_1018-Jolivet-Mémoires d_'un%20appui-t%EAte-couvQuatrième de couverture  :

Il est en colère, Pierre Blistrac. Il n’a pas réussi à ­dormir dans le TGV Paris-Marseille, faute d’appui-tête latéral en seconde classe ! Contre cette petite injustice de 25 centimètres sur 15 qui va lui coûter son poste de violoniste, il organise la résistance.

Son rêve : imposer le démocratisme à coups de réformes radicales. Pour ce faire, abattre les porteurs de tongs, écraser les cyclistes du dimanche, détatouer la population… et surtout, installer des appuis-tête latéraux dans tous les trains du monde !

Notre avis :

J'aime bien Marc Jolivet, cet humoriste écolo et mélomane que j'ai eu l'occasion de voir plusieurs fois sur scène, seul ou accompagné de musicien. Je n'avais jamais eu l'occasion de lire un de ses ouvrages, voilà qui est chose faite avec ce Mémoire d'un appui tête, publié aux éditions de l'aube en cette rentrée littéraire

Passé une préface assez étonnante de l'éditorialiste Christophe Barbier ( qu'on imagine pas partager les mêmes convictions politiques de Jolivet,) Marc Jolivet surprend par ce livre qui n'est pas du tout une autobiographie mais une vraie fiction fantaisiste et férroviaire, qui emprunte pas mal  à des auteurs comme Francis Blanche ou Pierre Dac.

Légèrement impertinent et parfois irrévencieux, son  court récit reste assez anecdotique mais pourra vous arracher, comme il l'a fait pour moi, plusieurs sourires. Un bon divertissement!!