jeudi 28 novembre

Théâtre : Otages, la peinture au scalpel d'une femme en crise !

 La nouvelle création théâtrale  de Richard Brunel- pour sa dernière production au CDN de Valence-  « Otages »  passe par Lyon et le  Théâtre du Point du Jour du 27 au 30 novembre . En sororité avec Certaines n’avaient jamais vu la mer, épopée pour quatorze actrices saluées au dernier Festival d’Avignon, Richard Brunel donne corps et voix à ces femmes de l’ombre, prises dans l’engrenage de sociétés machistes. Le texte sensible et captivant de Nina Bouraoui, prix Renaudot 2005,... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 26 novembre

Critique théâtre: L'odeur des arbres de Koffi Kwahulé par le Théâtre du risque

Maudite Shaïn est revenue Au premier  plan il y a cet intérieur : salon moderne, chic et aseptisé, cocon de verre où rien ne dépasse, dans lequel évolue un couple qui ressemble au décor ; impeccable et convenu. Derrière la baie vitrée un dehors allégorique qu’on ne connait que par l’évocation qu’en font les personnages: une pluie incessante et hors saison, des oiseaux obsédant qui n’en finissent pas de planer, des nuages teints de rouge depuis que…et cet enfant sans nom, qui joue au bord de la route,... [Lire la suite]
Posté par khamsa o khmis à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 07 novembre

"Galatée" à voir absolument au Théâtre de la Contrescarpe

  Le Théâtre de la Contrescarpe, lieu culturel niché rue de Blainville, dans le 5ème arrondissement accueille une pièce particulièrement originale et qui m'a plu tout de suite dans la mesure où je suis passionnée par l'Histoire de l'Art et par Dali également. Quels sont les thèmes que Mathilde Aurier, auteure et metteuse en scène aborde dans « Galatée »? Le rêve,  le sommeil, l’amour, l’imaginaire, autant de thèmes que les surréalistes ont traité également. Qu’est-ce que le surréalisme et qui en... [Lire la suite]
Posté par iloveculture à 15:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 15 octobre

Critique théâtre : Circulations Capitales, Marine Bachelot Nguyen

Joindre les mains, brandir le poing    Rien à faire: ici, elle dénote par ses mollets de kolkhozienne, lui par ses cheveux de manga, mais quand ils débarquent chacun dans « leur pays » impossible d’échapper à l’étiquette de touriste.  Marine, Marina, et François-Xavier, français, oui mais… respectivement Nguyen, Keltchwsky et Phan : vietnamiens et russe, aussi. Oui, mais… Ces « agents doubles » post-Guerre Froide s’interrogent sur leur pays antérieur, celui qui n’est pas tout à fait le leur,... [Lire la suite]
Posté par khamsa o khmis à 17:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 04 octobre

Théâtre : Tout va s’arranger : une pièce drôle, profonde et joyeusement mélancolique

  “La Mouette” commence par une pièce, celle que Konstantin écrit pour Nina dont il est amoureux.  Dans“ Tout va s’arranger”  qui se joue actuellement au Théâtre de la Renaissance" d'Oullins, Grégory Faive nous conte les désarrois d’un metteur en scène qui s’échine à monter la pièce d’Anton Tchekhov en comédie musicale. Une très bonne idée, une pièce dans la pièce qui raconte la fabrication d’une pièce, n’est ce pas ce que l’on appelle une furieuse mise en abime. Mouette et chantons, pourquoi pas! ... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 13:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 17 juillet

Festival Avignon OFF #Jour2 : Bérenice 34-44" et Marx et la Poupée : de superbes portraits de femmes

Et hop,  voici ,  à peine 48 heures après le premier, le compte rendu de mon deuxième jour au Festival d'Avignon placé sous le signe de l'émotion et des très beaux portraits féminins ...  1/ Bérénice 34-44 : Le bouleversant destin d'une comédienne juive pendant la Seconde Guerre Mondiale Comme le titre de la pièce le laisse présager, nous allons suivre, de 1934 à 1944, l'héroïne, Bérénice Kapelouchnik, une jeune femme juive qui réalise son rêve d'épouser le théâtre, en rejoignant le Conservatoire, puis la Comédie... [Lire la suite]
Posté par Borntobealivre à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 24 avril

"Le dur désir de durer" par le Théâtre Dromesko

SI vous n’avez jamais vu de spectacle du Théâtre Dromesko (courez-y à la prochaine occasion !), essayez d’imaginer un cabaret sans Monsieur Loyal. Un navire sans capitaine à bord. Un théâtre sans directeur. Devant la succession des tableaux qui composent « Le dur désir de durer » (suite du précédent « Jour du grand jour ») il faut accepter de lâcher le fil narratif, cesser de chercher un sens, une logique et se laisser porter par le maître à bord : la beauté. Une beauté esthétique et visuelle travaillée... [Lire la suite]
Posté par khamsa o khmis à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 19 mars

Théâtre : J'ai pris mon père sur mes épaules : une pièce forte, drôle et bouleversante

 Depuis la semaine dernière sur Lyon au Théâtre des Célestins, un spectacle exceptionnel est proposé avec énormément de grands talents qui se rencontrent  :  l'écriture poétique de Fabrice Melquiot, la mise en scène d'Arnaud Meunier et  deux grosses têtes d'affiche Rachida Brakni et Philippe Torreton en tête. S'inspirant des Énéides, le prolifique Fabrice Melquiot, pour cette oeuvre de commande de la Comédie de Saint-Etienne dirigée par Arnaud Meunier, réussit son pari ) 100% !!  Interprétation... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 09 février

On est toujours RED dingue des Wriggles

  Parlons ce  samedi matin d'un  groupe que j'ai découvert aux débuts des années 2000, au gré d'invitations à des concerts, et dont j'ai énormément regretté leur disparition quelques années plus tard. Ce groupe, ce sont les Wriggles, et pour ceux qui ne le connaissent pas ( il y en a malheureusement, le groupe n'était pas si médiatique que cela, à mon grand désarroi) un des collectifs musical les plus atypique et les plus jouissif du rock français. Comédiens à l’origine,( à l'ENSATT, célèbre école de  rue... [Lire la suite]
mercredi 23 janvier

« Monstres indiens pour adultes » Cie La BaZooKa, Sarah Crépin/Etienne Cuppens

« Solo fortement chorégraphique pour deux danseuses et un lapin dans un dispositif à miroirs » En 1876, Emile Reynaud inventait le praxinoscope, sorte de boîte à miroirs tournants qui préfigure l'invention du cinéma. En 2019, la Cie La BaZooka nous invite à entrer dans la boite pour nous raconter leur « Monstres indiens pour adultes », l'histoire d'une petite fille persuadée d'être une indienne d'Amérique.                       Pas de frontal scène/salle... [Lire la suite]
Posté par khamsa o khmis à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,