mercredi 16 juillet

Une sélection ciné qu'on aimait trop

 100% de cinéma français à l'affiche de ma sélection du jour, ca faisait pas mal de temps il me semble... est ce parce que le 14 juillet n'est pas loin derrière nous ou bien est ce parce que le cinéma non hexagonal fait un peu grise mine cette semaine? un peu des deux sans doute... sauf qu'excepté, le premier assez incontournable, même les films français choisis ne semblent pas être des musts véritables... 1.L'homme qu'on aimait trop 1976. Après l’échec de son mariage, Agnès Le Roux rentre d’Afrique et retrouve sa mère,... [Lire la suite]