25 juillet 2014

Que lire cet été (4) ? Mudwoman, un formidable roman politique et philosophique

Octobre 2002, Meredith Ruth Neukirchen, M.R pour ses proches, peut être fière d’elle, à 41ans elle devient la première femme présidente d’une université de renom. Adoptée à l’âge de 6 ans par un couple de Quaker bienveillant et humaniste, écolière et lycéenne brillante, elle ne doit sa réussite et son ascension au sein du monde universitaire qu’à elle-même. De retour dans les Adirondacks, à une centaine de kilomètres de Carthage, ville où elle a grandi, elle va prononcer  un discours devant tout le gratin intellectuel et... [Lire la suite]

20 juillet 2014

Je suis interdite; Anouk Markovits

4 ème de couverture : Depuis la Transylvanie juste avant la Deuxième Guerre Mondiale, en passant par Paris après la guerre, jusqu’à Williamsburg aux USA, le roman fait revivre 4 générations d’une famille Satmar. En 1939, le petit Josef, 5 ans, est sauvé par une jeune fermière non juive qui le fait passer pour son fils. Cinq ans plus tard, Josef sauve la jeune Mila, une fois que les parents de celle-ci ont été tués et lui fait rejoindre Zalman Stern, un chef religieux de la communauté Satmar, où Mila va être élevée comme la sœur... [Lire la suite]
15 novembre 2013

Laura Kasischke: la romancière dont il faut absolument savoir écrire le nom!!

Si on me branche sur Laura Kasischke, je pourrais vous dire d'emblée une chose à laquelle j'ai toujours songé la cocnernant  : je pense que j'aurais lu son oeuvre en intégralité bien avant de savoir écrire parfaitement l'ortographe de son nom!! Je m'explique :  j'ai beau essayé d'écrire  le patronyme de cette romancière quantités de fois, je n'ai jamais su à quel moment mettre le s et ch dans son nom... J'avais déjà ce problème il y a plus d'un an lorsque j'ai écrit mon premier billet à la gloire de cet... [Lire la suite]
30 octobre 2013

Le sensible et singulier univers de Brigitte Giraud en deux romans

En listant les-nombreux- envois Service de Presse que j'ai reçu depuis la rentrée, je me suis aperçu que j'avais deux ouvrages du même auteur, Brigitte Giraud, l'un publié en poche, et sorti l'an passé en grand format, et l'autre en grand format chez Stock. Car Brigitte Giraud, auteur locale bien connue des lyonnais, est une habituée de la rentrée littéraire et nous propose pratiquement chaque année un de ses romans. D'elle, j'avais jusqu'à présent lu deux ouvrages, "A présent", le récit touchant et sincère de la mort de son... [Lire la suite]
10 octobre 2013

Trois plumes féminines et sensibles de cette rentrée 2013

Et si on parlait littérature féminine en ce jeudi d'octobre? Bon, c'est vrai, je l'ai déjà fait, il y a 15 jours, j'ai dit tout le bien que je pensais du roman de la canadienne Alix Ohin,   la semaine passée, j'ai tressé les louanges de celui de Sylvie Germain et il me reste encore à écrire ce billet à la gloire de la sensationnelle Laura Kaschicke que je vous ai promis. Mais entre ces trois romancières  dont deux sont vraiment aguerries, j'ai eu la chance de découvrir, dans toutes mes lectures de cette rentrée 2013,... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 octobre 2013

Petites scènes capitales: mes belles retrouvailles avec Sylvie Germain

Jusqu'à cette rentrée  2013, mes rencontres littéraires avec la romancière française Sylvie Germain ressemblaient quelque peu à des rendez- vous manqués. J'avais lu d'elle "Magnus" et "Tobie des Marais", et si j'avais apprécié sa maitrise de la langue empreinte de poésie ,son univers, trop proche de la fable philosophique, m'avait toujours paru quelque peu hermétique voire abscons.  Heureusement, Laura, des éditions Albin Michel m'a présenté, avant même qu'il ne soit mis à la vente fin aout, le nouveau roman de Sylvie... [Lire la suite]

23 septembre 2013

Les romanciers français dansent avec les tsars

Excusez mon titre un peu limite qui ne serait pas forcément du gout des auteurs, mais je n'ai pas pu m'empecher ce petit jeu de mot digne de Ruquier, lorsque je me suis rendu compte qu'on m'avait envoyé dans le lot de tous les romans de la rentrée littéraire, deux romans écrits par des auteurs français et qui traitent tous les deux de grands personnages de l'Histoire de la Russie. Je ne sais pas vous, mais moi, l'histoire de la Russie, je n'ai pas retenu grand chose lorsque j'ai vu ça à l'école... Une piqure de rappel était donc... [Lire la suite]
18 septembre 2013

Trois -très- bons romans de la rentrée littéraire

Après vous avoir parlé en début de semaine des livres qui ne nous ont pas vraiment séduit, j'ai voulu enfin placer cette semaine spécial trois chroniques sous un signe positif, en mettant en avant des livres de cette rentrée littéraire  qui nous ont plus emballés, et à Michel et à moi. Trois romans de cette rentrée littéraire de septembre 2013, et pas forcément les livres dont on parle le plus, ni par les médias, ni par les personnes qui font les listes des prix Littéraires, et pourtant des livres, qui, à notre avis, valent... [Lire la suite]
16 septembre 2013

Ceux là, on a eu du mal... à les finir!!!

Pour commencer cette semaine à venir de billets regroupant 3 petites chroniques dont je vous ai parlé samedi dernier, j'ai choisi de parler littérature, en  regroupant  trois livres dans un même billet. Idée pas plus bête qu'une autre, me diriez vous, mais malheureusement c'est pour parler de 3 livres de cette rentrée littéraire qui ne nous ont (Michel et moi) pas vraiment convaincus. Et je vous donne un avant goût de cette semaine à venir en regroupant déjà trois livres, dans un même billet mais malheureusement c'est 3... [Lire la suite]
26 août 2013

3 premiers romans de cette rentrée littéraire lus et approuvés!!

La semaine passée, je vous ai dit quelques mots sur la rentrée littéraire et je vous avais notamment révélé qu'il y avait sur la ligne de départ 86 premiers romans. Comme ce sont des romans, qui ont, encore plus que les autres, besoin qu'on parle d'eux, afin que leurs auteurs ne soient pas noyés sous la masse des poids lourds de la rentrée, les maisons d'édition ont tendance à nous en envoyer plus facilement que pour les autres romans. On ne va pas évidemment bouder son plaisir puisque, parmi ces premiers romans, il y a vraiment... [Lire la suite]