jeudi 13 février

Lecture en poche: Camarade Papa, de Gauz: un roman tout en couleur et en contrastes

"Je suis né là. Je connais toutes les vitrines à bisous et elles me connaissent toutes. Lors des sorties de la classe populaire, je bonjoure toute la rue. Marko-le-jaloux me chuchote « Klootzak ! » Réaction : tirage automatique de cheveux et lutte de classe. On finit en lacets par terre. Les autres enfants de la classe populaire crient et rient, les maîtresses se follent, Yolanda sort trapper Marko au-dessus de moi. La lutte de classe se fait toujours devant la vitrine de Yolanda. Marko se trompe : Maman ne vend pas des bisous.... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,