13 octobre 2017

C'est le coeur qui lâche en dernier : Margaret Atwood au panthéon des grands auteurs dystopiques!

      « La bande-son de Consilience retentit—c’est la musique de la construction de la grange dans « Les sept femmes de Barberousse »-- et le slogan apparaît en grosses lettres : CONDAMNĒS + RĒSILIENCE = CONCILIENCE. UN SĒJOUR EN PRISON AUJOURD’HUI ? C’EST NOTRE AVENIR GARANTI. » Enfin une formidable opportunité pour Stan et Charmaine. De toute façon après des mois de galère, avec pour seul domicile une vieille caisse à deux doigts de rendre ses bielles, ils sont prêts à tout accepter, même la délirante... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31 juillet 2017

The circle : un bon livre, une adaptation un peu en deça

  Un bref retour, quelques jours avant de plier boutique pour cause de pause estivale,  sur "The circle", le film réalisé par James Ponsoldt, adapté du roman  d'anticipation Dave Eggers sorti en salles en france le 12 juillet dernier après avoir connu  un échec cuisant aux USA, et ce, malgré la présence d'Emma Waston et de Tom Hanks au générique. En dépit de  la présence d'Eggers comme coscénariste du film, l'adaptation cinématographique n'est pas aussi forte et convaincante que le livre... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 juillet 2017

Avignon OFF 2017/Le quatrième mur: le déchirant roman de Sorj Chalendon fait une belle pièce- et aussi une chouette BD!!

  Journaliste à Libération pendant plus de trente ans, désormais au Canard Enchainé,  le journaliste écrivain Sorj Chalandon, lauréat du grand prix du roman de l’Académie française pour Retour à Killybegs, s'était attaqué en 2013 à la guerre du Libanavec Le quatrième mur , un roman paru chez Grasset.  Le 4ème mur, qui a reçu en 2013 le Goncourt des Lycéens, est un roman très apprécié par tous ceux qui l'ont lu, tant ce  récit d’une troupe de théâtre qui cherche à monter Antigone imaginé de ses années de reporter... [Lire la suite]
03 novembre 2016

Captain fantastic : une belle réflexion sur notre mode de vie actuel..

  Dans la lignée de ma chronique  d'hier soir sur les deux livres autour de la secte de Charles Manson,  notre  chronique cinéma de ce premier jeudi de novembre s'interesse également à cette thématique de la vie en communauté et de la secte, même si celle pronée par l'Américain Matt Ross est bien sûr moins violente et criminelle que celle qui a mis fin aux jours de Sharon Tate.  Projeté à Cannes dans la sélection "Un certain regard",  ce "Captain Fantastic" fût assurément un des évènements cinéma du... [Lire la suite]