3D_LeSensdeL'Humour-sarbac

"Le sens de l'humour", le premier long réalisé par l'actrice Maryline Canto  vient de sortir en DVD ce mardi, le 1er juillet, chez Pyramides Vidéo et même si je vous en avais longuement parlé lors de sa sortie en salles, j'ai tellement aimé le film et j'apprécie tellement Maryline Canto, la réalisatrice et la femme (et pas seulement car je l'avais interrogé à l'époque et qu'on s'est échangé un ou deux mails depuis), que je ne peux qu'en rajouter une petite couche avec la sortie du film en DVD.

Maryline Canto, avant de la connaitre en tant que cinéaste, c'était une actrice que j'aimais déjà beaucoup car je trouvais (je trouve) que c'est une comédienne toute en douceur et de subtilité, que j'ai pu apprécier notamment dans des films de Robert Guédiuigian (les neiges du Kilimandjaro), Claude Chabrol (L'ivresse du pouvoir) Dominique Cabrera (L'autre coté de la mer, le lait de la tendresse humaine...)ou plus récemment dans la Tendresse de Marion hansel.

Avec Le sens de l'humour, Mayrline Canto se lance ici dans sa première mise en scène, plus de 8 ans après avoir réalisé un premier court métrage, Fais de beaux rêves, dont le sens de l'humour est le prolongement évident et assumé.

"Le sens de l'humour", c'est à la fois pas grand chose (un homme et une femme qui essaient de s'apprivoiser par petites touches, un petit garçon qui tend à vivre dans l'ombre de son père mort, et en filigrane des scènes de devoir, de visites de musées, de ballades dans des brocantes), et en même temps, c'est également énorme, tant le film sonne terriblement juste et offre surtout un magnifique portrait de femme à son actrice-réalisatrice, dotée d'une belle dimension et d'une véritable richesse psychologique.

Tour à tour cruelle (n'hésitant pas à assener des phrases sentencieuses et douloureuses à l'homme qui l'aime), charmeuse, sensuelle, colérique, maternelle, ambivalente, Elise constitue un véritable un rôle en or que Maryline Canto s'est écrite pour elle. Cette Elise lui permet de composer une belle palette des émotions, avec un personnage singulier et diablement attachant, très certainement nourri par des souvenirs personnels que l'apprentie cinéaste a parfaitement réussi à retranscrire et dissoudre dans une fort jolie fiction.

Le sens de l'humour, oeuvre subtile, touchante et authentique, qui prend le pari de faire la part belle aux personnages et aux acteurs, est incontestablement un très beau film, qui n'a malheureusement pas connu la carrière que j'espérais de lui en salles. Comme la réalisatrice me le confiait lors de mon itw avec elle, ce film  aborde des thèmes universels, dont l’envie de vivre et d’aimer qui est vraiment le coeur du sujet, et cela concerne tout le monde, n'est ce pas ?

Sa sortie en DVD est donc une très belle occasion de toucher son public, car le film a incontestablement une manne de spectateurs potentiels, tout ceux qui aiment le beau cinéma intimiste qui fait rire et pleurer.

Et dans les bonus, j'ai découvert avec grand intérêt  le court métrage "Fais de Beaux rêves" dont je vous ai parlé en début de billet, qui est une sorte de "prequel" ( expression peu utilisée dans le cinéma français) du sens de l'humour, puisque nous avons les mêmes personnages, mais quelques années avant. Le court métrage commence juste après la mort de son mari, elle a déja rencontré son amant joué par Antoine Chappey, mais le travail de deuil n'en est qu'à ses débuts, et pour le moment elle essaie simplement de survivre, et non pas de vivre, comme elle réussira plus facilement à faire-malgré des hauts et des bas- dans " Le sens de l'humour".

Le film ( en noir et blanc, contrairement au long métrage) est forcément interessant à suivre pour  combler certaines zones d'ombres du " sens de l'humour" et dans l'absolu, il devrait se voir avant le long métrage.  J'ai également revu le court métrage avec le commentaire audio très interessant de Maryline Canto, qui insiste sur la volonté de véracité qui émane de son film ( plusieurs scènes mélangent approche documentaire, avec des acteurs non professionnels et fiction) et son commentaire illustre bien l'humilité et la passion qui anime la réalisatrice.

Le Sens de l'humour Bande-annonce

BONUS

-          Court- métrage « Fais de beaux rêves » (22min)

La nuit elle en rêve, le jour elle croit rêver, mais Elise avance, agit, et malgré son chagrin, elle choisit la vie…

2007 - César du Meilleur Court-métrage

-          Commentaire audio du court-métrage « Fais de beaux rêves » par Marilyne Canto

-          Livret comprenant un entretien avec Marilyne Canto, les filmographies de Marilyne Canto et Antoine Chappey