samedi 21 mars

Sélection littérature jeunesse Littérature américaine

En ce samedi matin; jour de notre chronique jeunesse , et une semaine après le début du confinement, il est à propos de  conseiller des livres à conseiller pour vos enfants à partir de dix ans qui s'ennuient un peu. Une fois n'est pas coutume on s'interesse surtout à la littérature jeunesse américaine  1/ Eddie, Lou & John,  Melissa Mendes ( Sarbacane)     L'histoire d'une famille américaine et l'histoire de trois frères et soeurs, plutot modeste dont la petite fille, LOu reve d'avoir un chien.... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 08 décembre

Hemingway, archives d'une vie : Ernest, homme de tous les excès

  Consacrons notre article du dimanche soir à un très grand nom de la littérature américaine, à savoir Ernest Hemingway,  qui s'est vite imposé comme une figure de ce qu'on a appellé génération « perdue » américaine, marquée par la guerre et dont les idéaux sont affectés. La bibliothèque John F. Kennedy de Boston a récemment décidé d'ouvrir ses trésors et d'ouvrir au public  une grande partie de la collection consacrée à Hemignway, lauréat du prix Pulitzer en 1953 et prix Nobel de littérature un an plus... [Lire la suite]
vendredi 29 juin

Mon autre famille; la belle renaissance d’Armistead Maupin

    « Concernant la mixité raciale, mon père avait tendance à se montrer pratique : «  Ne t’en fait pas fils. Si jamais tu engrosses une petite négresse, on pourra toujours l’envoyer se opérer à Porto Rico. » Il me semble aujourd’hui qu’il tentait  ainsi de manière pitoyable de prendre ses rêves pour des réalités. Je suis plutôt convaincu qu’il savait que je n’engrosserais jamais personne au cours des cinq cents milliards d’années à venir, mais il aurait voulu qu’aucune discrimination ne vienne entraver... [Lire la suite]
vendredi 12 janvier

Á malin malin et demi : Richard Russo aussi génial que Roth ou Ford !

  « On verra bien. Depuis quelque temps, j’ai une journée de merde pour deux bonnes. Aujourd’hui j’en ai bavé, alors ça devrait aller mieux demain. » Quarante-huit heures dans la vie des habitants de North Bath, ancienne cité industrielle du New Jersey qui ne s’est jamais relevée de la crise. Une ville qui agonise : usine qui s’écroule, odeur pestilentielle, bref un putain de trou paumé dans le nord de l’Etat. Dans ce décor sinistre et banal à pleurer se déroule une triste et tragique mais aussi joyeuse et  tendre... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 29 décembre

Joyce Carol Oates l'auteur de 2017??

 Dernier vendredi lecture de l'année 2017 et on conclut forcément en beauté avec une romancière culte, qui fait sans doute partie des plus grandes de notre époque, j'ai nommé Joyce Carol Oates qui aura particulièrement marqué cette année littéraire. "Ce que nous imaginons être la vie, mais que nous ne pouvons expliquer, ne pouvons "mettre en mots" en dépit de tout notre vocabulaire ; ce que nous ne pouvons, n'osons dire à haute voix, cette succession de petits moments parfaits comme le mouvement de l'aiguille ,rouge... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 26 septembre

Sélection Rentrée littéraire 2017 spécial Littérature américaine: Miss Wyoming, Une histoire des loups, Hillbilly Elégie

  La littérature américaine est arrivée particulièrement avec force en cette rentrée littéraire avec des voix et des  plumes différentes,  mais qui affichent chacune une belle singularité dans des univers et des thématiques différentes , comme on peut le vérifier avec trois romans qu'on a lu ces dernières semaines et qu'on vous propropose en ce mardi conseil : 1;Hillbilly Ēlégie  J.D Vance (éditions du Globe) « Chez ces gens-là, la pauvreté est une tradition familiale – leurs ancêtres étaient des... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 19 septembre

Underground Railroad; Colson Whitehead : un grand roman pour ne rien oublier

Et si le vrai grand roman de la rentrée littéraire 2017, celui dont tous les médias parlent,  était étranger et américain?  On veut bien sûr parler de Underground Railroad  de Colson Whitehead dont les plus grands influenceurs, de Barack Obama à François Busnel ne cessent de conseiller de lire.. Il ne manquait que Michel à cette belle brochette, voila qui est est fait en ce dernier #mardiconseil à ce jour  :   « Et l’Amérique est également une illusion, la plus grande de toutes. La race blanche croit,... [Lire la suite]
jeudi 27 juillet

La rue /Vies et mœurs des familles d’Amérique du Nord : histoires d'Amérique d'hier et d'aujourd'hui

 Deux romans américains réédités qui sont de vraies pépites sur l'Amérique et les habitants qui la peuplent,  à redécouvrir ou découvrir en cet été : 1. La rue, Ann Petry ( Belfond Vintage noir) "Il l’avait souvent regardé avec méfiance et incrédulité. Junto était toujours le même, et il traitait les Blancs qui travaillaient pour lui exactement comme les Noirs. Non, ce n’était pas parce que Junto était blanc qu’il supportait mal d’imaginer Lutie couchée avec lui. C’était uniquement parce qu’il n’admettait pas que... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 05:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 21 mars

Quais du Polar 2017 : Aquarium: David Vann mettrait-il un peu de soleil dans son univers?

  " Je faisais sans cesse des cauchemars dans lesquels elle était sous une grue au port, et un énorme conteneur fendait les airs au-dessus de sa tête. Nous savons que les poissons montent toujours la garde, cachés à l’entrée d’une grotte ou dans les algues, ou accrochés au corail afin de se rendre invisibles. Leur fin peut arriver de tous côtés, d’un instant à l’autre, une bouche plus grande qui jaillit de la pénombre et tout est aussitôt terminé. Mais n’en est-il pas de même pour nous ? Un accident de voiture à n’importe quel... [Lire la suite]
jeudi 19 janvier

Les maitres américains des nouvelles : de Raymond Chandler à Laurie Moore

  Les auteurs anglo saxons, sans doute bien plus que les européens, excellent dans l'art de nouvelles et même les plus grands romanciers s'y essaient de temps à autre avec souvent pas mal de bonheur.. Parmi les publications ou rééditions récentes de ce début 2017, un classique du genre ( Raymond Chandler) et une grande plume d'aujourd'hui sur le banc d'essai...     1. Un tueur sous la pluie; Raymond Chandler ( Folio Policier)  « La pluie tambourinait sur le capot de la Chrysler, crépitait sur la toile tendue... [Lire la suite]