26 décembre 2016

Ce Rogue One n'est définitivement pas pour nous...

  Allez, maintenant que l'esprit de Noël s'est évaporé avec la visite du grand bonhomme à la barbe blanche, on peut jouer un peu les oiseaux de mauvais  augure et dire du mal d'un film que tout le monde- ou presque- est allé voir dès sa sortie  le 14 décembre si on en croit tous les chiffres d'entrées les plus ahurissants qui soient.. Et moi même je suis allé voir ce "Rogue One", puisque c'est évidemment de lui dont il s'agit-  dès le premier jour de sortie, pas forcément par gout- vous pouvez vous en douter vu... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 novembre 2016

A voté d'Isaac Asimov :Elections, piège à cons?

Quelques heures avant une primaire de droite qui a été à peu près le seul sujet de discussion de toute la semaine passée, et à  l’heure où les systèmes démocratiques de la planète vacillent comme le scrutins étatsuniens l'a récemment montré, on avait envie de faire venir la littérature sur cette thématique là avec un livre de 1955 d'un grand auteur  de la littérature de science fiction en Isaac Asimov qu'on eu la chance de découvrir dans une ressortie grâce au Masse critique de Babelio..   « Mr Muller, au nom du... [Lire la suite]
28 septembre 2016

Philip K Dick l'homme qui changea le futur

   Philip K. Dick, même si vous n’êtes pas fan de science-fiction, vous connaissez certainement au moins trois de ses romans adaptés au cinéma : « Minority report » « Total Recall » et le formidable « Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques » qui a donné le non moins formidable « Blade Runner ». De tout un peu. Qui êtes-vous ? Qui est humain ? Qui ne l’est pas ? Qui est mort ? Qui est vivant ? Qu’est-ce qui disparait quand on... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 juillet 2016

Défaite des maitres et des professeurs, Prix Orange du livre 2016

      "Notre société pousse de plus en plus loin l'automatisation des tâches, met tout en œuvre pour faire baisser les coûts et accroître la cadence, réduit du même coup comme jamais les possibilités de travail, puis jette l'opprobre sur ceux qui n'en trouvent pas »  "Comme chaque fois que je suis nerveux, de petites douleurs insaisissables mais opiniâtres commençaient à me ronger les articulations, et j’avais hâte de m’immerger. Malgré la chaleur qu’il faisait dehors, j’ai fait couler de l’eau... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 avril 2016

Midnight Special : voyage au bout de l'ennui?

 Après avoir dit pas mal de bien la semaine dernière dans mes différentes chroniques cinéma, je reviens à un peu plus de réserve dans ma première critique cinéma de la semaine, avec un film qui a pourtant fait l'unanimité lors de sa sorties en salles le mois dernier.  .Il s'agit de  "Midnight special", le road movie  de science fiction de Jeff Nicholls, un film dont  j'ai parlé, depuis longtemps, carrément  depuis un an et demi lorsque je présentais mes films les plus attendsu de 2015 : ... ... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 avril 2016

High Rise, l'univers déshumanisé de JC Ballard ( bien) mis en image par Ben Wheatley

    Après SKY,  dont j’ai vanté hier les mérites, je vous propose encore une chronique sur une des nombreuses sorties de ce 6 avril que j’ai pu voir dans un festival.  Il s’agit de "High Rise", projeté en clôture du festival Hallucinations collectives un film qui est délibérément moins dans mon univers que celui de Fabienne Berthaud mais dont je ne  peux que louer l’ambition et l’évidente réussite formelle, à défaut d’un scénario qui m’a laissé quelque peu dubitatif. Ce film est l’œuvre de Ben Wheatley... [Lire la suite]

22 février 2016

Entrons dans les mondes fantastiques de Philip K.Dick!!

  Le 2 mars prochain, soit mercredi en 8 comme on dit, cela fera pile 34 ans que le génial écrivain de science-fiction, Philip K. Dick,  (1928-1982) s'en est allé.  Un écrivain dont l'oeuvre est passée à la postérité, et que je connais surtout depuis que certains  de ses romans aient  été adaptés au cinéma (Blade Runner de Ridley Scott, Total Recall de Paul Verhoeven, Minority Report de Steven Spielberg, A Scanner Darkly de Richard Linklater ou encore Total Recall de Len Wiseman). ... [Lire la suite]
29 janvier 2016

Max Bird, l'humoriste qui vole vers le succès...

    L’espace Gerson était loin d’être plein à ras bord hier soir pour la seconde soirée du spectacle de Max Bird, un jeune humoriste venu présenter son encyclospectacle, et c’était vraiment dommage car l’univers singulier et inventif de l’artiste méritait une autre résonnance.   Le dossier de presse le croque comme une sorte de  ‘Jim Carrey qui  présenterait «C’est Pas Sorcier !» et, si le raccourci est un peu facile -qui a dit : comme souvent dans les dossiers de... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 14:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 janvier 2015

A la vie, Favelas, Young ones : les films de 2014 vus au cinéma qu'on pouvait ne pas voir...

 Je l'ai dit déjà à deux reprises ces derniers jours : au cours de l'année 2014, j'ai vu (essentiellement au cinéma mais aussi parfois chez moi soit en DVD test soit en DVD normal) plus de 180 longs métrages qui sont sortis dans les salles. Alors, évidemment, dans ces 180, il y en a un certain nombre qui n'étaient pas du tout des chefs d'oeuvre, et même qui n'étaient pas vraiment indispensables à voir, la plupart du temps, je m'en doutais avant d'y aller, mais j'y suis quand même allé pas toujours pour de très bonnes raisons (... [Lire la suite]
30 octobre 2014

Revue de sorties DVD spécial déceptions du cinéma anglo saxon

 Pour remplacer la sélection ciné de la semaine qui a fait défaut hier matin , une petite revue de chroniques DVD de trois films vus récemment, sur trois films en langue anglo saxonne, dont deux films inédits dans les salles françaises, même si un fit énormément parler de lui, bien plus encore qu'une sortie salle. Trois films réalisés par des cinéastes importants, qui ont leurs fans et qui ont fait de grandes oeuvres avant celles ci, mais qui là, à mes yeux se sont  plus ou moins largement plantés avec leur dernier opus... [Lire la suite]