20160818_163841

On a profité de quelques jours passés sur Lyon en plein mois d'août en nous disant que nous serions tout seul à découvrir Mini Wolrd Lyon qui vient juste d'ouvrir ses portes, et nous nous sommes vites aperçus que d'autres que nous avaient eu la même idée...

Construit sur plus de 2500m2,  il faut dire que le plus grand parc de miniatures animées en France, né de l'imagination de l'entrepreneur Richard Richarté  possède de sérieux atouts à revendre .

20160818_173301

Des centaines de véhicules, voitures, trains, bus, camions, tracteurs et même vélos qui circulent en permanence, des dizaines d’animations de scènes de vie déclenchées par nos visiteurs tout au long du parcours : à l'instar du "Miniatur Wonderland" de Hambourg qui draine 1.4 millions de visiteurs annuels, Mini World Lyon a l'ambition d'être une des premières attractions touristiques de la région lyonnaise et a tout pour le devenir..  

tarte aux mirabelles et mini world 040

 On a le sentiment de ne plus savoir où donner de la tête à Mini World ! : il faut dire que toutes les 20 minutes, jour et nuit s’alternent sur cet endroit magique,  pour faire la part belle aux 40 000 lumières disséminées aux 4 coins de nos mondes, conférant à l'endroit une ambiance assez magique et féérique.

Et à chaque heure, c’est un véritable festival d’illuminations réalisées par des artistes de la Fête des Lumières qui embrase Mini World Lyon.

tarte aux mirabelles et mini world 037

Villes, montagnes, campagnes… ce sont des paysages à perte de vue qui accueillent  le public sur les 2 500m² d'un parc qui en compte 4000 m2, afin de permettre l'extension d'autres mondes.

70.000 heures ont été nécessaires pour donner vie aux décors, + de  40.000 arbres ont été plantés et 4.000 petits animaux créés : les chiffres titanesques donnent une première perception de la grandeur de ce "mini monde". Et cerise sur le gâteau pour les cinéphiles, plein de petits détails de films ( dont la liste est donnée dans le programme) sont disseminés ici et là au gré des différents décors- oserai-je vous dire que je n'en ai trouvé que très peu?

20160818_173416

Et dès 2017, un 4ème monde se proposera de nous immerger au sein de la ville de Lyon. comme écriteau sur une salle fermée pour le moment au public nous en fait la promesse .. 

C'est peu de dire qu'on a hate d'en être..

20160818_173225

 Bref, en plongeant dans ce MiniWorld, on a comme un sentiment de  grande évasion  et certaines photos qu'on a posté sur les réseaux sociaux pouvaient laisser penser qu'on était très très loin de Lyon dans des coins gorgés d'eau ou  sur les plus hautes cimes..

Pour faire le liant entre ces trois mondes, des trains - comme les maquettes de TGV de notre enfance mais en 1000 fois plus grand-  passent d'un monde à l'autre  et on les suit, avec un émerveillement non feint, un peu celui que l'on ressent quand on va à Disney, mais ici, la modestie et la simplicité de l'accueil et des lieux rendent notre plaisir encore plus complet..

20160818_180142

Et inutile de préciser que les enfants étaient aux anges, ne serait ce que pour appuyer sur tous les petits boutons verts permettant d'interagir avec les mondes- donner à manger aux poules, allumer les ponts...

Et cette joie a été démultipliée lorsqu'ils sont su qu'il fallait trouver un petit Charlie- le marinier à lunettes, pas le journal satirique victime des attentats- caché dans chacun des mondes, avec un sachet de bonbon à la clé pour bonne réponse trouvée ...Bon comme on était pas vraiment tout seul ce jour là, on a eu les oreilles qui trainaient pour savoir où se cachaient ces fameux Charlie, mais chut on veut pas rendre nos bonbons quand même surtout qu'il se pourrait qu'on les a déjà mangés :)...

tarte aux mirabelles et mini world 060 Un seul petit bémol à cet enthousiasme débordant  : le prix d'entrée, assez onéreux, surtout si on est une famille complète..

Cependant, en admettant qu'il faut au moins 3 heures pour faire le tour complet et observer tous les petits détails de l'endroit, et quand on sait le nombre d'heures de travail - 70 000 on le répete !- qu'il a fallu pour travailler dessus,  on se dit que cela n'est pas cher payé et qu'on a qu'une envie : y retourner, et ce, le plus tôt possible, peut-être même avant la mise en place du monde lyonnais, allez savoir..

 

Toutes les informations nécessaires sur le site https://miniworldlyon.com/