livrePublié  le 20 février dernier, aux Editions Balland, "Le bout de la langue" est le premier roman de Jean Marc Vernoy, professeur agrégé de littérature qui enseigne les lettres et français au lycée, parfois en prison.

L'histoire : David Griret, éminent professeur de lettres, décide, à la surprise de tous, de prendre sa retraite. Mais point de répit. A peine s’installe-t-il dans sa nouvelle vie, qu’une expression insensée rôde autour de lui, au point qu’elle l’obsède et qu’il ne peut raisonnablement  en  découvrir  la  signification. Sécule?Pampam? D’où ça vient les mots?
Le professeur, spécialiste de Victor Hugo se transforme en étrange détective pour tenter de comprendre ce qui fait désormais partie de son existence.

"Y a pas de Sécule à Pampam", telle est la phrase qui vient hanter le personnage de ce roman, qui se révèle être une véritable quête de sens et une recherche mémorielle sur le chemin de son identité. J'ai eu la chance de lire ce court roman, érudit et captivant, sur cette recherche identitaire et ce roman témoigne avant tout d'un vrai amour de l'auteur pour la littérature, avec notamment un dénouement surprenant et émouvant.

Vous voulez tenter de remporter un des 2 exemplaires dédicacé par l'auteur et gracieusement offert par les Editions Balland?

Dans ce cas, n'hésitez pas à me le signaler par commentaire sous cet article et je tirerais au sort les 2 gagnants parmi toutes les participations.

Fin du concours le dimanche 23 mars minuit. Bonne chance à tous!!