vendredi 23 août

Rentrée Littéraire 2019 : Ou bat le coeur du monde : Philippe Hayat livre une épopée musicale sans aucune fausse note

"Avant d'entrer en scène, Miles Davis lui répétait  ": Les premières notes : n'oublie jamais, Dary . A la facon dont tu les lances, tu sauras." Philippe Hayat, entrepreneur  et écrivain, qui nous livre son second roman après "Momo des Halles",  nous offre le premier grand roman populaire  et universel de la rentrée littéraire. " Où bat le coeur du monde" ( très beau titre) est u n roman musical, iniatique et flamboyant autour d'un personnage fictif ( un certain Darius Zaken) qu'il fait croiser autour de... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 23 août

Feel Good ; Thomas Gunzig : un roman qui fait du bien en parlant de notre monde contemporain!!

  « C’est la peur! La peur du changement ! les gens comme ça, les gens qui ont des vies de riches ou bien des vies où tout va presque toujours bien, ils veulent qu’on leur raconte des histoires qui confirment l’état du monde, pas des histoires qui remettent en cause l’état du monde. Parce que le monde leur convient comme il est. Ils ne veulent pas qu’on leur parle de toute l’horreur du monde, ils ne veulent pas la moindre trace de doute dans les histoires qu’on va leur raconter, ils veulent qu’on leur dise  que tout ira... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 05:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 20 août

Rentrée Littéraire 2019/ Nafar, Mathilde Chapuis : l'épopée des migrants vue sous un angle humaniste

  "L'attente devenait insupportable, ton impatience a pris le dessus. Tu as inspiré profondément, tu t'apretais déjà à plonger dans l'eau du fleuve et tu es sorti du tuyau.Tu ne sais plus si tu es parti il y a 20 minutes ou bien si tu marches déjà depuis 2 ou trois heures. Espaces et temps sont des données absentes." Nafar, c'est un mot arabe pour décrire celui qui quitte sa patrie, il est désormais utilisé de façon un peu péjorative pour parler du migrant. Et c'est ce mot qui est utilisé pour qualifier le personnage... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 19 août

Une joie féroce.... et une déception tout aussi féroce pour le nouveau Sorj Chalandon!!

  Pour le moment, on a parlé qu'en bien de la rentrée littéraire, et notamment chez Grasset avec une critique enthousiaste du Yann Moix ( qui fait bien polémique depuis) et du  court récit de la jeune Mathilde Forget, mais malheureusement tous les Grasset ne nous a pas également convaincu dans ces lectures de vacances pré rentrée, c'est notamment le cas du roman " Une joie féroce"  de Sorj Chalandon, un auteur pourtant très reconnu et qu'on aime énormément ... Il a voulu changer de braquet pour cette rentrée 2019 mais... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 18 août

À la demande d’un tiers : la très plaisante petite musique de Mathilde Forget

  "Grâce aux médicaments, Suzanne dit oui à toutes mes propositions d'activités, ce qui me permet de m'améliorer à la belote. Une grande soeur cesse forcément un jour de jouer avec sa petite soeur, à l'hôpital psychiatrique je peux me venger."   Auteure, compositrice et interprète, Mathilde Forget a reçu le Prix Paris jeunes talents en 2014 pour son EP de chanson « le sentiment et les forêts ». Elle revient en cette rentrée 2019 non pas dans le paysage musical mais littéraire avec A la demande d'un... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 18:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 16 août

Rentrée littéraire 2019: Baïkonour ; Odile D’Oultremont

  « Marcus est intrigué, chausse ses jumelles et fixe longuement le troupeau lumineux. En point de mire, hommes et femmes, une quarantaine, portant à la main lanternes et bouquets de fleurs, une étrange procession qui progresse lentement en direction de la mer. Il imagine de tout là-haut une litanie portée par un champ triste, des mots psalmodiés sur une mélodie aussi paresseuse qu’un poème. Il se rappelle ces cortèges hindous bardés de couleurs et d’ornements qu’il a vus à la télé. A la jumelle, des profils moins exotiques,... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 13 août

Rentrée littéraire 2019 : Orléans, le frappant "récit d'humiliation" de Yann Moix !

  "Me levant en ruisselant au milieu de la nuit, contaminé par l'effroi qui régnait perpetuellement entre nos murs, je réveillai un de ces deux parents. Une enfilade de coups s'ensuivait alors et tout le monde trouvait alors le sommeil."  ON savait déjà que Yann Moix, qui a récemment défrayé la chronique pour ses propos limites sur les femmes de 50 ans avait connu une enfance particulièrement malheureuse sous le joug de parents tortionnaires, il l'avait déjà révélé en interview (ou dans une passionnante enquête de... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 05 août

Borgo Vecchio ; notre premier coup de coeur de la rentrée littéraire !!

   "Quand le père de Mimmo ammena Nana au Borgo vecchio,  tout le monde était aux fenêtres.giovanni avait téléphoné en donnant l 'rdre qu on l'attende sur les balcons.et qu on le dise aussi au voisins : Giovanni arrive avec une surprise ! " Décidemment, à croire que quand les journalistes italiens se mettent à la littérature tout ce qu'ils touchent se transforment en or... on connaissait déjà les grandes oeuvres de Roberto Saviano et de  notre chouchou Valerio Varesi, voici maintenant qu'on va... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,