05 mai 2017

Quais du Polar : quand y'en a plus ..( revue de 5 romans policiers glanés au festival)

  Lorsqu'on a mis en ligne le premier jour d'ouverture du Festival Quais du Polar un billet sur nos dix romans préférés de la manifestation, évidemment nous n'avions pas lu toute la programmation prévue.... Ce n'est toujours pas le cas, mais notre passage dans les allées du Festival nous aura permis de glaner ici et là quelques nouveaux titres, pas forcément que des polars dans le sens le plus strict du terme qu'on vous conseille particulièrement de découvrir :   1.Équateur; Antonin Varenne (Albin Michel)  «... [Lire la suite]

15 avril 2017

Article 353 du code pénal, Tanguy Viel : longue confession sur la cupidité des hommes

    "Et c'est un fait que les gens comme moi, j'ai repris, on ne sort pas assez pour avoir toutes les clés de la ville. Pourtant, de chez nous, la ville c'est seulement quoi? Douze kilomètres à peine mais enfin il  y a le pont et un pont peut être que c'est sensé rapprocher mais ca reste un pont avec la mer dessous qui monte toutes les 12 heures et rappelle qu'on habite une presqu'ile, et alors que pour des gars comme moi ou le Goff, il restera toujours 10 cms en dessous qui nous sépare de certains endroits" ... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 mars 2017

Quais du Polar 2017, Flic : Michel Neyret donne sa vérité

  Pour notre dernière chronique Quais du Polar avant l'ouverture demain (on en fera encore quelques uns avec normalement quelques interviews d'auteurs invités), on oublie un peu les fictions pour vous parler d'un essai mais qui a forcément à avoir avec le polar puisqu'il est l'oeuvre d'un ancien flic, sans doute un des flics les plus connus du monde, surtout pour les lyonnais tant il a fait la une de tous les journaux au début des années 2010. " J'ai eu un principe toute ma vie : ne jamais donner de cocaïne ni aucune drogue... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 21:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
29 mars 2017

Quais du Polar 2017 : La veille de presque tout Victor DEL ARBOL: un roman puissamment poétique et mélancolique

    " J'ai toujours rêver de voler. D'avoir des ailes, de les déployer, de sauter tres haut et de m'éloigner vers l'aurore. Fuir cette maison, mon père, les draps mouillés,les moqueries et les cruautés. Je n'étais pas préparé à ce monde." Une des plus grandes joies avec le Festival Quais du Polar c'est qu'il permet de nous faire découvrir des grandes plumes de la littérature mondiale reconnues depuis longtemps mais qui n'avaient pas encore capté notre radar. C'est le cas de Victor Del Arbol, seul auteur espagnol à être... [Lire la suite]
29 mars 2017

Quais du Polar 2017 : Snjor, de Ragnar Jonasson: la relève du polar islandais est assuré!!

Out Le festival Quais du polar, dont on parle de plus en plus à l'approche du jour J, invite  cette année trois auteurs islandais assez épatants et issus  de toutes les générations : Outre : l'incontournable Arnaldur Indriðason, qui fait office d’habitué qui revient avec une nouvelle trilogie dont on a déjà parlé il y a  aussi Lilja Sigurðardóttir,  dont on reparle très prochainement de son premier roman traduit en français, Piégée,   publié en mars 2017 par les éditions Métailié  et aussi Ragnar... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 mars 2017

Quoi de neuf à l’Institut Lumière : Quais du Polar et Paulo Verhoeven!!

  Deux gros évènements de la programmation fin mars début  à l’Institut Lumière qu'on a envie de mettre en avant  : 1. Programmation Quais du polar Quais du polar, l’indispensable festival lyonnais, sera de nouveau à l’Institut Lumière cette année, pour un week-end cinéma et polar, concocté par les auteurs eux-mêmes. Ron Rash, Michel Pastoureau, Ivan Jablonka, Juan Thompson, Hervé Le Corre, Eva Joly : du 31 mars au 02 avril, les invités prestigieux de Quais du polar viendront... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 mars 2017

Quai du polar 2017 : Seules les bêtes de Colin Niel : un roman éblouissant de long en large!

 Dernière ligne droite pour le Festival Quais du Polar qui commence dès ce vendredi, et on va essayer de mettre les bouchées double avec nos dernières lectures noir, avec, pour commencer la semaine, ce qui est peut être notre vrai coup de coeur pour un roman éblouissant de long en large, il s'agit de "Seules les bêtes" de Colin Niel :  «Parce qu'il faut dire ce qui est : j'ai jamais vraiment su parler aux gens. Aux brebis oui, je sais quand faut leur causer doucement pour les calmer, quand faut gueuler pour pas qu'elles... [Lire la suite]
24 mars 2017

Quais du Polar 2017 : Têtes de Dragon, David Defendi :200 pages en apnée..

  « Je suis un tricheur, un meurtrier, une pourriture. J’ai menti, bluffé, contourné les lois, trahi les femmes, mes amis et toutes les personnes qui ont croisé ma route. J’ai braqué des musées et des particuliers, abusé d’innocents malades, tué des hommes dont je ne connaissais même pas le nom.» L’incipit, ne prend pas de gants, on sait tout de suite que l’on ne va pas s’ennuyer, que l’on sera en bonne compagnie et que ça va aller très, très vite.  Thomas Christo se demande encore s’il a bien fait de quitter la Légion,... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 06:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 mars 2017

Quais du Polar 2017 : Aquarium: David Vann mettrait-il un peu de soleil dans son univers?

  " Je faisais sans cesse des cauchemars dans lesquels elle était sous une grue au port, et un énorme conteneur fendait les airs au-dessus de sa tête. Nous savons que les poissons montent toujours la garde, cachés à l’entrée d’une grotte ou dans les algues, ou accrochés au corail afin de se rendre invisibles. Leur fin peut arriver de tous côtés, d’un instant à l’autre, une bouche plus grande qui jaillit de la pénombre et tout est aussitôt terminé. Mais n’en est-il pas de même pour nous ? Un accident de voiture à n’importe quel... [Lire la suite]
20 mars 2017

Quais du Polar 2017: Un chinois à Paris :L'ex ministre de l'éducation s'essaie au polar: pas mal mais peut mieux faire..

Il n'aura pas  échappé à l’équipe organisatrice de Quais du Polar que  une élection présidentielle  particulièrement indécise et meutrière  interviendra seulement  trois semaines après le festival.  Alors le Festival va  se teinter de politique sa 13ème édition en évoquant largement autour de plusieurs tables rondes  les questions de pouvoir, de ses abus et manipulations » et de « faire un tour du monde des régimes politiques et de leurs conséquences sur la société » Du coup,... [Lire la suite]