20 juin 2016

Elle : Verhoeven en dessous du niveau de l'OH?

   Vingt-quatre ans après “ Basic Instinct ”, Paul Verhoeven était de retour à Cannes pour  y présenter “ Elle ”, son premier film français. Dernier film de la compétition cannoise, il n’est pas passé inaperçu sur la Croisette, mais n'a visiblement pas fait l'unanimité dans le jury au grand dam d'une certaine presse qui lui aurait bien donné sa palme. Personnellement, après avoir vu le film le jour de sa sortie en salles, j'ai du mal à partager et enthousiasme assez délirant, mais cela est peut être du au fait... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 février 2015

Philippe Djian, un romancier sur tous les fronts...

  En 1986, l'adaptation du roman 37°2 le matin réalisée par Jean-Jacques Beineix braquait les projecteurs sur un jeune auteur du nom de Philippe Djian, soudain happé par un succès public assez phénoménal. Les journalistes et autres prescripteurs y scellaient alors les premières pierres de sa future réputation, celle d'un écrivain rock bombardé porte-parole d'une génération, lui-même héritier de la Beat Generation. Si j'ai souvent parlé de Djian sur ce blog, je n'avais jamais lu autant d'ouvrages le concernant directement en si... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 janvier 2014

L'amour est un crime parfait, on est pour...et contre aussi!!

On l'avait déjà fait avec un beau succès (si on en juge évidemment le nombre de pages vues) avec le film de Valéria Bruni Tedechi,Un chateau en Italie, on renouvelle l'experience  (mais de façon inversée, je joue le "good guy", ce coup ci) en ce dernier lundi de janvier avec un autre film français qui divise pas mal de cinéphiles, si on en juge par les avis bien tranchés sur Allo ciné... Il se trouve en effet que les deux chroniqueurs de baz art ont vu L'amour est un crime parfait. Et si, pour ma part, et un peu à ma grande... [Lire la suite]
15 janvier 2014

Une selection ciné qui met à l'honneur...la littérature française!!

 Entre deux premières semaines de janvier 2014 très alléchantes sur le plan des sorties ciné ( je suis loin d'avoir vu tous les films de début 2014 que je voulais voir), et deux dernières qui s'annoncent également très excitantes, cette semaine du 15 janvier est parfaitement en osmose avec une moitié de mois tant les films à l'affiche présentent un enthousiasme un peu tièdasse.... Une constante quand même pour deux des 3 films que j'ai retenu : ils mettent plus ou moins directement deux auteurs qui comptent non pas dans le cinéma... [Lire la suite]
08 février 2013

Djian et Eicher toujours vaillants

L'année passée, j'avais consacré, sur ce blog (seuls mes plus fidèles lecteurs doivent s'en souvenir ) un billet chacun à Philippe Djian et Stefan Eicher, deux artistes dont j'aime beaucoup le style, et qui sont amis et collaborateurs de plume depuis maintenant plus de vingt ans. Il est plus que  temps aujourd'hui que je refasse un billet sur ce duo choc de la culture françophone, mais ce coup ci un billet groupé, vu qu'ils sont revenus, il y a quelques mois de cela, sous les feux de la rampe avec un nouveau livre pour l'un et... [Lire la suite]
02 juillet 2012

Tu ne me dois rien :si, Stefan, un peu quand même

 Il y a quelques semaines de cela, je vous parlais de ma grande affection pour Philippe Djian, même si celle ci avait un peu perdu de sa force avec le temps. Et je vous disais à cette occasion que j'aimais partciulièrement sa collaboration avec le chanteur helvétique Stephan Eicher, qui lui a écrit plusieurs de ses meilleurs morceaux, et notamment toutes ses chansons chantées en français. Eicher avait certes composé plusieurs albums avant (et notamment le tube " two people in a room") mais le succès populaire et la... [Lire la suite]
07 mai 2012

Philippe Djian, une affaire de style avant tout...

Mon rapport à la littérature se joue parfois de faits étranges, et pas forcément très rationnels. Prenez Philippe Djian. Après avoir vu à 12-13 ans (bon j'étais un peu jeune, je pense, pour ce genre de film, que faisaient donc mes parents?), le film de Jean Jacques Beineix 37,2° le matin qui m'a fait l'effet d'une vraie claque, j'ai décidé de lire juste aprés le livre dont il est tiré, dont Djian est l'auteur, et ensuite de dévorer tous les ouvrages qu'il a publiés, de ses débuts en 1983 à ceux écrits à la fin des années 1990. Ainsi,... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,