ddarcAllez, aujourd'hui, pour ma rubrique des trésors cachés de la chanson française, je vire super branchouille avec un artiste adoré des Inrockuptibles et des autres journaux selects. Cet artiste, c'est Daniel Darc, qui comme son nom traduit de l'anglais en français pourrait le souligner, a un univers plutôt sombre.

Il faut dire que l'homme, ancien chanteur du groupe Taxi Girl ( vous savez le fameux tube interplanétaire, "Cherchez le garçon") est revenu de pas mal d'obscures contrées, a frôlé la mort une bonne dizaine de fois, et a flirté avec tous les démons possibles et inimaginables : drogue,  alcoolisme maladies, décès de pas mal de ses proches, j'en passe et des meilleures.

Bref, son retour en solo à l'aube des années 2000 fut considéré comme une vraie résurrection, d'autant plus que Darc est revenu avec un côté assez mystique, très présente dans son tout dernier album sorti l'année passée, intitulée La Taille de mon âme.

De cet album, mélancolique et  assez insaissable, se dégage surtout un morceau, qui a donné le titre de l'album. Cette chanson, c'est donc bien la taille de mon âme et qui me fait un effet assez incroyable à chaque fois que je l'entends.

Il faut dire que pour le fou de ciné que je suis, le morceau commence par un extrait d'un film mythique ,  le fameux " Paris est si petit pour tout ceux qui s'aiment comme nous d'un si grand amour, une phrase que Garance (Arletty) à Frédéric (Jean-Louis Barrault) dans Les enfants du paradis, Marcel Carné, 1943. Visiblement, Darcadore Jacques Prévert, ce poète qui imprime le film de Carné de partout, et cela se sent

 Et ensuite, Daniel Darc égrène les différentes parties de son corps  : Si tu savais mon cœur : rien/ si tu savais mes yeux : rien/ si tu savais mes ... Si tu savais mes joies : rien/ mais si seulement tu savais la taille de mon âme. ..Cela pourrait être redondant et ridicule, mais je ne sais pas trop expliquer pourquoi ces paroles me transpercent. Il faut dire que la mélodie au piano, avec la voix de Darc, comme une complainte, ajoute terriblement à la beauté de ce morceau.

Daniel : Dark, définitivement (alors que le type a pourtant énormement d'autodérision et d'humour dans ses interviews), mais beau,tellement beau, vous ne trouvez pas?

 
Daniel Darc - La taille de mon âme (Live - 2011)