2ddvdodlm

 L’odeur de la mandarine  est un très beau film dont j'ai parlé hier matin , lors de mon jeu concours hebdomadaire traditionnel, et dont j'aimerais beaucoup que la sortie DVD permette de rendre grâce à ce très beau film, injustement boudé en salles lors de sa sortie en septembre dernier, et qui sort en salles ce lundi 8 février chez Metropolitan FilmExport.

Le film a certainement souffert de son côté surement trop classique, trop "qualité France", comme on a tendance à qualifier non sans un certain mépris des films français historiques, mais en même temps, "Marguerite", sorti à la même époque et qui est également un drame historique plutôt classique a connu un succès important, alors que L’odeur de la mandarine possède certainement autant de qualités que le film de Xavier Giannioli.

Sans doute que "L'Odeur de la mandarine" est un grand film classique, à l'ancienne,  d'une veine très littéraire- on pourrait penser que c'est une adaptation d'un roman de Flaubert ou Maupassant, mais en même temps ce n'est plus si fréquent de voir un grand film classique, et qui fonctionne  de façon aussi admirable et qui nous illumine ainsi par sa grâce, par l'immense qualité de ses dialogues, de son interprétation et par la subtilité avec laquelle cette belle histoire d’amour  nous est racontée.

gj15114

L'intrigue du film se déroule Picardie en septembre 1918, peu de temps avant la fin de la guerre, lorsqu' une jeune femme vient se proposer comme infirmière auprès du maître d'un grand domaine, amputé d'une jambe, qu'il a perdue au front..Angèle  est engagée en tant qu'infirmière, mais, très vite, une relation de complicité se noue entre l'infirme et celle qui le soigne. Fatalement, Charles en vient à la demander en mariage tout en faisant le serment que la fille d'Angèle sera couchée sur son testament. Angèle refuse, puis se ravise, et le mariage a lieu.

Mais comment un tel mariage peut-il évoluer si ne survient jamais le désir entre deux personnes, même si cela est surtout le cas chez Angèle, qui ne pense encore et toujours qu'à son homme tué à la guerre? : Gilles Legrand  répond à cette cruelle question  avec une belle  intelligence, suscitant sans cesse l'intérêt du spectateur.

gi17048

 

Une belle  peinture de l'âme humaine, dans un film certes très esthétique, mais qui ne déviera jamais de son propos, tout à la fois psychologique et  au récit parfaitement maîtrisé.

La photo du cinéaste et chef opérateur Yves Angelo est vraiment  superbe et  contribue à sublimer ce  portrait de femme d'une grande intelligence magnifié également par son interprete  Georgia Scalliet, sociétaire de la Comédie Française  radieuse, lumineuse, débordante de charme et de spontanéité.

 Quant à Olivier Gourmet qui lui donne la réplique, il est lui aussi extraordinaire dans un rôle inédit pour lui- son premier rôle d'amoureux comme il le confirme dans l'itw présente dans les bonus du DVD, rôle d'ancien officier de cavalerie.  moins taiseux que d'habitude qui montre que cet acteur francophone est un défintivement des meilleurs de sa génération et surtout choisit parfaitement ses roles !

Filmé avec soin et délicatesse dans de magnifiques décors naturels , une très belle histoire d'amour impossible servie par des acteurs excellents ,L'odeur de la mandarine est donc une très belle oeuvre qui nous illumine par sa grâce.