vendredi 01 juin

Mon amour m'a baisé: la rupture selon Biolay

L'autre jour, je me suis aperçu d'une hérésie totale : jusqu'à présent, je n'ai jamais eu l'occasion de parler de Benjamin Biolay dans ma rubrique des trésors cachés de la chanson française. Or, il se trouve que je fais partie de ces bobos branchés qui vouent un vrai culte à  Biolay, et dont le concert qu'il donna en 2010 à Fourvière est sans doute mon meilleur souvenir de concert. Certes, au début de sa carrière d'interprete, j'étais un peu spectique : la parution de ses deux premiers albums (Rose Kennedy et Négatif), car la... [Lire la suite]