mercredi 23 novembre

Les sorties du jour: Mélanie, of course...What else?

Vieillir comporte au moins un avantage: celui de pouvoir radoter sans que personne nous en tienne trop rigueur. Ainsi, j'ai déja dit maintes fois tout le bien que je pensais de Mélanie Laurent, et bien, je le redis une nouvelle fois aujourd'hui, et tant pis pour les grincheux qu'elle agace prodigieusement (j'ai encore lu récemment des billets assassins sur elle). Et puis, j'avais fait un billet sur la Mélanie Laurent chanteuse, puis la Mélanie Laurent actrice,  il me manquait celui sur la Mélanie Laurent réalisatrice. Cela... [Lire la suite]

mardi 02 août

Ode à Mélanie Laurent, seconde partie

Vous aviez aimé ma déclaration un peu impudique à la chanteuse Mélanie Laurent (comment ça, non?)...ah si, merci, je préfère ça!!! Bon, tant mieux, car voilà que j'en remets une couche aujourd'hui en détaillant la carrière d'actrice de Mélanie Laurent, qui est quand même comédienne à la base. Sa première apparition dans un rôle marquant, c'était dans un film que j'avais beaucoup aimé lorsque je l'ai vu en salles, Embrassez qui vous voudrez ,de Michel Blanc avec qui elle a gardé une vraie complicité. Son visage avait imprimé et la... [Lire la suite]
vendredi 15 juillet

Mélanie Laurent/Damien Rice :une union musicale réussie

  L'autre matin, en parcourant un de mes quotidiens préférés, je me suis arreté plus longuement sur une double page consacrée aux tops et aux flops des ventes de CD depuis le début de l'année 2011. Si j'ai prévu de revenir prochainement  sur les disques en haut du classement, j'ai été désagrablément surpris de voir qu'une fois de plus mes gouts n'étaient pas parmi ceux de la majorité. En effet, dans les bides les plus marquants de l'industrie musicale de 2011, figure en très bonne place le premier album de Mélanie Laurent. ... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 12 juin

Avant première cinéma : Beginners

        Beginners, qui sort ce mercredi  15 juin 2011 dans les salles, est désigné sur son affiche comme « la nouvelle pépite du cinéma  indépendant US, après Litlle Miss Sunshine et 500 jours ensemble ».        Or, à part un coté un peu  arty, il n’y a pas beaucoup de similitudes entre eux, et il n’est pas sur du tout que Beginners obtienne le même triomphe public et critique que ses glorieux ainés.        En effet,... [Lire la suite]