Roman/ essai : tout ce qui sort sur le grill de nos chroniques

12 juillet 2018

FUTBOL: Le ballon rond de Staline à Poutime une arme politique

  " La passion du football allait s'emparer de l'âme russe, de l'âme des Russes. Très vite, les stades furent pleins à craquer, les journaux sportifs dévorés, les footballeurs érigés en vedette. Il ne restait donc plus pour les dirigeants du pays qu'à tenter de contrôler cette fichue balle...l'histoire du football soviétique et russe sera politique ou ne sera pas. " Alors que ce Mondial  qui voit la France briller comme pas possible  se déroule en  Russie, un  livre récemment paru aux éditions... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 juillet 2018

Cinq coups de coeur polars pour cet été 2018 !!

Pour ce jeudi polar estival, et dans la lignée de notre sélection de 5 poches entamée mardi matin, on a eu envie de mettre en avant cinq auteurs écrivains de polars bons à mettre dans les valise, pour tous les goûts. Voici notre sélection, forcément limitée et subjective , pour vous adonner à la polar-mania sur les plages et ailleurs :   1.Juste avant la nuit ; Isabel Ashdown (Cherche Midi )    "Et, regardons les choses en face, nous nous mentons constamment à nous même, que ce soit à propos de nos sentiments... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
10 juillet 2018

Désir d’IKEA; Samuel Doux/ dans quelle étagère?" Billy un client..

    «  Ikea et son paternalisme bienveillant dessine avec nous un avenir commun. Pourquoi aller voir ailleurs lorsque ce monde si beau, si accessible nous tend les bras aux portes de nos villes ? Ce lien si particulier que nous entretenons avec la gentille baleine jaune et bleue est une affection profonde  construite au fil des années. Ingvar Kamprad et son empire fait pour nous, à notre intention, nous pourvoie non seulement en meubles, mais nous intègre également dans une communauté. L’entreprise est là... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 juillet 2018

Vacances d'été 2018 : Nos 5 conseils livres de poche à glisser dans la valise

      L'été aidant, on va pas mal vous proposer de sélections littéraires ces prochains jours, en surfant sur le très beau succès de notre dernière sélection littéraire en date, celles concernant les polars et quais du polar qui n'en finit pas d'être lu et relue.. Entre crème solaire et maillot de bain, voici pour commencer ces différentes sélections, les cinq romans sortis ces dernières semaines en poches qui nous ont semblé indispensables pour un été réussi :  1 Jean Hegland;  Dans la forêt... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 juillet 2018

Le dictionnaire amoureux de la mer de Yann Quefelec a le vent en poupe !!

  Depuis 1997 la collection lancée par Plon du  Dictionnaire amoureux n'en finit pas d'épater. Malgré le  label « dictionnaire » apposé sur ses couvertures. Ludique et récréatif, le Dictionnaire amoureux a pour maître-mot la liberté, car  lieu d'expression privilégié.de l'auteur qui souvent adore l'exercice.; on l'a récemment remarqué avec l'excellent dictionnaire amoureux du festival de Cannes de Mr Gilles Jacob . Du côté de Yann Queffélec,   on se doute d'autant plus qu'il affectionne la collection... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 juillet 2018

Un plan mortel ;Bogdan Costin, Houellebecq des Carpattes!

 Pour ce jeudi polar on met  la Roumanie à l’honneur avec l'étonnant  livre de Bogdan Costin, sorti il y a quelques semaines aux éditions Autrement...     «  T’as un stylo sous la main ? Note vite ce NOUVEAU conseil : le succès ne dépend pas seulement de la volonté. Il faut surtout de la chance, des coïncidences, non je ne parle pas de valises bourrées de billets trouvées sur le trottoir ni du gros lot gagné au loto, non. Soit toujours prêt à dénicher dans toute personne rencontrée... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 17:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 juillet 2018

Trafiquants et Associés Sebastian Rotella : un sacré bon polar,

  « On appelle les gangs comme celui qui a tué les migrantes à Tecate, des « gangs de dépouilleurs ». Ils n’ont même pas la discipline et le courage nécessaires pour faire du trafic de drogue, de migrants ou de contrebande. Ils se contentent de dépouiller ceux qui le font, tuant et violant à leur guise. Dans le domaine de l’économie « légitime », le Blake Acquisitions Group est un prédateur, un véritable gang de dépouilleurs. »   Un terrible assassinat de migrantes africaines à la frontière du Mexique et des Etats-Unis,... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 juillet 2018

Au pays des Barbares : quand le ballon rond ne tourne pas rond!

   "Supporter fidèle. Le plus fidèle de tous. Matchs à domicile, matchs à l'extérieur, entraînements. Parfois, heureusement que je suis là. Il n'y a personne d'autre. Le soir, pour m'endormir, je réfléchis à la meilleure composition d'équipe possible. Je ferme les yeux pour ne plus voir les trous dans le mur et la peinture qui s'écaille.Le couple est loin. Un jeune passe à vélo."  Les Ardennes , la frontière belge , une bourgade ravagée par la crise , et Moïse fanatique  au-delà de toute raison du club de foot... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 16:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 juin 2018

Mon autre famille; la belle renaissance d’Armistead Maupin

    « Concernant la mixité raciale, mon père avait tendance à se montrer pratique : «  Ne t’en fait pas fils. Si jamais tu engrosses une petite négresse, on pourra toujours l’envoyer se opérer à Porto Rico. » Il me semble aujourd’hui qu’il tentait  ainsi de manière pitoyable de prendre ses rêves pour des réalités. Je suis plutôt convaincu qu’il savait que je n’engrosserais jamais personne au cours des cinq cents milliards d’années à venir, mais il aurait voulu qu’aucune discrimination ne vienne entraver... [Lire la suite]
28 juin 2018

#jeudipolar : Salut à toi ô mon frère, Marin Ledun s'essaie au comique avec bonheur-

    "Anéantie, j'en lâche le magazine porno. Tous les protagonistes masculins de cette tragédie suivent sa courbe descendante jusque sur le paillasson, avant que le chien se jette dessus, langue pendante et queue haute, et disparaisse dans les profondeurs abyssales de sa niche pour se vautrer dans le stupre. Les hommes, tous les mêmes !"   «Un père, une mère et leurs six enfants. Deux filles, quatre garçons. Une équipe mixte de volley-ball et deux remplaçants, ma famille au grand complet. Neuf en comptant le... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :