lundi 26 janvier

A most violent year : on a vu le dernier très grand film de 2014!!

 Pas mal de cinéphiles qui ont bouclé leurs tops ten avant la date du 31 décembre ont du s'en mordre les doigts: contrairement aux années précédentes, les deux dernières semaines de l'année ont vu sortir dans les salles françaises deux immenses films, qui pouvaient tous les deux figurer en haut de chaque classement personnel. Et  si j'ai réussi à caser in extremis Whisplash, sorti le 24 décembre dernier dans ma liste des 10 films de l'année, je n'ai pas eu le recul nécessaire- même si je l'avais vu deux jours avant la... [Lire la suite]

mercredi 02 juillet

The Two Faces of january : un thriller (un peu trop?) langoureux..

 Spécialiste de l’adaptation littéraire (on lui doit celle de Jude d’après Thomas Hardy en 1995 ou encore Les ailes de la colombe d’après Henry James en 1997), le scénariste d’origine iranienne Hossein Amini qui a également  travaillé sur le mythique Drive,  a décidé, pour son passage à la réalisation, de s’attaquer  à un livre de Patricia Highsmith  "The Two Faces Of January", pour un film au titre éponyme. J'avais vu le film, servi par un casting brillant et glamour à souhait, au Festival de Beaune où il... [Lire la suite]
dimanche 12 janvier

Concours Conspiration : 3 DVD à gagner

    A l’occasion de la sortie le 10 janvier 2014 du DVD du film Conspiration chez Factoris Films,  je vous  propose, en lien avec eux  de gagner 3 DVD du film. Conspiration est réalisé par Robert Connolly  dont les rôles principaux sont tenus par Anthony LaPaglia, Nick Farnell, Oscar Isaac, Simon Stone :  1975, alors que l’Indonésie se prépare à envahir le minuscule pays qu’est le Timor Oriental, cinq journalistes australiens disparaissent de manière soudaine et mystérieuse. Quatre semaines... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 03 décembre

Inside Llewyn Davis: une belle ode au loser par les Coen Brother

  Contrairement à pas mal de cinéphiles (et notamment Michel, mon cher partenaire de blog ), les frères Coen sont loin d'être positionnés tout en haut de mon panthéon personnel. J'ai du mal à saisir pourquoi leur cinéma, certes inventif et reconnaissable entre tous, me touche généralement si peu, mais, en y réfléchissant un peu, il me semble que c'est lié à leur refus de psychologiser les situations et les personnages, et de privilégier toujours la dimension burlesque à la dimension "humanisante" de ceux ci. C'est d'ailleurs... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,