29 septembre 2017

Femme à la mobylette/ : Nos vies : la grandeur des gens simples

 «Petites gens ».: en voilà une expression, aussi idiote  que condescendante. qui voudrait entendre que les « grandes gens " existent... Cela dit, des auteurs français de cette rentrée littéraire n'ont pas peur de parler de ces gens et surtout cherche à redonner de l'honneur et de la dignité  à ces invisibles..Marie-Hélène Lafon et Jean Luc Seigle, deux auteurs confirmés de la littérature française nous livrent deux romans qu'on a eu la chance de lire et d'apprécier et qu'on vous présente en ce vendredi... [Lire la suite]