idole 

Quelle est réellement la nature du lien qui  nous unit à un artiste ?

Comment concrètement se crée cette relation qui fait qu'on devient un  admirateur  inconditionnelle d’une personnalité publique?

Trois récentes publications- un témoignage, une biographie et un roman graphique- essaie de sonder ce lien particulier entre fan et célébrité,  mettant à chaque fois en avant l'auteur, qui, loin de s'effacer  totalement derrière son idole,  tente d'expliquer les raisons qui expliquent l'objet de cette quasi dévotion :

1.Quand Olivier Minne raconte Louis Jourdan le french lover d'Hollywood

jourdan

 - "Cette horrible expression de French Lover  que je redoutais tant, il l'avait prononcée.J'espérais pouvoir y échapper, mais il n'en fut rien. French lover, quelle terrible étiquette, dit il, encore désolé!"

 

Qui est Louis Jourdan? L'homme le plus beau du monde selon le NY Times dans les années 40 , qui incarna à jamais le French Lover d'Hollywood : faux dilletante qui en avait marre d'être considéré comme un simple jeune premier a joué au théatre avec James Dean, qu'il considère comme un "petit imbécile".

Il aura connu une longue carrière américaine au cours de laquelle il fut élu l’« homme le plus séduisant du monde » et qui le vit donner la réplique à Elizabeth Taylor, Leslie Caron, Brigitte Bardot, Gregory Peck, Franck Sinatra, Grace Kelly ou encore James Dean..

Nul besoin d'être un grand connaisseur  de  Louis Jourdan pour  se passionner  par le récit de l'histoire de sa carrière  d'exception qui représentait la beauté, la délicatesse et l’élégance à la française...

Dans cette biographie dense et complète publiée chez Seguier , Olivier Minne qu'une prof de théatre avait il y a quelques années comparé à Jourdan,  se révèle être un surprenant  conteur et nous fait revivre le rêve  hollywoodien de l’âge d’or des studios.

jourdanlouis

 Louis Jourdan, en exil depuis les années 40 à Hollywood, a accepté de Minne un entretien au long cours qui durera jusqu’à la mort de l’acteur à Los Angeles en 2015 à 93 ans.

Un livre qui raconte dans le détail ses  longues visites et longues entrevues  entre l'ex star et Olivier Minne dans sa villa de Beverly Hills :  Emouvant, bien écrit, et élégant à l'image du sujet du livre, et de son auteur!!

  Louis Jourdan, le dernier french lover d'Hollywood, Olivier Minne, Séguier, 602 p.

2.  Etre fan d'un prince, ce n'est pas toujours royal

 

prince

" Pour les très jeunes gens qu'ils sont, ce premier amour absolument anormal oblitère leur vie future, telle l'ombre d'une faux sur un champ de blé en herbe. Ils le savent, même les plus naifs et les dingues d'entre eux.Ils l'aiment et ne l'auront jamais."

  Encore adolescente, Fanny Capel est « tombée fan » du chanteur Prince, comme on tombe en amour, jusqu’à entraîner deux copines avec elle à Minneapolis pour lui parler… dix minutes ! Elle rapporte les souvenirs excitants et délirants vécus par elle ou d’autres groupies de la star. Un témoignage éclairant sur la condition de fan.

Un an après la mort de Prince, elle fait paraitre ce livre témoignage étonnant, qui mêle souvenirs personnels et sonde le choeur des fans, nous dévoile les affres d'une passion dévorante dans une ballade à la fois  intime et poétique

Ce récit court et intense sonde, la  condition étrange des fans  entre dévotion inconsciente et lucidité.. : .comment devient-on fan ? Y a-t-il des prédispositions à « se fixer » sur un artiste en particulier ?

Ces  passionnantes interrogations, Fanny Capel tente, sans forcément avoir de réponse toute tracée d'y trouver des pistes de réfléxion.

prince2

Le livre est en tout cas très touchant, un peu comme une madeleine de proust  tant il réussit à faire renaitre le paradis perdu  de la jeunesse  tout en n'oubliant pas de nous renseigner sur le  parcours exceptionnel de l'artiste

Prince, fragments d'un discours de fan, Fanny Capel, Rouergue Eds Du.

3. Mathieu Sapin croque Gégé à pleines bulles...

 

Couverture

 "« Je peux continuer de les vexer jusqu’à ce que je voie qu’ils souffrent, et là je dirai ‘Je te demande pardon, je le ferai plus’».

Mathieu Sapin  est devenu depuis un certain nombre d'années  une sorte de spécialiste de   reportages dessinés,  en relayant, avec ses yeux de néophyte, et une candeur quelquefois un peu feinte,  un  milieu qu'il connait mal  comme il y a quelques années avec la rédaction d'un journal.

Dans  sa dernière production "Gérard,"  ce n'est pas une institution mais un personnage qu'il tente de décrypter. A ce titre , le sous titre dévoile tout de son projet :  cinq années dans les pattes de Depardieu puisqu'il  il raconte avec l' humour et la sincérité  qui le caractérise les meilleurs  (?)  moments qu'il a pu passer  en compagnie de ce monstre du cinéma français, aussi détesté pour ses prises de position très contestables qu'adulé pour son côté bigger than live et dieu vivant.

Après avoir sympathisé avec lui lors d’un déplacement en Azerbaïdjan en 2012 pour les besoins d’un documentaire sur Arte ,Mathieu Sapin a eu envie de réaliser son portrait et Gégé, qui ne s'embarasse pas de fioritures  a accepté de récupérer " dans ses pattes le petit dessinateur discret et gaffeur, . de 160 pages, de son hôtel particulier parisien à Moscou en passant par le Portugal ou la Catalogne.

Pendant cinq années, au plus près de l’acteur lors de ses différents séjours à l’étranger, il  dévoile à coup de conversations intimes et d'anecdotes, les contours de l’homme dans ses  excès et ses confessions intimes, dans ce roman graphique  dense et soigné de 160 pages- même si on en aurait facilement repris 100 de plus-

On voit à quel point  Depardieu  est d'une grande complexité et n'a pas occulté son titre de monstre sacré que tout le monde lui accorde, et Mathieu Sapin possède le talent incontestable d'avoir su nous le dévoiler dans ces pages où il ne s'épargne pas plus que son sujet, même si on sent l'immense admiration qu'il a pour ce type absolument hors normes à tout point de vue aussi terrifiant que touchant. 

Un homme dont l'actrice Marina Fois prétend  dans la BD- lors d'une rencontre à l'Elysée avec le Président Hollande que Sapin a suivi dans une BD précédente- que la vie ne lui sufit pas : Le monde est devenu trop étriqué pour Gérard. Il cherche de nouvelles émotions, mais il n’y a plus rien qui soit à sa mesure ».

Une ambivalence et une soif inassouvie de morddre la vie à pleine dents,  que cet épatant roman graphique illustre d'une superbe manière, entre dérision et émotion..

 Gérard, cinq années dans les pattes de Gérard Depardieu, Mathieu Sapin* ed Dargaud