dimanche 18 juin

Marie Francine : le mystère Valérie Lemercier

  Contrairement à pas mal de gens que je connais, je n'ai jamais voué une admiration sans borne pour Valérie Lemercier, ni en tant qu'humoriste ni en tant que cinéaste,et cela dit, je persiste à chaque fois à aller  voir ses films en salles, de Palais Royal au Derrière au précédent et catastrophique 100 % cachemire, un film que d'après les dernières interviews  qu'elle a donné, elle renie considérant qu'elle n'a pas eu le final cut pour ce film là. Pas de cela pour Marie Francine son dernier film en date à l'affiche... [Lire la suite]

jeudi 29 mai

Concours 100% cachemire : 3 DVD à gagner!!

  J'ai dit ce matin que, comme on était presque un dimanche, on pouvait se lacher dans les jeux concours du dimanche, donc après des places de ciné, on continue ce coup ci avec un DVD, celui de  100% Cachemire un film de Valérie Lemercier avec Valérie Lemercier, Gilles Lelouche, Gérard Darmon et Marina Foïs qui est disponible depuis hier, le 28 mai en DVD et Blu-Ray dès le 28/05 chez WildSide Vidéo. Avec son regard habituellement grincant voire cinglant, Valérie Lemercier  égratigne dans sa nouvelle comédie  un... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 18:30 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 24 janvier

A coup sûr, ces 2 deux comédies sont 100%.... foirées!!!.

Autant l'année 2013 s'était terminée en beauté pour les comédies françaises, autant celles que j'ai pu voir en ce début 2014 (même si l'une d'entre elle est sortie en décembre dernier) ne sont pas exactement du même tonneau, et viennent une nouvelle fois nous faire pester contre ces films baclés à tous les niveaux. Des comédies pas réussies du tout qui peuvent largement expliquer pourquoi le cinéma français ne se porte pas au mieux de sa forme lorsqu'on est devant un tel degrès de médiocrité ambiante. Et deux comédies réalisées par... [Lire la suite]
mardi 19 juin

Adieu Berthe : Mourir à en rire?

Comme la semaine passée, mon billet du mardi va se focaliser sur un film qui sort le lendemain en salles et que j'ai eu également la chance de voir en avant première en présence de son réalisateur. Malheureusement, contrairement à Quand je serais petit, mon billet qui va suivre sera moinse dithyrambique, même si j'aimerais quand même à vous pousser à voir Adieu Berthe ( sous titrée aussi L'enterrement de Mémé), qui, à mon sens n'est seulement qu'à moitié réussi (ce qui n'est déjà pas mal, me diriez vous). Adieu Berthe, c'est le... [Lire la suite]