vendredi 22 avril

Notre sélection Livres de poches à dévorer pour les vacances de Pâques

 Allez , on vous l'avait promis hier, le voici : notre sélection de livres en poches qu'on vous conseille pour ces vacances pascales.. Trois livres qui ne sont pas vraiment des romans mais plutôt des récits entre l'autofiction et le récit soit philosophique, soit journalistique, soit gastronomique et qui sont tous trois de très grande qualité : 1. L'inconnu de la poste ; Florence Aubenas- Editions Points  "Le logement de Thomassin est au sous-sol, une sorte de cave, à laquelle on accède aussitôt après l’entrée. Il... [Lire la suite]
Posté par chocoladdict69 à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 18 mars

📚 Nouveauté Poche : La vie mensongère des adultes- la mystérieuse Elena Ferrante continue de nous épater :

"Au fond Naples, reste toujours elle-même, c’est sa malédiction.” Le nouveau roman d'Elena Ferrante à sortir en poche en ce début d'anéne 2022 commence comme un effondrement dans la vie de Giovanna, 12 ans. Ou comme une éruption peut être : L'action se situe à Naples et les quelques mots -"Elle est laide" prononcés à voix basse par son père, à propos d'elle, ne la paralysent pas mais la poussent au contraire à sortir du cadre de son milieu bourgeois. Laide car ressemblant à Zia Vittoria, accusée de tous les maux et vivant dans... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 10 novembre

Coup de 💚 en Poche : 18.3- Une année à la PJ POLICE JUDICIAIRE : derrière les clichés, des hommes

      Après avoir parcouru les USA de long en large et  interviewé de grands écrivains américains dans son précédent livre, Pauline Guéna s'est glissée dans les locaux de la police judiciaire de Versailles pendant un an. De la façon dont elle a vécu cette expérience (il faut avoir le coeur bien accroché), elle ne dit rien car les "personnages principaux" ce sont les hommes et les femmes qui croulent sous la paperasse, accumulent les dossiers, ne comptent plus les heures de sommeil en retard, oscillent entre... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 07 septembre

Rentrée littéraire : 4 nouveautés en format poche

  1/Le ciel par dessus le toit, Natacha Apanah (Folio) /DERRIERE LES BARREAUX 🐺// "Loup regarde derrière elle, ce tableau couleur de boue, effet boue, glissant et coulant devant lui, bâtiments, portes, grilles, fenêtres, marches, et quand il sort tout à fait du fourgon et que les menottes sont enlevées, il lève les yeux au ciel et celui-ci aussi est couleur de boue. Peut-être est-ce là un monde parallèle où la couleur a été enlevée pour mieux les punir et ce garçon qui porte le nom d'un prédateur se met à pleurer... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 05:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 08 juin

Nouveauté poche : Ni fleurs ni couronnes: quand la plume de Maylis de Kerangal fait des merveilles

  Présentation : Ni fleurs ni couronnes est l'un des premiers titres de Maylis de Kerangal, paru aux éditions Verticales en 2006.  La plume de la romancière de Réparer les vivants  se déploie avec brio et poésie dans ces deux magnifiques récits.  Le premier récit qui donne son titre au volume, se situe en Irlande, en 1915. Rescapé d'une famille décimée par la pauvreté, Finbarr Perry tente de s'embarquer pour les États-Unis. Il va être le témoin du naufrage du Lusitania, torpillé par un sous-marin... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 13 avril

Sélection livre de poches: nos quatre coups de coeur de ce début avril !

 Quoi de neuf au rayon Poches ?   1/Berta isla; Javier Marias ( Folio)  Comme il est facile de croire que l'on sait quelque chose alors qu'on ne sait rien", pensais-je." Comme il est facile d'être dans l'obscurité, à moins que ce ne soit notre état naturel. Tomas doit sûrement être lui aussi dans l'obscurité, pas juste moi, pas juste moi. Il est lui aussi dans son monde d'angoisse et de turpitude, il est lui aussi dans l'obscurité en ce qui me concerne." Le grand romancier espagnol Javier Marías, sans doute... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 13 mars

Sélections poche mars : spécial éditions 10/18

Dans la lignée de notre article sur Angélus, le nouveau  roman de François Henri Soulié paru hier, un petit zoom sur les éditions 10/18 en ce vendredi lecture où l'on a pris comme habitude depuis quelques semaines de balayer l'actualité poche...  Trois récentes parutions de cet éditeur poche toujours aussi exigeant et étonnant dans son choix éditorial :   1/  Le Pays des Oubliés, Michael Farris ( 10/18; 6 février 2020 )    "Il traversa le centre ville fatigué avec ses vieux bâtiments... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 11 novembre

Lectures en poche octobre 2019 : entre polars tortueux et fresque mythologique

Petite sélection en ce lundi 11 novembre de quatre récentes lectures en poche qui nous ont interpellés, ravis, touchés, déçus ou les toutes à la fois : 1/Les Fils de la poussière; Arnaldur Indridason (Points)  «  Ce que l’on peut être aveugle aux autres et égoïste ! Je comprends maintenant que c’est moi qui avais besoin de lui, et non l’inverse. Je ne l’ai vu qu’en le perdant. Je me suis toujours considéré comme un bon samaritain qui s’acquittait de son devoir et souvent plus que ça. De son devoir ! Mon frère était un... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 05 juin

Cinq lectures en poche à prendre dans les valises?

  Et si on pensait déjà aux poches à mettre dans la valise cet été? Bon on est encore un peu tot pour cela, mais en tout cas dans les poches qui sont sortis récemment, plein de grandes lectures dans tous les genres,  à vous conseiller illico presto :   1.Jean Paul Dubois, La nouvelle vie de Paul Snjeider ( Points)   J’ai parlé de ce livre de Jean Paul Dubois, le cas Sneijder mercredi à l’occasion d’un concours pour vous faire gagner des places de cinéma, et désormais je prolonge les festivités... [Lire la suite]