mardi 02 février

Mad Love in new York: quand le cinéma américain indépendant nous parle des marginaux...

  Avec "Lenny & the Kids" que j’ai eu la chance de voir en 2009 un peu par hasard dans une salle d’art et d’essai parisienne, les frères Josh et Benny Safdie avaient réussi à  imposer un style à la fois proche du cinéma indépendant américain dont ils sont issus, et tout autant singulier sur le New York des marginaux et des laissés pour compte. Ce cinéma là, assez proche de cette mouvance «  mumblecore » dont on parle de plus en plus chez les cinéphiles ( ces films très fauchés... [Lire la suite]

jeudi 10 avril

La dame à la camionnette, Alan Bennett

 Après les Infidélités de l'immense romancière britannique Vita Sackeville-West, voici une critique d'un autre grand romancier anglais, mais plus contemporain celui ci. Il s'agit D'Alan Benett dont j'avais beaucoup aimé la précédente parution en France, la mise à nu des Epoux Ransome. Ce coup ci, j'ai laissé le plaisir de cet humour très british à Michel qui lui aussi s'est délecté de cette plume tellement anglaise, un peu farfelue et excentrique : "Qui est Miss Shepherd ? Qui est cette vieille femme excentrique, S.D.F,... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 18 mai

Encore une nuit de merde dans cette ville pourrie : tout est dans le titre!!

Nick Flynn n'avait pas connu son père. Ce dernier écrivain sans oeuvre un brin mythomane, menait une vie de bohème, tandis que son fils, lui-même apprenti poète, traversait une jeunesse instable. Jusqu'à leur rencontre dans un asile pour SDF de Boston. Les souvenirs affluent alors, en désordre, à l'image d'un roman familial chaotique, mais aussi d'une médiation poétique sur la filiation. Sans apitoiement, dans une langue fulgurante, Nick Flynn use tour à tour de toutes les formes littéraires pour cerner enfin la mythique figure... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 12:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,