Coupe-du-monde-2014 Je pense que même ceux qui ont le foot en horreur- je suis persuadé qu'il y en a dans mes lecteurs, et même chez mes contributeurs-  savent qu'il y a un Mondial au Brésil qui commence dans maintenant tout juste 10 jours.

 

La Coupe du Monde de football est l'événement le plus suivi sur les cinq continents, loin devant les Jeux olympiques,  et personne ne pourra passer à côté.

Du coup, au lieu de faire l'autruche, et pour s'échauffer du mieux possible avant cette compétition qui risque de pas mal truster l'actualité, les éditeurs ont fait paraitre pas mal d'ouvrages sur le ballon rond, et j'en ai reçu 4 ou 5 assez différentes sur le papier dont j'essaierais de vous parler au fur et à mesure de cette compétition.

En ce premier lundi de juin, on va commencer par deux livres sur le foot, assez différent l'un de l'autre.

1. Lettre à Thierry: quand Jean Michel Larqué tombe le masque..

Voici  le plus accessible et populaire de ces ouvrages, puisqu'ils concerne deux figures médiatiques très connues du monde du football, à savoir Thierry Roland et Jean Michel Larqué, les deux voix les plus illustres du ballon rond,

larqué

Quoiqu'on pense de ce duo parfois un peu "populiste",  Thierry Roland et Larqué ont incontestablement marqué plusieurs générations de téléspectateurs et personne n'a remplacé leurs facondes et leurs spontanéités, loin de la froideur de la plupart des commentateurs actuels ( Christian Jeanpierre notamment, que Larqué ne semble pas apprécier outre mesure)

Dans ce témoignage publié aux éditions du Toucan, ean-Michel Larqué raconte les coulisses de la relation particulière qu'il entretenait avec Thierry Rolan, entre travail et amitié sur fond de « TV business ».

 Il nous livre ainsi pas mal d'instants  intenses en commentant les plus grands matchs internationaux  ( de la finale de la coupe du monde 1998 en passant par la 1/2 finale tragique de 1982 face à l'Allemagne de l'"assassin" Schumacher). Le tandem a  en effet été les témoins des plus grands événements du football français et ce livre est une belle occasion de revenir dessus, non sans émotion.

On s'attendait à une évocation assez froide, sans aspirités vu la personnalité de Larqué, et finalement le journaliste sait se faire à la fois lyrique et drôle sur ces 25 ans passés ensemble à sillonner la planète foot avec son compère Thierry Roland. Pour larqué, ce livre "était une façon de rendre hommage à Thierry qui était tout le contraire de moi, exubérant, expansif, tandis que je suis un provincial plutôt discret".

Jean Michel Larqué  en profite pour dire tout ce qu’il pense du football français de 2014, de ses joueurs et de ses responsables. Il donne son point de vue, ses analyses, entre humour et émotion, dans un style direct, à la  première personne du singulier. Ce qu'il dit du foot actuel et de ses dérives n'est certes pas inédit mais garde une vraie pertinence.  Quatre ans après le fiasco de Knysna, les mots de Larqué sont souvent durs et mordants, comme il en a l’habitude, mais toujours passionnés et même un peu sentimental.

2. Petits ponts et contre pieds, Alain Cayzac, Guillaume Evin  ( ed du Moment)

Electre_978-2-35417-297-8_9782354172978

De 1930 à 2014, de Montevideo à Rio de Janeiro, les auteurs- Alain Cayzac, ex-président du PSG,et Guillaume Evin, journaliste indépendant, évoquent  pas moins de vingt Mondiaux qui ont fait et feront vibrer des générations de passionnés.

Mondiaux controversés car instrumentalisés par des dictateurs, ternis par des pactes secrets entre pays amis, dépré ciés par des arbitres douteux... mais aussi théâtres d'exploits sportifs inoubliables, de petites victoires et grandes défaites, mis en perspective par des auteurs qui montrent qu'anthologie peut rimer avec anticonfor misme.

Les auteurs  se souviennent  notamment avec émotion du Pelé de 1970, ou dévoilent des sentiments intimes qu'ils n'ont jamais révélés auparavant, à l'image d'Aimé Jacquet, le seul sélectionneur français qui ait su conduire les Bleus à la victoire finale.

Bref, les auteurs sont passionnés et arrivent parfaitement à communiquer cette passion- avec ferveur et un brin de mauvaise foi- même pour des coupes du monde qui a priori me parlent moins qu'à d'autres. J'ai ainsi appris plein de choses sur les anciennes  Coupe du Monde, notamment  celle de 1958 en Suède avec. Fontaine, Kopa, le jeune Pelé, le jeu « à la rémoise », l’effet de surprise, la blessure de Jonquet contre le Brésil, et d'autres anecdotes incontournables qui font le sel de ces grandes compétitions.. Un ouvrage à réserver aux passionnés de foot qui adorent retrouver le plaisir des petites et grandes histoires du foot...