mardi 15 octobre

Critique théâtre : Circulations Capitales, Marine Bachelot Nguyen

Joindre les mains, brandir le poing    Rien à faire: ici, elle dénote par ses mollets de kolkhozienne, lui par ses cheveux de manga, mais quand ils débarquent chacun dans « leur pays » impossible d’échapper à l’étiquette de touriste.  Marine, Marina, et François-Xavier, français, oui mais… respectivement Nguyen, Keltchwsky et Phan : vietnamiens et russe, aussi. Oui, mais… Ces « agents doubles » post-Guerre Froide s’interrogent sur leur pays antérieur, celui qui n’est pas tout à fait le leur,... [Lire la suite]
Posté par khamsa o khmis à 17:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 04 octobre

Théâtre : Tout va s’arranger : une pièce drôle, profonde et joyeusement mélancolique

  “La Mouette” commence par une pièce, celle que Konstantin écrit pour Nina dont il est amoureux.  Dans“ Tout va s’arranger”  qui se joue actuellement au Théâtre de la Renaissance" d'Oullins, Grégory Faive nous conte les désarrois d’un metteur en scène qui s’échine à monter la pièce d’Anton Tchekhov en comédie musicale. Une très bonne idée, une pièce dans la pièce qui raconte la fabrication d’une pièce, n’est ce pas ce que l’on appelle une furieuse mise en abime. Mouette et chantons, pourquoi pas! ... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 13:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 17 juillet

Festival Avignon OFF #Jour2 : Bérenice 34-44" et Marx et la Poupée : de superbes portraits de femmes

Et hop,  voici ,  à peine 48 heures après le premier, le compte rendu de mon deuxième jour au Festival d'Avignon placé sous le signe de l'émotion et des très beaux portraits féminins ...  1/ Bérénice 34-44 : Le bouleversant destin d'une comédienne juive pendant la Seconde Guerre Mondiale Comme le titre de la pièce le laisse présager, nous allons suivre, de 1934 à 1944, l'héroïne, Bérénice Kapelouchnik, une jeune femme juive qui réalise son rêve d'épouser le théâtre, en rejoignant le Conservatoire, puis la Comédie... [Lire la suite]
Posté par Borntobealivre à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 24 avril

"Le dur désir de durer" par le Théâtre Dromesko

SI vous n’avez jamais vu de spectacle du Théâtre Dromesko (courez-y à la prochaine occasion !), essayez d’imaginer un cabaret sans Monsieur Loyal. Un navire sans capitaine à bord. Un théâtre sans directeur. Devant la succession des tableaux qui composent « Le dur désir de durer » (suite du précédent « Jour du grand jour ») il faut accepter de lâcher le fil narratif, cesser de chercher un sens, une logique et se laisser porter par le maître à bord : la beauté. Une beauté esthétique et visuelle travaillée... [Lire la suite]
Posté par khamsa o khmis à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 19 mars

Théâtre : J'ai pris mon père sur mes épaules : une pièce forte, drôle et bouleversante

 Depuis la semaine dernière sur Lyon au Théâtre des Célestins, un spectacle exceptionnel est proposé avec énormément de grands talents qui se rencontrent  :  l'écriture poétique de Fabrice Melquiot, la mise en scène d'Arnaud Meunier et  deux grosses têtes d'affiche Rachida Brakni et Philippe Torreton en tête. S'inspirant des Énéides, le prolifique Fabrice Melquiot, pour cette oeuvre de commande de la Comédie de Saint-Etienne dirigée par Arnaud Meunier, réussit son pari ) 100% !!  Interprétation... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 09 février

On est toujours RED dingue des Wriggles

  Parlons ce  samedi matin d'un  groupe que j'ai découvert aux débuts des années 2000, au gré d'invitations à des concerts, et dont j'ai énormément regretté leur disparition quelques années plus tard. Ce groupe, ce sont les Wriggles, et pour ceux qui ne le connaissent pas ( il y en a malheureusement, le groupe n'était pas si médiatique que cela, à mon grand désarroi) un des collectifs musical les plus atypique et les plus jouissif du rock français. Comédiens à l’origine,( à l'ENSATT, célèbre école de  rue... [Lire la suite]

mercredi 23 janvier

« Monstres indiens pour adultes » Cie La BaZooKa, Sarah Crépin/Etienne Cuppens

« Solo fortement chorégraphique pour deux danseuses et un lapin dans un dispositif à miroirs » En 1876, Emile Reynaud inventait le praxinoscope, sorte de boîte à miroirs tournants qui préfigure l'invention du cinéma. En 2019, la Cie La BaZooka nous invite à entrer dans la boite pour nous raconter leur « Monstres indiens pour adultes », l'histoire d'une petite fille persuadée d'être une indienne d'Amérique.                       Pas de frontal scène/salle... [Lire la suite]
Posté par khamsa o khmis à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 22 janvier

ORPHEE APHONE de Vanasay Khamphommala /Du 11 au 15 mars 2019 aux Plateaux Sauvages à Paris

Puisque c'est ainsi, Orphée ne chantera plus. Puisque sa poupée lui est confisquée, on entendra plus la voix du chantre du Rhodope. Avec la transformation comme instrument de prédilection pour décortiquer les grands récits de l'histoire de la littérature, la Cie Lapsus Chevelu ne pouvait trouver meilleur terrain de jeu que Les Métamorphoses d'Ovide. Après un premier volet, Vénus et Adonis en 2015, ce projet au long cours se poursuit cette année avec Orphée aphone.                   ... [Lire la suite]
Posté par khamsa o khmis à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 17 janvier

Festival "Ecoute Voir" à Tours les 17,18,19 janvier

"Ecoute Voir", festival pluri-indisciplinaire Pour sa 9ème édition « Écoute Voir » investit des lieux aussi divers et variés que les domaines qu'il explore : théâtre, musée, chapelle...pour inviter une série d'artistes inclassables qui interrogent les modalités de notre relation au monde. Ne venez pas écouter ou voir danse, théâtre ou musique, mais préparez vous à convoquer tous vos sens combinés et à sonder tous les sens du terme « hybride ». Si les propositions diffèrent par leurs origines, leurs... [Lire la suite]
Posté par khamsa o khmis à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 18 décembre

"Gardiennes" : on a aimé le meilleur Seul en Scène lors du OFF d’Avignon 2018!.

Fanny Cabon a  écrit Gardiennes en 2016  pour rendre hommage aux femmes de sa famille, de son arrière-grand-mère à sa fille , pour rendre "  une forme d’hommage  à ces femmes ordinaires qui avaient l’intelligence du cœur, le bon sens populaire et le parler juste, avec l’espoir que le spectateur aura autant de bonheur à les découvrir que j’ai eu à les connaitre.” Pari largement réussi car vendredi dernier, sur les planches du petit studio du Théâtre du Gymnase Marie Bel, Fanny Cabon nous a fait pleurer, nous a... [Lire la suite]
Posté par iloveculture à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,