mercredi 14 octobre

Festival Lumière 2020 : The Wicker Man , un film culte de l'épouvante britannique

    Le sergent Neil Howie, de la police britannique , reçoit  un beau jour une lettre lui signalant la disparition dans l'île de Summerisle d'une petite fille, Rowan Morrison.  Il décide de s'y rendre et découvre alors que ces insulaires sont très étranges et s'adonnent à des les cultes païens, et où le sacrifice rituel a encore apparemment cours. Considéré aujourd'hui comme l'un des plus importants films d'horreur du cinéma anglais, The Wicker Man est un long-métrage  qui peut légitimement... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 14 octobre

Robert Doisneau, un artiste chez les artistes: des stars dans l'atelier d'un grand artiste!

  "C'est la peinture dans sa matérialité qu'il aime à saisir. Des peintres mais au travail; de l'art mais en train de se faire, en tenue artisanale." Antoine de Baecque Dans cette série de portraits in situ, l'illustre photographe Robert Doisneau nous propose une déambulation dans son imaginaire et le lecteur partage sa passion pour l'atelier d'artiste. Ces photos parues entre la fin des années 30 et la fin des années 70 dans divers magazines et journaux n'avaient pas vocation à être réunies. Elles nous dévoilent des... [Lire la suite]
Posté par chocoladdict69 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 14 octobre

Festival Lumière 2020 : In the Mood for Love à 20 ans : le bel âge pour replonger dans la passion !

Lundi soir était présenté au Festival Lumière et en AVANT-PREMIÈRE MONDIALE; le mythique "In the mood for love"  en présence de Manuel Chiche, directeur de  La Rabbia, le studio qui a oeuvré à la restauration  dans une une copie restaurée 4K réalisée à l'occasion des 20 ans du film . Il était le prix Lumière de  la neuvième édition d'un Festival Lumière  2017 : Wong Kar Wai- alias WKW- avait notamment à cette occasion épaté les festivaliers par son élégance naturelle et avoué qu'il  était... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 13 octobre

Blu Ray : La Femme qui pleure de Jacques Doillon :à voir pour l'incandescente Dominique Laffin

  En moins de dix ans, de 1977 à 1984, l’année sa mort, Dominique Laffin, dont la fille n'est autre que Clémentine Autain, qui avait écrit un roman en 2018 en hommage à  sa mère -  avait imposé une image singulière, voix grave, moue boudeuse, beauté ultra-contemporaine : elle tourna notamment pour Claude Miller, Marco Ferreri, Claude Sautet, Catherine Breillat et  surtout Jacques Doillon pour le film qui la marquera à jamais : la Femme qui pleure, sorti en 1979. C’est après avoir essuyé les refus de Catherine... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 13 octobre

« Consolation » : le récit humain et salvateur d'Anne Dauphine Julliand sur le droit à la souffrance

  Anne Dauphine Julliand, on la connait en tant qu’auteur d'un livre consacré à la maladie et au décès de sa fille "Trois petits pas sur le sable mouillé." Ce  livre paru en 2011 nous décrivait une tragédie totale, à savoir le récit d'une maladie génétique chez une petite fille de 2 ans condamenée et vue à travers les yeux de sa mère. En 2017,  elle a rencontré un beau succès avec son film documentaire "Et les mistrals gagnants" réalisés qui venait largement prendre racine dans son histoire personnelle. ... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 13 octobre

Azimut, une marche photographique en France

A l'invitation du collectif Tendance Floue, "31 photographies" ont marché à travers la France en montrant des visages divers et personnels. De Montreuil en Seine Saint Denis à Saint Jean de Luz, tous ont livré leur cheminement solitaire à travers des chemins creux ou des routes goudronnés, des lignes droites ou sinueuses, soumis aux caprices de la météo et aux limites de leur corps. Leur seul impératif était d'être au RDV à l'heure fixée pour passer le relais au photographe suivant. Ils ont marché ainsi pendant 6... [Lire la suite]
Posté par chocoladdict69 à 10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 13 octobre

Festival Lumiere 2020 :Invitation à Viggo Mortensen/ Captain Fantastic

 Lumière 2020 met en avant Michel Audiard comme on l'a vu hier mais aussi une icone du cinéma américain , un comédien qui a plusieurs vies, photographe, musicien, peintre mais aussi immense acteur j'ai nommé Viggo Mortensen . En 36 ans de carrière et une cinquantaines de rôles, Viggo a montré l'immense étendue de son talent. Sa prestation dans Captain  Fantastic de Matt Ross (2016) projeté dans le cadre du festival le montre largement ..  Avec un titre qui fait penser à un blockbuster de Marvel , Captain... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 13 octobre

Du côté des indiens : Isabelle Carré confirme tout son talent littéraire!

"Il s’est trompé, il a appuyé sur la mauvaise touche, pensa aussitôt Ziad. Il ne va pas tarder à redescendre… Une fois de plus, il se retint de crier : « Papa, tu fais quoi ? Papa ! Je suis là, je t’attends… » Les minutes s’écoulaient lentement, comme au Scrabble quand les mots comptent double. Pourquoi son père tardait-il à réapparaître ? Les courroies élastiques de l’appareil s’étirèrent encore un peu, imitant de gigantesques chewing-gums. Puis une porte s’ouvrit là-haut, avec des rires étranges,... [Lire la suite]
lundi 12 octobre

POLY - JEU-CONCOURS : 10 places à gagner pour voir le nouveau film familial de Nicolas Vanier

   Après Donne-moi des ailes, sorti en 2019, l'aventurier cinéaste Nicolas Vanier réalise Poly, une nouvelle adaptation d’une création de Cécile Aubry, après celle de Belle et Sébastien en 2013.   POLY  le nouveau film de Nicolas Vanier, avec François Cluzet, Julie Gayet et Patrick Timsit, sort en salles le 21 octobre.Retrouvez notre chronique ici meme . Cécile, 10 ans, déménage dans le sud de la France avec sa mère, Louise. L’intégration avec les autres enfants du village n’est pas... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 12 octobre

Echappées belles : ballade avec Denis Lavant, un acteur singulier et passionné

  "Le  hiatus qui existe entre le mouvement et la parole, c'est une réflexion qui me concerne à tel point que je me sentirais prêt aujourd'hui à former à l'expression des circasiens ou des danseurs, tout artiste qui s'est consacré d'abord aux mouvements. Avec le parcours que j'ai eu, je me sens capable de les amener vers le textes et la parole incarnée." Le comédien Denis Lavant  a explosé au cinéma dans les années 90 aux côtés de Leos Carax, que ce soit dans Mauvais Sang ou bien dans le rôle du cracheur de feu... [Lire la suite]