lino-ventura-1
Après ma récente chronique consacrée à  la belle biographie consacrée à Patrick Dewaere, j'aimerais vous parler d'un autre livre relatif à un monstre sacré du cinéma français, qui a d'ailleurs partagé à l'affiche avec Dewaere une fois dans Adieu Poulet.
Ce livre, c'est Lino Ventura, "Carnets de voyage", un livre forcément intime et personnel puisqu'il est l'oeuvre de la propre fille de Lino, sa benjamine, Clélia Ventura, qui n'a cessé de raviver la flamme de son père avec plusieurs ouvrages  ( Leçon de vie, Signé Lino Ventura) et documentaires ("Ventura dit Lino") consacrés à son père qu'elle adorait plus que tout.
Surfant sur la célébration l'an passé des 25 ans de la mort de Lino Ventura, son "carnet de voyage" nous emmène exactement dans les coulisses de la vie d’artiste de Lino Ventura et nous livre des moments d’émotions inoubliables qu’il partageait avec ses compagnons d’amitié et de vérité.
Ce livre est ainsi un très bel objet, qui rassemble pas mal de documents inédits et variés, des menus de restaurants, ,des recettes tirés du Livre D'or personnel de Lino, des facs similés, des lettres issues de correspondances avec d'autres génies du 7ème art et bien sur des photos rares ( près de 200) montrant Lino avec ses amis et ceux qui constituaient son "clan" comme il aimait à le dire.
:
lino-ventura-5

On y découvre un Lino Ventura épicurien, assez loin de l'image de type un beu bourru et froid qu'il donnait dans les films. Un type qui adorait notamment cuisiner les pâtes (la lecture de l'ouvrage donne vachement faim du reste), et qui pouvait très mal le prendre si l'on appréciait pas à sa juste valeur les linguine qu'il préparait avec la plus grande minutie. 

Les anecdotes développées dans ce beau livre pourraient sembler futiles et inutiles, elles sont, bien au contraire, formidables par ce qu'elles dévoilent de l'homme, très fidèle en amitié, et cultivant des liens amicaux très forts ( L'expression "les copains d'abord" lui était parfaitement appropriée)

Sans voyeurisme aucun  ni éblouissement filial, ce très bel objet ne pourra que ravir les fans de l'inoubliable acteur de "la Gifle" ou de "l'Emmerdeur"...