affiche

  
Denis Mukwege,  chirurgien, devenu le porte-voix des populations en détresse de l’est de la République démocratique du Congo (RDC) est le personnage principal d'un film sorti mercredi dernier en salles et projeté le soir même au Comoedia en présence du réalisateur belge Thierry Michel - qui a coréalisé le film avec Colette Braeckman-

 Ce film L’homme qui répare les femmes, en salle ce mercredi 17 février, Michel l'a vu le matin même de sa sortie et c'est un documentaire qui l'a profondément marqué, comme il le dit dès à présent, pour vous encourager à voir cet émouvant et indispensable documentaire,  un peu noyé sous le flot de grosses sorties, entre Deadpool et  un dramatique Kev Adams ( qui a dit dans les deux sens du terme?).

 

1412663550715_Denis_Mukwege_1_foto_AP_

Pluie et orage sur le Congo, plus de vingt ans de guerres civiles et fratricides avec les frontières poreuses du Rwanda et son génocide de sinistre mémoire. Les viols et les massacres ont rendu les hommes fous et les femmes, victimes des pires traitements, n’en peuvent plus de vivre dans la terreur d’être violées et mutilées. A l’hôpital de Panzi, un homme se bat avec son équipe pour redonner un corps et une dignité à ces femmes marquées à vie.

Le viol et la mutilation des organes génitaux féminins sont des armes de guerre, des armes de destruction massive.Menacé depuis très longtemps, en 2012, le docteur Denis Mukwegeest victime d’une agression à son domicile familial. Pour protéger sa famille il s’exile en Belgique mais les femmes de son pays le supplient de revenir.

hommequireparelesfemmes-ThierryMichel9

Les femmes, qu’il défend depuis si longtemps, le protège maintenant et il devient inattaquable par le gouvernement congolais. Le Congo ce pays où tout s’achète, où les assassins d’hier sont au pouvoir.

Couvert de prix et d’honneur par la communauté internationale, le docteur Mukwede,a été pressenti deux fois pour le prix Nobel de la paix, et honoré entre autres par le prix Sakharov décerné par le Parlement européen en 2014.

Voilà un homme qui, à 60 ans passés,  n’en finit pas de se battre contre un pays gangréné par la corruption. Guérir, consoler, réparer mais aussi sortir de l’hôpital pour dire au monde l’indicible. Un combat de toute une vie.

hommequireparelesfemmes-ThierryMichel13

Formidable film, formidable portrait d’un homme qui pleure parfois en opérant des fillettes mutilées sauvagement.

Formidable portrait d’un homme qui a fait de sa vie un combat pour redonner le sourire aux femmes de son pays. « L’homme qui répare les femmes » est  aussi un vrai témoignage sur le Congo, pays aux ressources maudites, or, terres rares, qui  excitent les convoitises de grosses compagnies internationales.

Ces mêmes compagnies qui instaurent la corruption et jouent avec le chaos politique pour piller le pays. Un film édifiant, émouvant et nécessaire.