cats on treeGrand défenseur de chanson française et de la chanson à textes, je n'ai du coup pas souvent l'habitude de défendre les groupes français qui chantent en langue anglaise, même si de plus en plus d'entre eux connaissent un succès énorme ( comme notamment le fameux Lili Wood and The prick qu'on a entendu tout l'été ou encore The Do qui viennent juste de sortir un nouvel album ), je me dis que d'autres spécialistes de la pop anglo saxonne fait cela mieux que moins.

Je ferais néanmoins une exception avec un groupe français que j'ai découvert grace à une musique de films, un film qui m'a toutefois quelque peu ennuyé, mais dont la musique m'avait profondément envouté. Ce film, c'est Terre des ours, le documentaire animalier  sur les ours sibériens et le "Sirens Calls" de Cats on tree ( puisque c'est de  ce groupe dont je voulais vous parler) collait magnifiquement aux beaux paysages défilants sur l'écran.

Envouté totalement par la cette si belle composition à la pop mélodique et bercé par la voix sublime  de Nina Goern, je ne me suis lassé de l'écouter en boucle sur ma platine, pour une chanson surprenante et addictive qui a fini par atteindre quelques temps après la sortie du film,  le statut de tube inattendu.

 Pourquoi un tel engouement à ce groupe qui pourrait ne pas sortir du flot de ces groupes dont je viens de parler? En fait, c'est probablement sa composition même même qui procure toute sa singularité  à Cats on Trees.

Le duo a en effet développé un style particulier basé sur une rythmique batterie-piano peu conventionnelle. Déjà croisé chez My Own Private Alaska où il mariait rock et musique classique, Yohan Hennequin a mis ses baguettes au service du clavier et de la voix si addicitive de la belle et talentueuse Nina Goern.

Le premier résultat visible de cet attelage singulier a été en mars 2013.

Et pour son premier album éponyme sorti il y a maintenant près d'un an, Cats on Trees a opté pour une dualité piano-batterie, amplifié parfois par  la présence de cordes et tout cela fait penser à des artistes de pop mélodistes très appréciés par les puristes, mais là je ne parle pas de groupes français qui chantent en anglais mais plus spécifiquement à des artistes comme Feist, Agnes Obel ou bien encore CocoRosie.
Alors si tous les morceaux ne sont pas forcément du niveau de « Sirens Call »  mais le niveau etait placé si haut que l'album ne peut raisonnablement être à ce niveau de bout en bout, il n'en demeure pas moins que l' opus  est charmant, porté par  une vraie pop lumineuse et mélancolique en même temps,  servie par une voix riche et envoutante,  une écriture travaillée et des arrangements pétillants...Le tout frappe par son tempo mélodique et sa fluidité .
Et lorsque Nina Goern chante en français, sa façon de chanter nous rappelle un peu Mademoiselle K, comme le montre cette très belle version ( hélas non présente dans l'album) du sublime " courage des oiseaux " de Dominique A :

Alors, vous aussi, je suppose, vous êtes tombés sous le charme de ces chats sur un arbre? ( j'avoue, en français, ca le fait pas trop:o)??