On dit un peu partout que l'animation franJDL_120X160_01çaise se porte actuellement très bien, et les exemples sont nombreux pour le démontrer. Et cette fin d'année continuera encore à donner de bonnes nouvelles, car plusieurs petites merveilles de l'animation française vont sortir dans les salles.

Si je n'ai pas encore eu l'occasion de voir Ernest et Célestine dont on me dit monts et merveilles, j'ai eu la chance d'en découvrir un autre en avant première: il s'agit de Jean de la Lune, un petit bijou du cinéma d'animation, issu de livre de l'immense illustrateur Tomi Ungerer, et qui sort sur tous les écrans français le mercredi d'avant Noël, soit le 19 décembre prochain.

Pour ceux qui ne connaissent pas Tomi Ungerer, sachez qu'il est né le 28 novembre 1931, à Strasbourg. Fils d'un fabricant d'horloges historien et astronome, il débute dans la vie comme dessinateur publicitaire. Puis il écrit et illustre de nombreux albums pour enfants et collabore à plusieurs magazines. Il a réuni une collection de jouets impressionnante qu'il a fini par donner au musée de Strasbourg. Affichiste, auteur illustrateur, inventeur d'objets, collectionneur, dessinateur publicitaire, c'est un grand artiste à qui l'on doit d'inoubliables albums pour les enfants.

Le livre « Jean de la lune » a déjà été vendu à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires depuis 1969. Il a été étudié à plusieurs reprises à l’école, adapté sur scène et est à présent porté à l’écran tout comme l’avait été son livre « Les trois brigands » en 2007.

Pour vous faire saliver, je vous dis quelques mots sur l'histoire de ce film  : Jean de la Lune s’ennuie tout seul sur la Lune. Il décide de visiter la Terre. Un jour, il s’accroche à la queue d’une comète et atterrit chez nous. Le Président du Monde, persuadé qu’il s’agit d’un envahisseur, le pourchasse. Pour lui échapper, Jean de la Lune va devoir compter sur les enfants et ses amis…

Issue du livre de Tomi Ungerer, la version cinématographique de Jean de la Lune par Stephan Schesch garde ses thèmes centraux et en développe d’autres. Le travail de l’adaptation a été fait en collaboration étroite avec Tomi Ungerer qui a élargi le propos initial du livre.

Riche de références poétiques , historiques et philosophiques traitées avec beaucoup d’humour, on retrouve dans ce film le style des albums de Tomi Ungerer: des couleurs vives campant un monde simple et naïf qui rappelle notamment les œuvres de Douanier Rousseau.

Si je reviendrais  très bientôt plus longuement sur ce dessin animé et les raisons de sa grande réussite formelle, je vous propose, dans un premier temps pour uniquement  pour mes lecteurs parisiens, et grace à mon partenaire l'APC (une  agence de marketing culturel qui oeuvre farouchement pour la promotion du cinéma de qualité) 4 invitations pour 2 personnes pour une avant première exceptionnelle dont je vous donne le détail ci dessous :

Date et heure de l’avant-première: mardi 4 décembre 2012 à 20h 00  

Lieu: cinéma Max Linder (24, bd poissonnière -75009 paris )  

Programme  

20H00- Présentation par Tomi Ungerer du film

           20H10- Début de la projection 

21H45 - Fin de la projection 

            21h50/ 22h15: Rencontre / débat avec le réalisateur Stephan Schesch  

 

 Bref, une rencontre exceptionnelle pour tous les parents d'enfants à partir de 5 ans disponibles mardi soir prochain ( y'a pas école le lendemain, profitez en!!!).

Pour ceux qui sont intéressés et disponibles ce jour là, pas de temps à perdre:  vous me le faites savoir en commentaire, et les 4 premiers inscrits gagneront deux places pour cette avant première.

Alors pour les parisiens fans de dessins animés, n'hésitez pas un instant à me le faire savoir.  Et pour les non parisiens, je ne vous ai pas oublié et, promis, je reviens très vite vers vous....