samedi 06 juin

Anonymat garanti : un excellent Thriller psychologique écrit à 4 mains. ⁣⁣⁣..

    "Je passe commande tout en me sentant coupable de ne pas pouvoir aider mon amie. Et puis ca me fait bizarre de lui cacher des choses, alors que personne au monde ne me connait mieux qu'elle. Enfin peut -être que ce n'est plus tout à fait vrai." Jessica, jeune maquilleuse newyorkaise  à domicile répond à la place d'une de ses clientes à une étude scientifique  autour de la morale , expérience qu'elle voit comme l'occasion de renflouer ses finances  peu reluisantes Mais les questions du Dr... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 12 mai

Les cicatrices, Claire Favan : un polar retors et rythmé

- "Il y a un type.... un agent spécial, qui s'appelle Lyle Esteves. Il a consacré quasiment toute sa carrière à traquer Twice. Le peu que nous savons le concernant, c'est à cet homme que nous le devons.Nous ne pas nous passer de son expertise. Et je doute qu'il reste à l'écart avec tout cela." Claire Favan est une valeur sûre du thriller français.  Souvenez vous, elle  avait marqué les esprits par ses derniers romans ( avec notamment "Serre-moi fort" et "Inexorable"), des excellents romans publié chez Robert Laffont-... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 21 mai

UNE PART D'OMBRE (critique) : un brillant thriller psychologique sur le doute

On le sait bien: tous les yeux des cinéphiles du monde entier sont braqués sur la croisette au moins jusqu'à samedi soir, mais il reste quand même quelques longs métrages qui sortent en salles sans être relayé par la presse cannoise et qui méritent pourtant d'être salués . Ainsi, une part d'ombre,  le premier film de fiction de Samuel Tilman, lauréat du Prix Spécial Police 2018 au 10ème Festival International du Film Policier de Beaune, sort ce 22 mai, soit  plus d'un an après sa présentation dans la cité bourguignonne ... [Lire la suite]
mardi 08 janvier

Smile;Jake, Les illusions : la littérature anglo saxonne se pare de noir !

  Le roman anglo-saxon  était très noir dans nos dernières lectures de 2018 mais cela pour notre plus grand plaisir.... 1.Smile; Roddy Doyle ( Joelle Losfled) "Je n’ai jamais vraiment touché au succès, même si en Irlande, on peut faire illusion longtemps avant que la vérité ne commence à apparaitre . » Pour les cinéphiles, le grand romancier irlandais Roddy Doyle est surtout connu pour avoir écrit  The Snapper et The Van ( dont les adaptations réalisés par Stephen Frears ont fait... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 01 février

Mother! l'expérience éprouvante et hors des sentiers battus de Darren Aronofsky

  Après "Noé" , gros blockbuster commercial indigese qui n'a pas convaincu grand monde, Darren Aronofsky revenait l'an passé au cinéma radical et d'auteur qui a fait de lui un des grand espoirs du cinéma et y reprenait, par la même occasion ,les codes d'un genre qu'il avait commencé à s'appropier dans Black Swan, celui de l’épouvante baroque où sont abolis les derniers liens avec le réel. Alors que le film était tès attendu par beaucoup,  tant la rencontre entre le si talentueux cinéaste de "Requiem for a dream "et... [Lire la suite]
mercredi 02 août

It comes at night/ Split/Love Hunters : le nouveau souffle du cinéma d'horreur??

 Après  l'excellent Get Out il y a quelques mois,  qui actait en quelque sorte la recrudescence d'un racisme nouveau avec l'élection de Donald Trump. It comes at night, sorti le 21 juin dernier,  a confirmé à quel point  le cinéma d'horreur a semble t il  trouvé un nouveau souffle avec l'arrivée de Donald Trump au pouvoir  qui a sans doute permis d'exorciser une partie des peurs et émons de l'Amérique.    "It comes at night"  constitue un très bel exemple... [Lire la suite]

samedi 01 juillet

Concours Love Hunters : des places à gagner pour voir un thriller psychologique sous haute tension!!

  LOVE HUNTERS est un  excellent film de BEN YOUNG qui sort en salles le 12 juillet prochain. Thriller psychologique sous forte tension découvert lors du dernier Festival des "Hallucinations collectives" en avril dernier, love hunters est aussi l'histoire d'un kidnapping dans une banlieue  australienne aseptisée. Climat tendu, personnages inquiétants et incarnés avec force, mise en scène solaire qui contraste avec la noirceur du sujet, LOVE HUNTERS s'inscrit dans un cinéma de genre d'auteur assez proche de... [Lire la suite]
mardi 06 décembre

Un premier long métrage totalement Irréprochable !!

  Ce  mardi 6 décembre, sort en DVD  chez Orange Studio, "Irréprochable", un film français sorti sans grande promo en tout début de l'été dans les salles françaises, et qui fut vraiment le succès surprise et le seul d'ailleurs de l'été 2016. Cela est d'autant plus méritoire qu'il s'agit d' un premier long métrage d'un  jeune cinéaste de 33 ans,  Sebastien Marnier, qui réussit  pour son coup d'essai, un véritable  coup de maitre. Pendant son heure quarante de films, Marnier démontre une... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 15 novembre

La fille du train : une adaptation qui reste à quai..

  « La fille du train »  sort en poche. Tout a été dit sur ce « page-turner » gros succès de librairie l’an dernier : Thriller sophistiqué, hitchcockien, addictif, paranoïaque, suspense tordu à souhait, polar hypnotique. Paula Hawkins peut-être heureuse son premier roman a été formidablement accueilli par le public et la critique. Il faut dire que le livre est une réussite car en plus d’être impossible à lâcher, il est très bien écrit.   Au fil de la lecture, les personnages prennent de la densité et se dessinent... [Lire la suite]
jeudi 03 mars

CONCOURS LA NINA DE FUEGO : 5 DVD A GAGNER D'UN FORMIDABLE THRILLER ESPAGNOL

  "La Niña de fuego", c'est un film espagnol que j'ai découvert l'an passé au Festival du film policier de Beaune et qui a été pour moi un vrai coup de coeur.  Bref, une oeuvre vraiment fascinante et formellement très aboutie, qui démontre, avec La Isla Minima la très bonne tenue du cinéma espagnol en 2015. "La Niña de fuego" est un  excellent thriller choral qui nous amène de surprise en surprise, mais qui parvient in fine à conserver pas mal de zones d'ombre, qui pourraient désarconner ceux ou celles qui... [Lire la suite]