09 mars 2018

Les vivants au prix des morts; René Fregni : un Prix des lecteurs Gallimard bien mérité !

"Depuis quelques jours il pleut. Les petits chênes n’ont pas encore perduleurs feuilles, sur les pentes exposées à un soleil qui est à bout de force. On dirait des troupeaux de renards qui se chauffent. Sur le troncde certains d’entre eux, il y a des trous allongés, semblables à des sexes de femme aux lèvres boursouflées." Les vivants au prix des morts de René Frégni a reçu  le 15 janvier dernier le Prix des Lecteurs Gallimard 2017. Le romancier marseillais a été choisi par les lecteurs parmi 135 romans et récits... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 février 2017

Quais du Polar 2017 : Prendre les loups pour des chiens, Hervé le Corre

  "Debout au milieu de la caravane, il pensait à sa main tout à l'heure entre les cuisses de Jessica et il regrettait maintenant de ne pas l'avoir prise là, par terre, pour aller débusquer en elle la douleur et le plaisir qui l'avaient tour à tour fait pleurer et avait tordu son visage de la même façon. Il ne savait pas si elle avait mal de jouir ou si elle jouissait d'avoir mal. » Petit frère sort de  taule, et plonge dans les affaires douteuses de grand frère parti sur un gros coup en Espagne : drogues, garages... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 avril 2015

Concours L astragale : 3 livres d'Albertine Sarrazin à gagner!!

Mercredi dernier parmi les belles sorties de la semaine ( que j'aurais pu retenir dans ms sélection de la semaine),  figurait l'Astragale, un  long métrage de Brigitte Sy qui raconte l'histoire, à la fin des années 1950, d'une jeune délinquante indomptable qui va se blesser en s'évadant de prison et être secourue par un malfrat au grand cœur dont elle va tomber amoureuse. Mais avant d'être cette pasison amoureuse incarnée par le génial couple Leila Nekti et Reda Katen,  L'Astragale fut d'abord un... [Lire la suite]
08 mai 2014

La voie de l'ennemi : une belle voie à suivre sans hésiter...

Peut-être est ce du au fait que j'ai vu le film en séance de nuit, à 22h00, après avoir vu 4 ou 5 films avant bien speedés et bien plus gores que je garde un excellent souvenir de ma projection lors du festival du film Policier de Beaune de  "La voie de l'ennemi", le nouveau film américain du réalisateur Rachid Bouchareb, qui est sorti en salles mercredi dernier et dont je vous ai déjà parlé à l'occasion d'un jeu concours sur mon blog il y a deux semaines. Ne sachant rien au moment de voir le film à part le nom du cinéaste... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
26 avril 2014

Concours La voie de l'ennemi : 10 places à gagner pour voir le très beau film de Rachid Bouchareb

Parmi les films que j'ai pu voir lors du dernier Festival du film Policier à Beaune et que je n'ai pas encore pu chroniquer, figure un film qui est d'ailleurs plus un drame psychologique qu'un vrai policier, mais qui n'est pas moins très beau. Il s'agit de "La voie de l'ennemi", le nouveau film américain du réalisateur Rachid Bouchareb, le cinéaste d'"Indigènes" et de "Hors la loi", et qui sort enfin dans les salles le 7 mai prochain. Le film est inspiré de "Deux hommes dans la ville", un brillant plaidoyer contre la peine de mort... [Lire la suite]
19 avril 2014

L'ombre de nous- mêmes, Karine Reysset : de beaux portraits de femmes brisées

 Un peu de people pour commencer ce billet : Savez vous que l'épouse d'Olivier Adam, ce romancier dont j'aime énormément l'oeuvre (et dont j'ai parlé ici même) était également romancière certes moins connue, mais également bien talentueuse et elle s'appelle Karine Reysset. J'avais lu un de ses premiers romans, Les Yeux au ciel, très jolie saga familiale autour de la mort d'une petite fille il y a quelques années (j'ignorais à l'époque son lien conjugal)  avec notamment un très belle description du lien maternel. Je me suis... [Lire la suite]
13 avril 2012

Une métamorphose iranienne: stupéfiant et révoltant!!

Le week end passé, j'ai fait un petit tour aux urgences de ma ville. La faute à un voyage en avion que j'ai tenu à faire alors que j'avais déjà une otite, et à une perforation du tympan qui s'est ensuivi (mon tympan a voulu jouer le remake de "voir Rome et mourir"). Sachant que j'allais rester de longues heures à attendre qu'un urgentiste daigne bien s'occuper de moi, je  me suis empressé avant de partir, de prendre,en plus de 3 journaux quotidiens, un ouvrage qui me tombait sous la main pour combler mon attente. Et l'ouvrage en... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 juin 2011

Rocancourt, Bourdin : les escrocs français et le cinéma

Pendant longtemps, j'ai confondu Frédéric Bourdin et Christophe Rocancourt ( si vous me répondez qui ca?, rassurez vous, vous pourrez quand meme suivre l'article) , et ce pour plusieurs raisons.   Tout d'abord, il me semble avoir entendu  parler d'eux pour la première fois au cours de la même émission, le feu talk show de Thierry Ardisson, tout le monde en parle;   leur participation respective,  d'après mes souvenirs, s'étant déroulés à peu de temps d'intervalle . Mais, outre  ce goût évident... [Lire la suite]
30 avril 2011

Il y a longtemps que je t'aime, essai réussi d'un écrivain cinéaste

  Au du antécédents des "oeuvres" commises  récemment par des écrivains français s'essayant au grand écran( Schmidtt, Weber, Carrière...), on pouvait s'attendre au pire venant de  PhilippeClaudel, dont l'adaptation des "ames grises" par Yves Angelo ne m'avait pas laissé un souvenir impérissable, loin s'en faut.Dès les premières images, on est vite rassuré : on sait qu'on aura affaire à un très bon drame psychologique, intense et sec, profond et émouvant et servi par un duo de comédiennes que l'on a rarement vu aussi... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,