06 avril 2017

Corporate : une réussite totale pour son sujet ...et son traitement !!

   Depuis hier, est sorti en salles le 1er long métrage de Nicolas Sihol, Corporate, avec Céline Salette, Lambert Wilson et Stéphane de Groodt,  un film que j'ai eu la chance de voir en avant première lyonnaise  il y a presque un mois, et qui fait assurément partie des très bons films français du printemps ( et pourtant la période post Cannes n'est pas la plus propice aux bonnes surprises). Thriller dramatico-social sur le monde de l'entreprise et ses techniques managériales très limites , Corporate  est... [Lire la suite]

30 mars 2017

Concours Corporate : 10 places à gagner pour voir un excellent thriller sur le monde de l'entreprise!

  Le 5 avril prochain, sort en salles le 1er long métrage de Nicolas Sihol, Corporate, avec Céline Salette, Lambert Wilson et Stéphane de Groodt,  un film que j'ai eu la chance de voir en avant première lyonnaise  il y a une quinzaine de jours et qui fait assurément partie des très bons films français du printemps. Thriller dramatico-social sur le monde de l'entreprise et ses techniques managériales très limites , Corporate  est en effet  une réussite totale pour son sujet que pour son traitement. ... [Lire la suite]
18 mars 2017

Concours Biennale du design à Saint Etienne : 6 Pass à gagner .

  La  10ème édition de la  Biennale Internationale du Design de Saint-Etienne a commencé depuis  le 9 mars,   jusqu'au 9 avril 2017 et c’est un événement culturel important pour la région et qui  ne peut qu' ntéresser Baz’art.  Forte de son succès des années précédentes, la Biennale Internationale Design Saint-Etienne s'étend cette année  sur un mois entier et explore la thématique des mutations contemporaines du travail. Cette période d'ouverture plus longue permet à tous les visiteurs de... [Lire la suite]
17 novembre 2016

Maman a tort : un film qui assure grave!!

     Marc Fitoussi ("le réalisateur des trés réussis et savoureux films  Copacabana"ou de la Ritournelle, voir critique, et. tous les deux avec Isabelle Huppert ) nous propose avec "Maman a tort",  sorti en salles il y a un tout petit plus qu'une semaine, est une comédie grinçante et profondément intelligente sur les relations humaines au sein d'une grande société, vues à hauteur d'une adolescente de 14 ans,  Découvrir que sa mère peut être lâche, qu'elle peut se taire face aux injustices puis devoir... [Lire la suite]
05 octobre 2016

Vera, la pièce de théâtre very cynique avec une Karin Viard very amazing..

 On va parler pas mal théâtre ces prochaines semaines, car avec la rentrée théâtrale, on a eu l'occasion de voir quelques pièces et one man show sur scène ces derniers jours, et comme c'est souvent les articles qui sont les plus lus- contrairement aux films ou aux livres qui sont chroniqués partout ailleurs, les analyses de spectacles vivants sont bien moins présentes sur la blogosphère, on ne va pas s'en plaindre.. On commence ces revues de représentations théâtrales par une pièce qui inaugure actuellement la saison théâtrale... [Lire la suite]
07 juillet 2016

Stéphanie Dupays, une auteur à la plume brillante?

    "Combien sont ils à prendre des amphétamines ou des gélules de caféine à des dosages dix fois supérieurs à la posologie autorisée pour produire plus? Ou pour tout simplement tenir?" Brillante  paru en début d'année 2016 aux éditions Mercure de France, 185 pages) est  un premier roman écrit par Stéphanie Dupays  inspectrice à l'Inspection générale des affaires sociales qui aborde un thème qu'elle doit connaitre de par son expérience professionnelle : le harcèlement au travail . ... [Lire la suite]

21 octobre 2015

Ressources inhumaines, la grande distribution, son univers impitoyable!!

  « Je n'agis pas pour obtenir des récompenses et un grade supérieur. Je travaille pour moi, pour me réaliser. Le vrai pouvoir, c'est celui qui laisse les fulgurances et les intuitions de ses collaborateurs s'exprimer. Le pouvoir absolu, c'est de savoir que l'on ne détient pas la vérité » Ressources inhumaines, percutant roman de cette rentrée littéraire 2015  édité chez Albin Michel, est comme son titre l’indique, est une critique au vitriol du monde de l’entreprise. Le metteur en scène Frédéric Viguier,... [Lire la suite]
04 juin 2015

La loi du marché : un film sombre, âpre, mais tellement vrai...

Je l'avais annoncé quelques jours avant la proclamation du palmarès, une grande partie des festivaliers avait senti que la prestation exceptionnelle de Vincent Lindon dans le film " La loi du marché" qui était présenté en compétition officielle pouvait largement lui offrir le prix d'interprétation  et cette consécration proclamée par le jury des frères Coen a visiblement ravi tout le monde, tant Lindon est un acteur et un homme qui dans ses choix de carrière et ses prises de position ( oui même quand il a suivi François Bayrou en... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:46 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 juillet 2014

Platon la Gaffe : quand la philo fait mourir de rire

Une semaine après vous avoir vanté les mérites de la BD jeunesse Mon père ce héron du décidement très prolixe Jul, revoici une chronique d'une BD de Jul, plus axée pour les adultes celle ci, mais tout aussi jubilatoire et tout à fait conforme à ce que je connaissais et j'aimais chez lui, tout en l'ouvrant sur un domaine autre, la philosophie. Pour rappel, j'avais déjà dit tout plusieurs fois le bien que je pensais du talent de ce Jul, transfuge de chez Charlie Hebdo et  auteur de cette série Silex in the City qui sortait... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 mai 2014

Deux jours, une nuit : l'oeuvre salutaire et poignante des frères Dardenne...

 Je vous l'ai dit en début de semaine, au détour d'une phrase de mon long bilan autour du festival de Cannes, j'ai été assez fortement déçu que "Deux jours une nuit" soit reparti totalement bredouille du palmarès de la résidente Jane Campion. Et ma réaction fut d'autant plus étonnante que, lors des autres cérémonies de Cannes où un film des Dardenne était en compétition, j'étais souvent déçu...de voir que le film en question faisait partie du palmarès... En effet, avant de voir ce Deux jours une nuit, j'étais assez hermétique à... [Lire la suite]