vendredi 31 janvier

Le bleu au delà .. David n'en finit plus d'ouvrir les Vann de la souffrance...

"Chaque nuit pendant ces vacances, tandis que j’étais étendu dans un sac de couchage à même le sol de l’hôtel, au pied de son lit, je l’entendais tourner et s’agiter des heures entières et j’avais le pressentiment, avec cette assurance qui habite parfois les enfants, qu’il ne serait plus mon père très longtemps. Ses mouvements déferlaient par cycles qui semblaient se refermer lentement autour de lui." // OÙ T'ES PAPA, OÙ T'ES ? // La première fois que j'ai lu un roman de David Vann, c'était Sukkwan Island.... [Lire la suite]
Posté par chocoladdict69 à 06:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 25 juin

L'obscure clarté de l'air: David Vann nous plonge dans la mythologie grecque

      « Médée n’a plus de mots, plus de pensées. Elle a dénoué le monde, elle a tiré un fil vital, tout s’est détissé. Rien d’autre à faire que retenir son souffle et attendre de voir si un nouveau monde reprend forme. Sa tâche est de calculer prudemment, d’utiliser les morceaux de son frère avec parcimonie. Son père lève les voiles une fois encore,  plus petit à présent. Le masque doré, une torche plus pâle, sa lance et son bouclier, disparus. Les rames en action, invisibles, des éclats d’eau... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 21 mars

Quais du Polar 2017 : Aquarium: David Vann mettrait-il un peu de soleil dans son univers?

  " Je faisais sans cesse des cauchemars dans lesquels elle était sous une grue au port, et un énorme conteneur fendait les airs au-dessus de sa tête. Nous savons que les poissons montent toujours la garde, cachés à l’entrée d’une grotte ou dans les algues, ou accrochés au corail afin de se rendre invisibles. Leur fin peut arriver de tous côtés, d’un instant à l’autre, une bouche plus grande qui jaillit de la pénombre et tout est aussitôt terminé. Mais n’en est-il pas de même pour nous ? Un accident de voiture à n’importe quel... [Lire la suite]
lundi 10 novembre

Sukkwan Island: quand Ugo Bienvenu revisite le roman culte de David Vann

Tout le monde ou presque se souvient de  la publication chez Gallmeister,  il y a quelques années déjà, de "Sukkwan Island", écrit par un auteur américain alors inconnu, un certain David Vann, tant  ce bouquin, le premier de son auteur, avait fait un buzz incroyable et que pratiquement tous ceux qui l'ont lu en étaient essortis complétement sonnés, et totalement subjugés par le style  et le sujet;  Malheureusement, comme je l’avais dit ici meme  http://www.baz-art.org/archives/2012/01/09/23053362.html,... [Lire la suite]