mardi 07 juillet

Critique: Les meilleures intentions : la vibrante chronique personnelle et universelle d'Ana Garcia Blaya

    Pour son premier long métrage de fiction , "Les meilleures Intentions", la réalisatrice argentine Ana Garcia Blaya utilise, comme beaucoup d'autres cinéaste un matériau largement autobiographique, en racontant un moment précis de son enfance. Ses souvenirs personnels  convoquent  forcément des échos universels avec cette histoire de trois enfants ballotés dans les années 1990 à Buenos Aires en pleine crise économique et qui naviguent entre deux parents divorcés, un père... [Lire la suite]

lundi 04 mai

Décalcomanies , les jolis souvenirs russes d'Elena Balzamo

   "Comment quatre personnes pouvaient-elles lire un livre de cette taille en si peu de temps ? La lecture à haute voix, processeur trop lent,n’entrait pas en considération. En fait, cela ne posait pas de problème dans la mesure où ce n’était pas un volume relié, mais des feuilles séparées, faciles à manier, qui passaient de main en main, page après page, chapitre après chapitre. Le lendemain matin, mon père partit au travail en emportant le livre dans sa serviette."  Un mot sur le savoureux essai d’Elena... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 16:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 09 janvier

Lecture Poche/ Une saison en enfance - le joli récit sur le déracinement de Joseph Incardona

    Une saison en enfance est le dernier poche que j’ai lu en 2019, bien qu'il soit sorti chez Pocket courant 2018  Je n’ai pas pris beaucoup de notes à son sujet (alors que c’est tellement plus simple ensuite pour en parler) car je l’ai lu dans le train et je me suis complètement laissée entraîner par cette histoire, celle de l’enfance romancée de l’auteur.André est un petit garçon de 12 ans dont les parents déménagent souvent. Il n’a jamais le temps de se faire des amis, de se créer des habitudes. En... [Lire la suite]
Posté par chocoladdict69 à 05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 09 juillet

L'Arabe du Futur 2: Riad Saatouf confirme son génie!!

Après nous avoir conté la rencontre de ses parents, une étudiante bretonne et un jeune Syrien timide doctorant à la Sorbonne,  sa naissance et ses premiers pas en Lybie, Riad Sattouf revient. Dans l’Arabe du futur 2 il a grandi, mais pour le petit garçon blond la vie et les adultes semblent toujours terrifiants et incompréhensibles. IL est vrai que, pour un enfant de cinq ans, faire le grand écart entre Homs (la Syrie d’Hafez Al-Assad) et le Cap Fréhel (la France de Mitterrand) est plutôt douloureux. Encore un album épatant,... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 15 avril

Un parfum d'herbe coupée : un joli roman nostalgique et émouvant

    Quatrième de couverture : « Le jour où mon père a débarqué avec son sourire conquérant et la GTS, j’ai fait la gueule. Mais j’ai ravalé ma grimace comme on cache à ses parents l’odeur de sa première clope. J’ai dit “ouais”, j’ai dit “super”, la mort dans l’âme, même si j’avais compris que la GTS pour la GTX, c’était déjà le sixième grand renoncement, après la petite souris, les cloches de Pâques, le père Noël, Mathilde, la plus jolie fille de la maternelle, et ma carrière de footballeur professionnel. » Par petites... [Lire la suite]
dimanche 23 février

La Mémé de Philippe Torreton est aussi un peu la notre..

Denis Podalydès, Sylvie Testud, Charles Berling, et même Francis Huster (cherchez l'intrus :o)): le nombre de grands comédiens français, et notamment ceux qui jouent au théâtre, qui s'essaient à la littérature est sans cesse grandissant.Peut-être est ce du à cette habitude d'être confronté avec de grands textes qui leur donnent envie, souvent avec succès de passer le cap.... Quoiqu'il en soit, en cette rentrée de début 2014, cela se vérifie encore plus avec notamment Mémé, la 3ème oeuvre littéraire (il avait auparavant écrit... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 10 septembre

Un Ilo (ilo) de bonheur?

Vous le savez, j'ai toujours aimé les premiers films, et peut-être encore plus depuis que j'ai été membre du jury du festival international du premier film d'Annonay (c'est quand que je peux recommencer, s'il vous plait?). Un premier long métrage,  pour moi, c'est tellement source de promesses et en même temps, cela en dit tellement sur la personnalité du cinéaste qu'on ne peut que les apréhender avec une vraie indulgence et  une excitation certaine. Et comme  la Caméra D'or, qui  consacre, lors de chaque festival... [Lire la suite]
vendredi 09 novembre

Un chic type quand même, ce Patriiiiiiiiick!!!

Ah, Patrick Bruel, il est évidemment de bon ton de le décrier depuis son éclatant succès dans les années 80, lorsqu'il est devenu l'idole des jeunes filles en fleur.  Son insolent succès, son coté un peu grande gueule, son incursion pas toujours très réussie au cinéma, tout était bon pour lui sauter dessus et dénigrer tout ce qu'il faisait. Pour ma part, j'avoue, un peu envers et contre tout, toujours aimé le type et l'artiste, dont les tubes ont accompagné bon nombre de mes années d'adolescence et même d'entrée à la vie... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 12:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,