francois hollande Cela fait longtemps que je ne vous ai pas parlé de François Hollande- sous l'angle de la culture, évidemment, puisque tel est mon crédo de base-, cela vous manquait, n'est ce pas?

Et bien, voilà qui est réparé, et ce, grâce à l'opération Masse critique/Babelio qui m'a proposé, parmi la 50taine de livres que j'avais choisi, l'ouvrage de Samuel Pruvost publié en mars dernier aux Editions Salvator, "François Hollande, Dieu & la République".

En voyant la couverture et le titre de cet ouvrage dont je n'avais pas entendu parler jusqu'à maintenant, j'ai eu, je l'avoue, un peu peur du manque d'objectivité de l'essai, et de devoir lire une nouvelle attaque en règle contre ce Président de la République qui reçoit chaque jour que Dieu fait une pluie d'insultes et de critiques sur la tête ( en même temps, il le cherche qu'est qui lui a pris de virer Delphine Batho aussi, alors que d'autres auraient mérité bien pire qu'elle?).

La couverture, en effet, nous montre un François Hollande particulièrement peu à son avantage (lui qui était pourtant fier de nous montrer à quel point il avait maigri!). 

Quant au titre, il expose assez platement  la thèse de l'auteur,  qui se propose de réfléchir sur la relation entre notre Président et la religion on pouvait douter de son angle de vue, si l'on sait que son auteur, Samuel Pruvot, est actuellement  journaliste à la revue (une des rares dont je ne suis pas un fidèle lecteur, ça vous étonne?)" Famille Chrétienne".

Il était donc un peu logique de penser que son enquête, sur la place des différentes religions dans la politique d'un Président,  le tout premier à se revendiquer comme étant athé , voire même plutôt agnostique,  aurait pu être totalement orientée, voire même littérallement assassine pour notre Président de la République actuel.

En outre, on pouvait également juger de la pertinence d'un nouveau livre sur François Hollande, après la cinquantaine d'ouvrages qui ont tenté de percer le mystère de cet homme politique qui se dévoile si peu et qui d'enquêtes en témoignages, n'arrive pas à dévoiler ses mystères.

Une fois ces a priori énoncés, je reconnais que l'ouvrage dépasse rapidement ces réserves, et force est de reconnaitre que l'angle choisi par Samuel Pruvost est assez original.

En effet, c'est la toute première fois depuis le mandat de François Hollande, qu'une enquête est menée sur la place des trois religions principales (christianisme, judaïsme, islam), mais aussi de la laïcité dans le parcours personnel et politique de François Hollande.

 Après que le débat  autour du mariage homosexuel ait soulevé des questions très interessantes sur notre rapport à la religion , Samuel Pruvot insiste, dans les 11 chapitres de son ouvrage, sur le rapport du Président au catholicisme, interrogeant de nombreuses personnes de son entourage, tels que  Denis Tillinac., Jean-Pierre Jouyet, Julien Dray, Jean-Pierre Mignard ou encore Franz- Olivier Giesbert.

Si j'avais déjà lu, notamment au début de son mandat,  des tonnes d'articles de presse sur la vie et la carrière de notre président, j'ai appris, grâce à ce livre, des tas d'informations nouvelles, soit que j'avais déjà appris et que j'avais oublié, soit  que je découvrais pour la première fois.

Ainsi, je ne me souvenais plus vraiment de l'éducation hybride qu'a reçu Hollande , de par son  père de droite tendance OAS (organisation politico-militaire pour l'Algérie française), et une mère catholique de gauche, donc des influences parentales opposées, qui explique certainement la tendance souvent décriée de notre Président à ne jamais vraiment prendre une position tranchée, et à être le roi du consensus et de la synthèse.

On apprend aussi dans les premiers chapitres de ce livre que François Hollande a  été élève jusqu'en classe de troisième chez les Frères des écoles chrétiennes à Caen et qu'à la fin de l'ENA, en 1980, on apprend aussi qu'il exécute un stage en cité sensible dans les Yvelines, aux côtés d'une certaine Ségolène Royal... et d'un jeune polytechnicien devenu prêtre, Jean-Marie Peticlerc.

Bref, cet essai, très documenté et nuancé nous offre quantités d'élements qui permettent d'avoir un éclairage inédit sur notre Président de la République, qui nous apparaitra  certes toujours un peu insaisisable, mais cette étude nous aidera à mieux comprendre le positionnement de François Hollande sur certains de ses choix sociétaux, et notamment la question du mariage pour tous.

On peut saluer le souci permanent de déontologie et d'objectivité de l'auteur, qui prend soin de ne jamais empiéter sur des éléments trop personnels de l'homme Hollande, et on apprécie également la pertinence et l'acuité de savoureux témoignages de quelques amis intimes de François Hollande, et on déplorera juste certains de ces ennemis politiques, comme ceux de Jean François Copé (j'avoue que voir son nom comme intervenant ne peut que me hérisser le poil), manquant par trop d'objectivité .

Bref, une enquête passionnante pratiquement de bout en bout (un ou deux chapitres seulements semblent plus confus et redondants) par un auteur qui maitrise parfaitement son sujet, et un ouvrage bien utile, afin de  mieux cerner  la personnalité et les convictions (quelle mauvaise langue a dit : "lesquelles?)" de notre Président de la République actuel.