vendredi 06 juin

Redemption de Matt Lennox : un des grands romans américains de 2014

Entre plusieurs romans français qui parlent du père- De Moulins, Taylor et bientôt le dernier Pascal Brukner- j'ai fait une petite pause pour découvrir un roman américain sorti également en début d'année, et qui ne pouvait que me séduire sur le papier. En effet, l''attachée de presse d'Albin Michel m'avait vendu Redemption, le premier roman de l'américain Matt Lennox- édité en janvier de cette année- comme un mix entre le cinéma de James Gray et les romans de Denis Lehane, soit quasiment mon cinéaste et mon romancier préféré, bref... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 13 mai

Le chardonneret : un roman qui nous fait piaffer de bonheur!!

  Comme je l'ai déjà dit une ou deux fois j'ai tendance à me garder les petits livres de moins de 200 pages à chroniquer, alors que je refile presque systématiquement à Michel les gros pavés...l'exemple le plus frappant est sans hésiter ce Chardonneret, le livre évenement de la dernière rentrée, écrite par une auteur qui ne publie qu'une fois tous les 10 ans, Donna Tart... j'avais pourtant lu le maitre des illusions et le petit copain ,qui étaient tout aussi consistants que ce roman de 800 pages, mais à l'époque j'avais je pense... [Lire la suite]
mercredi 16 avril

Le bleu de la nuit, le bouleversant travail de deuil de Joan Didion

  Décidément, il y a certaines personnes qui connaissent une terrible loi des séries question tragédie familiales. Car après le décès brutal de son mari qu'elle avait magnifiquement raconté dans L’Année de la pensée magique la romancière et scénariste américaine Joan Didion a peu de temps après perdu sa fille adoptive, Quintana, décédée peu après à l'âge de 39 ans d'une hémorragie cérébrale après plusieurs mois d'agonies. Et comme pour l'année de la pensée magique, le seul moyen qu'elle a trouvé, c'est de consigner... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 14 avril

2 puissants romans de la littérature américaine qui font peau neuve

Vous avez probablement du le remarquer si vous êtes un fidèle du blog: depuis plusieurs semaines, je me suis nettement spécialisé cinéma sur mon blog, avec un nombre de films vus et chroniqués qui augmentent de façon exponentielle- presque 50 films vus en 4 mois à peine-, donc, forcément cela se fait au détriment des romans, explosant au vol ma règle des 50/50 que j'avais voulu instituer à l'origine du blog il y a maintenant 3 ans... Heureusement que Michel est là pour venir un peu m'épauler et me pousser, dès qu'il me renvoie une... [Lire la suite]
vendredi 21 mars

Deux beaux romans américains sur les relations familiales et le poids du passé..

 Aujourd'hui débute le Salon du Livre sur Paris avec la littérature argentine ( que je connais pas très bien) à l'honneur. Malgré les invitations diverses que j'ai pu avoir, je ne pourrais pas m'y rendre, mais j'en profite quand même pour marquer le coup à ma manière pour parler un peu de littérature. Et plus précissement littérature américaine si vous le voulez bien, car je l'avais quelque peu snobé ces derniers temps, un peu malgré moi,sans doute car tous les romans américains de ma PAL sont souvent des pavés et qu'il me... [Lire la suite]
lundi 10 mars

Last Exit To Brooklyn : 50 ans et pas une ride!!

De la littérature à l’estomac, un livre organique qui sue, glaviote,suinte et même pire, Hubert Selby jr avait 36 ans lorsqu’il publie « Last Exit to Brooklyn ». Six ans à frapper sur sa machine à écrire, six ans qu’il en bave, transpire et même pire, pour lui l’écriture est une question de survie car il est lui-même un survivant. Né en 1928, il contracte la tuberculose à 18 ans, les médecins lui annoncent qu’il n’a plus que deux mois à vivre, après l’ablation d’une partie des poumons il reste quatre années à l’hôpital... [Lire la suite]
vendredi 15 novembre

Laura Kasischke: la romancière dont il faut absolument savoir écrire le nom!!

Si on me branche sur Laura Kasischke, je pourrais vous dire d'emblée une chose à laquelle j'ai toujours songé la cocnernant  : je pense que j'aurais lu son oeuvre en intégralité bien avant de savoir écrire parfaitement l'ortographe de son nom!! Je m'explique :  j'ai beau essayé d'écrire  le patronyme de cette romancière quantités de fois, je n'ai jamais su à quel moment mettre le s et ch dans son nom... J'avais déjà ce problème il y a plus d'un an lorsque j'ai écrit mon premier billet à la gloire de cet... [Lire la suite]
jeudi 06 décembre

Les beaux reves perdus de Jennifer Egan

Voilà un roman que j'ai lu depuis plusieurs semaines et que j'ai beaucoup apprécié, mais dont je me suis aperçu récemment que je l'avais étrangement passé sous silence. A l'approche des fêtes de Noel, et à l'heure où le livre papier reste  placé en numéro 1 des cadeaux adultes prévus sous le sapin, il est donc temps que je vous touche un mot ( voire même deux, vous me connaissez) sur un roman américain qui pourrait très bien prendre place sous le sapin, Qu'avons- nous fait de nos rêves? de Jennifer Egan. J'ai entendu parler... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,