jeudi 29 juin

L'amant d'un jour: quand Philippe Garrel ressasse éternellement la même petite musique..

    Avec L'Ombre des femmes,dont la mélancolie m'avait plutôt  touché",Philippe Garrel tentait un film plus accessible et plus sensible que ses autres films . Deux ans après, Philippe Garrel était de retour derrière la caméra avec L'Amant d'un jour, sorti en salles le 31 mai dernier, presenté quelques jours auparavant dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2017. Philippe Garrel continue son exploration du thème du triangle amoureux, ajoutant une dimension... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 16:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

mardi 30 juin

L'ombre des femmes : du Garrel pur jus, mais.... en mieux!!

  Dernier film de la trilogie des grands auteurs français dont les films sortaient en salles en même temps que leur projection cannoise, "L'ombre des femmes", présenté  en ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs avait reçu comme le Brizé et le Desplechin un bel accueil critique. Des trois, c'est celui que j'hésitais le plus à voir tant, car comme  je l'avais dit lors de ma chronique en 2011 d'un de ses derniers films Un eté brulant je n'ai pas vraiment d'affinités avec ce cinéma pourtant adoré par une grande... [Lire la suite]
vendredi 14 octobre

Un été (pas si) brulant...

Souvenez vous, ( tiens je me mets à faire du Drucker, maintenant): il ya deux semaines, j'inaugurais ma chronique les 3 films à voir cette semaine, en mettant en 3e choix le film Un été Brulant, même si je posais quelques réserves au film. Pour moi, le cinéma de Philippe Garrel est symptomatique d'un certain cinéma d'auteur français qui me laisse totalement de marbre, (alors que j'en apprécie un autre versant), et ce pour plusieurs motifs :  trop épuré, trop aride, trop plat, trop désincarné, et joué par des acteurs trop... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 09:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 28 septembre

Quel film à conseiller dans les sorties ciné de ce mercredi?

Maintenant que je ne suis plus étudiant au temps libre presque illimité, que je ne possède plus la carte UGC qui l'était aussi (illimitée, vous suivez?) et surtout maintenant que j'ai des petits êtres de chair et de sang à m'ocuper en rentrant du boulot, je ne peux hélas aller voir tous les films qui me font de l'oeil dans les salles de cinéma. Même si je suis hermétique à certains genres de films ( science fiction/ guerre), j'ai quand même des goûts trés écclétiques, et ai une curiosité naturelle qui me porte vers plein de sujets et... [Lire la suite]