Et avant le Woody, l'avant dernier à sortir est réalisé par Ken Loach, un autre immense cinéaste à la carrière déjà bien remplie, et tellement bien remplie qu'il se pourrait bien que ca soit même son tout dernier film. En effet, il a été dit un peu partout, et notamment au Festival de Cannes où le film a été présenté en compétition officielle que ce drame historique Jimmy's... [Lire la suite]
dimanche 15 juin

Concours Univers ciné spécial Coupe du monde

On a coutume de prétendre que le foot et le ciné ne font pas bon ménage, mais j'ai tendance à battre en brèche cette idée recue. En effet, j'ai déjà vu pas mal de bons films sur le sujet, et en cette période de coupe du monde,mon fidèle partenaire UniversCiné  et moi même avons envie de vous confirmer cette affirmation. En effet, à  l'occasion de la coupe du monde de football, univers ciné  a en effet mis en place une collection "Le foot, c'est que du cinéma"  avec une bonne dizaine de très bons films =>... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 01 novembre

Le cinéma de Ken Loach à travers 2 films ( Festival Lumière suite et presque fin)

Vous en avez marre de me voir parler de Ken Loach et du Festival Lumière??? Bon, dans ce cas, sachez que mes billets sur ce festival sont bientôt finis, et concernant le cinéaste anglais, je reviendrais simplement  en ce 1er novembre, et pour la toute dernière fois, sur les 2 films que j'ai eu l'occasion de voir à l'occasion de ce très beau festival qui s'est achevé la semaine passée, 2 films parmi les plus récents de sa filmographie, Looking For Eric et Road Irish 1. Looking for Eric (2009) J'avais déjà vu ce film, une... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 05:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 29 octobre

Mon week end avec Ken Loach( 2) :"LA" conférence de presse

 Il est désormais plus que temps, une semaine après mon premier billet sur la cérémonie du Prix lumière de vous raconter le lendemain de cette soirée, lorsque j'ai eu l'immense privilège d'assister à ma toute première conférence de presse autour d'une personnalité du cinéma (la précédente que j'avais faite était liée à l'inauguration de l'UGC Confluence), Et ce n'était pas n'importe quelle conférence de presse, puisque, comme je l'ai déja dit, Ken Loach fait figure à mes yeux, d'un des plus grands cinéastes mondiaux qui soient. ... [Lire la suite]
lundi 22 octobre

Mon week end avec Ken Loach : 1. La remise du prix Lumière

 Je ne pourrais dire si cela est du au faible nombre existant de blogueurs lyonnais spécialisés dans le cinéma, toujours est-il que le service communication du Festival Lumière m'a vraiment gaté cette année en accèdant à toutes les demandes que j'avais pu faire quelques semaines auparavant. Si je n'ai pu hélas me présenter à tout ce que j'avais désiré (et notamment, excusez du peu, les cérémonies d'ouverture et de clôture), je n'aurais voulu rater pour rien au monde les deux évenements autour du prix Lumière de cette année,... [Lire la suite]
vendredi 13 juillet

La part des anges :un Ken Loach à déguster sans modération!!!

Malgré l'article élogieux que j'ai pu faire hier suite à sa désignation au Prix Lumière 2012, sans oublier sa palme d'or en 2004 pour Le vent se lève,  je dois reconnaitre, en toute objectivité que l'immense réalisateur britannique Ken Loach , qui a pratiquement inventé à lui seul le cinéma social britannique, connait depuis près de 10 ans une sérieuse panne de régime, tant ses dernières oeuvres n'avaient pas la même puissance dénonciatrice et émotionnelle de ses plus grandes oeuvres, de Raining Stones à Sweet... [Lire la suite]