Baz'art  : Des films, des livres...
13 décembre 2012

Le dernier lapon : un livre hivernal qui... réchauffe!!

dernier-laponAprès vous avoir parlé d'une de mes grosses déceptions littéraires de la rentrée avec le Home de Toni Morrisson, il est quelque peu normal que, le même jour,  je contrebalance cette mauvaise impression, en vous parlant d'un de mes derniers coups de coeur littéraires, Le dernier Lapon, d'autant plus que ce livre est hélas passé un peu inaperçu, du moins je trouve qu'on n'en a pas autant parlé qu'il le méritait à mes yeux.

Cependant, je dois reconnaitre sans faire preuve de mauvaise foi que c'est quand même grâce aux médias, et particulièrement grâce à Télérama qui l'avait inclus parmi ces coups de coeur de la rentrée littéraire que j'avais très envie de lire ce livre. Plus précisemment, c'était dans la catégorie des "5 polars de la rentrée" que ce livre avait été classé, et en fait je dois dire que si ce livre est effectivement un polar, il me semble trop réducteur de le classer seulement dans ce genre littéraire, tant le livre traverse aussi  ( comme tous les très grands polars du reste)d 'autres contrées que celle de l'enquête policière.

Ce roman est donc avant tout extrêmement instructif puisqu'il nous amène dans une région que l'on connait que très peu. En effet, l'action  du livre,  conmme son titre peut  l'indiquer, se passe au-delà du Cercle Polaire, dans une région  qu'on imagine fortement immaculée et avec un peuple indigène que l'on connait tout aussi mal : le peuple Sami .

L'auteur,  Olivier Truc , journaliste français vivant à Stockholm et correspondant pour divers journaux des pays scandinaves, nous emmène sur les traces des ski-doo de deux flics de la Police des rennes, là haut, tout en haut, à Kaütokeino, là où Norvège, Suède et Finlande s'enchevêtrent par dessus ce qui était la Laponie.

Dans cette bourgade de Kaütokeino, est dérobé un jour un tambour sacré dans un musée local. Un de ces tambours  si hautement symboliques,  que dans les années 1700, les pasteurs évangéliques s'évertuaient à brûler pour éradiquer la sauvagerie et le paganisme. On soupçonne les fondamentalistes protestants laestadiens. . Outre cet acte déjà gravissime, un meurtre  d'un éléveur de renne vient envenimer l’affaire.  Un assassinat d’autant plus terrible qu’il est cruel et barbare.

C’est donc ce duo étonnant  d'inspecteurs, Kelmet et Nina, de la Brigade des rennes (bah, oui, nous sommes en Laponie) qui va mener l’enquête avec pour mission de lever le voile sur les deux affaires et trouver les coupables.  Les personnages sont bien campés, bien décrits. Olivier Truc dresse d'ailleurs toute une galerie  de personnages finement campés  et souvent en proie à des questionnements d'identité, tels que cet Kelmet qui ne sait plus s'il est vraiment un Lapon ou un Suédois.

 Cet événement permet à l'auteur de nous faire  découvrir un peu de l'histoire et des traditions du peuple Sami (les tambours, les persécutions notamment par les pasteurs luthériens, les difficultés rencontrées à cause des politiques menées vis à vis d'eux dans les pays voisins.). Et notamment cette façon qu'ont les Norvégiens, pasteur, paysan ou flic, de mépriser ouvertement le peuple Sami, et de les traiter sensiblement de la même façon qu'on pu le faire certains peuples colonisateurs, ou  les Américains avec les indiens.

Mais cette partie ethnographique du livre n'empiète pas pour autant sur l'aspect polar, l'enquète se suivant avec un vrai intéeret et ne ménage pas fausses pistes et rebondissements. Et défintitivement, Olivier Truc sait instaurer une ambiance parfaite,  et on a vraiment l'impression d'y être  dans ces immensités vierges peuplés de millierss de rennes d' aurores boréales et ces derniers jours de nuit polaire.  Le livre renferme en effet de bien belles  descriptions de la Laponie centrale qui, autant que l'enquête proprement dite, savent captiver le lecteur.

En lisant  ce roman, je me suis surpris à remonter le chauffage et prendre une couette supplémentaire...Mais n'attendez pas pour autant l'été prochain pour le lire, pensez au contraire aux fêtes de fin d'année pour vous laisser happer par ce dernier Lapon...

Commentaires
B
Bonjour, vous trouverez de nombreux auteurs de romans policiers/thrillers sur le nouveau site polar/noir bibliometrique.com que je vous invite à visiter. A bientôt
Répondre
D
moi qui aime les pays nordiques, je devrais aimer ce livre
Répondre
Pour en savoir plus

Webzine crée en 2010, d'abord en solo puis désormais avec une équipe de six rédacteurs selon les périodes. l'objectif reste le même : partager notre passion de la culture sous toutes ses formes : critiques cinéma, littérature, théâtre, concert , expositions, musique, interviews, spectacles.

 

Contact de l'administrateur

Envoyer un mail à l'adresse suivante : philippehugot9@gmail.com 

Visiteurs
Depuis la création 7 604 626
Fête de la musique 2024

 

La Fête de la musique revient ce vendredi 21 juin, pour sa 43e édition et s'apprête à réunir amateurs et professionnels autour d’un dessein commun : jouer, chanter, écouter et vibrer à l’unisson au sein de l’espace public.

« Faites de la musique » ! À l'heure du solstice d'été, ce mot d’ordre engageant va résonner dans toute la France métropolitaine et ultramarine, mais aussi à l’international puisque la Fête se décline désormais dans 120 pays.

Manifestation citoyenne, la Fête de la musique participe à la démocratisation de l’accès à la musique en allant à la rencontre de tous les publics, notamment les plus éloignés de la culture.

L’occasion cette année de mettre les fanfares à l’honneur. Une pratique artistique et collective activement soutenue par le ministère de la Culture à travers le Plan Fanfare, opérationnel depuis 3 ans.

FESTIVAL JEUNESSE POLAR EN VACANCES, 9 e ÉDITION

FESTIVAL JEUNESSE POLAR EN VACANCES, 9 e ÉDITION
Traditionnel rendez-vous jeunesse donné par Quais du Polar au mois de juillet, Polar en Vacances revient pour sa
9e édition les mardi 9 et mercredi 10 juillet 2024 afin de promouvoir la lecture auprès jeunes de 6 à 12 ans

Ce festival jeunesse gratuit s’inscrit dans le cadre des opérations Partir en Livre (CNL), l’Été culturel (DRAC Auvergne-
Rhône-Alpes) et Tout l’Monde dehors (Ville de Lyon). Quais du Polar propose aux petits et aux grands lecteurs de polar,
aux centres de loisirs et aux familles du territoire, de se réunir pour des ateliers d’écriture, d’illustration et de découpage,
des animations, ateliers, jeux et énigmes afin de fédérer les jeunes autour de la littérature.
 

Rencontres de Theizé
 

 

Les Rencontres de Theizé réinvestissent le château de Rochebonne pour une 13e édition, ces 14, 15 et 16 juin.

Huit nouvelles propositions de théâtre autour de la francophonie, de la poésie et du théâtre musical pour exprimer nos racines communes et notre humanité.

Bienvenue en utopie !

> Un festival de théâtre pour mettre en valeur le patrimoine.
Depuis maintenant 2012, le Théâtre en pierres dorées investit chaque année le château de Rochebonne à Theizé, le troisième week-end de juin.
Pendant trois jours, une dizaine de spectacles sont proposés aux habitants, dans la cour du château, sur son esplanade, dans sa salle des peintures mais aussi sur la pelouse, dans la bergerie ou un hangar de vignerons.

https://www.theatrepierresdorees.fr/index.php/les-rencontres-de-theize

 

 

Newsletter
144 abonnés
Suivez-moi