14 août 2018

De Kubrick aux films de guerre : 5 livres sur le cinéma à dévorer cet été !

  Forcément,  quand on aime le cinéma on aime les livres sur le cinéma et l'été ne sert pas qu'à faire un premier inventaire de la rentrée littéraire qui va arriver : quoi de plus stimulant  en effet que d'emporter sur la plage les dernières publications sur le 7ème art qu'on avait pas encore eu le temps de découvrir et de passer du temps avec les plus grands cinéastes et les plus grands genres cinématographiques qui soient .. Voici donc en ce mardi conseil du mois d'aout une  petite revue de cinq parutions... [Lire la suite]

25 mai 2015

Une heure de tranquilité et une heure(vingt) de bonne comédie !!

  J’ai beau adorer Patrice Leconte, comme je l’ai souvent dit sur ce blog,et avoir notamment, contrairement à la grande majorité des critiques, beaucoup aimé son précédent film La Promesse, je ne suis pas allé voir le second film qu’il avait sorti en 2014 ( même si on était le tout dernier jour de l'année on était bien en 2014, ce qui prouve que ce type film un peu trop)" Une heure de tranquillité", son adaptation d’une pièce de Florian Zeller qui avait cartonné à paris  avec le génial Fabrice Lucchini dans le rôle titre... [Lire la suite]
17 avril 2014

Une Promesse : Leconte est -toujours- bon!!

Tout juste une semaine après mon article défendant becs et ongles Claude Lelouch, j'aimerais maintenant continuer à porter la robe de l'avocat de la défense pour chanter les louanges d' un autre cinéaste français avec qui je ferais un peu le même rapprochement, en tout cas dans le regard que je lui porte. En effet, comme pour Lelouch, j'avais eu tendance à considérer Patrice Leconte comme un cinéaste qui comptait énormément pendant une bonne décennie, celle des années 90, bref aux prémisses de ma cinéphilie grandissante. Comme je le... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 avril 2014

Un mercredi cinéma plein de promesses..

Pour son retour après une petite semaine de pause (alors, ca ne vous a pas trop manqué), la sélection ciné du mercredi revient en force avec carrément deux films qui étaient au programme de mes films les plus attendus de 2014- on va bientôt arriver au bout de la liste d'ailleurs- et que j'attends donc avec énormément d'impatience. Bon, j'avoue, le 3ème film de la sélection, quant à lui, il arrive un peu de nulle part, mais cette sélection ciné est là aussi pour prendre quelques paris un peu risqués... 1. Une promesse   ... [Lire la suite]
02 août 2013

Le garçon qui n'existait pas : Patrice Leconte en ferait-il (un peu) trop?

 Patrice Leconte, je vous en avais donné des nouvelles il y a peu plus d'un en vous parlant de son avant dernier film, "Voir la mer", que je venais alors tout juste de voir. Il faut savoir que l''homme, dont je vous ai dit à cette occasion, tout le bien que je pensais de lui, et surtout des films qu'il avait réalisé il y a encore une dizaine d'années,  est un vrai stakhanoviste qui n'arrête jamais. Depuis  ce dernier article sur lui, figurez vous qu' il a réalisé un film ( le Magasin des suicides, un dessin animé... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 05:21 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 septembre 2012

De grands cinéastes tout spécialement réunis pour moi!!!

Comme un blog est aussi parfois l'occasion d'afficher son narcisissme le plus criant,: je le dis haut et fort, aujourd'hui est un jour forcément spécial, celui de mon anniversaire!!! Et c'est évidemment parce que cette date, oh combien importante pour l'ensemble de la population française (enfin disons plus modestement pour l'ensemble de la blogosphère), tombe cette année un mercredi que les distributeurs ciné ont choisi de grands metteurs en scènes pour sortir leur films en salle cette semaine : Alain Resnais, Oliver Stone, Patrice... [Lire la suite]
05 mai 2012

Voir la mer: Patrice Leconte touche le fond (marin)!!!

Il y a une quinzaine d'années, lorsqu'on me demandait quel était mon réalisateur préféré, j'avais tendance à donner un seul nom, sans réflechir, celui de Patrice Leconte. Bon, je vous avoue que les cinéphiles me regardaient  alors avec un air un peu attéré (ils s'attendaient certainement à ce que je leur sorte ou Scorsese ou Speilberg ou Truffaut). Il faut dire que Patrice Leconte était le cinéaste de deux films que j'avais adoré plus que tout et que j'avais revu en boucle maintes et maintes fois entre 1988 et 1998 : Tandem,... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:04 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,