preferer

"Maman et moi n'attendons plus rien, ni visites ni surprises. Nous ne sommes plus dans le projet. Notre façon d'être, à chacune, depuis les drames qui ont bouleversé nos vies, nous ont en quelque sorte forcées à devenir des êtres du présent. Cela s'est fait à notre insu mais aussi de façon très volontaire et tenace. Ne pas ruminer le passé, ne pas se projeter dans le futur, vivre ici et maintenant est sans conteste l'effort le plus important que je n'aie jamais eu à fournir. "

A  la suite de plusieurs événements tragiques,  une  mère  et sa fille ont choisi de vivre recluses dans une cabane en forêt. À distance du monde réel, ces deux femmes taiseuses et blessées au plus profond d'eux même explorent leur douleur et luttent, au cœur d’un terrible hiver, où vivre reste la seule chose qui compte.

Au cours de longues journées où la lecture,le travail physique, l'écriture, la nature seront les seules activités à réaliser pour ne pas sombrer, la mère et la fille trouveront la voie pour se reconnecter et d'aller vers une improbable résilience et apaisement. 

Le roman d' ’Aurélie Jeannin Préférer l'hiver  a très joliment inauguré  la toute nouvelle collection de fictions françaises « Traversée » aux éditions HarperCollins .

Un premier roman étonnant de maitrise et de puissance mélancolique, à la plume magnétique, ode à la nature sauvage, à la féminité et à notre incroyable force de survivre après les épreuves ! 

Aurélie Jeannin,Préférer l'hiver, Harper Collins, 240 pages, 17 €