mardi 18 septembre

Maria Schneider : l'enfant déchue du cinéma, racontée par sa cousine Vanessa

   "Souvent, je me dis que tu n'aurais pas aimé que je raconte cela, Maria. Tu n'aurais pas voulu que je parle de ta mère, de ton père, de la drogue, de tes frères. Alors j'efface ce que je viens d'écrire. Puis je recommence. Parce que parler de toi sans parler de ta mère, de ton père, de la drogue ou du Tango, reviendrait à renoncer à parler de toi. L'idée même de convoquer tes souvenirs te plongeait dans une terreur profonde."  Sans le fameux mouvement #MeToo,  jamais  sans doute, Bernardo Bertolucci... [Lire la suite]